Suivez-nous

Michigan Wolverines

Preview 2015 : Michigan Wolverines

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Wolverines de Michigan en prévision de la saison de College Football 2015.

Publié

le

Il aura fallu attendre sept ans et trois changements de coach pour que les Wolverines de Michigan trouvent celui dont le charisme est à la hauteur du prestige de l’un des deux programmes les plus prolifiques du College Football.

Après les catastrophiques expériences Rich Rodriguez et Brady Hoke, les Wolverines ont réussi à ramener coach Jim Harbaugh sur le campus d’Ann Arbor (Michigan). Ancien quarterback de Michigan à l’époque du mythique Bo Schlembechler, Jim Harbaugh prend les rênes d’un programme en décomposition avancée depuis plusieurs saisons.

Il fallait un leader d’expérience pour le « Blue and Maize » et ce dernier est l’homme de la situation. Coach Jim Harbaugh a remporté l’Orange Bowl avec Stanford en 2010 avant de mener les 49ers de San Francisco (NFL) à 3 finales de NFC consécutives entre 2011 et 2013.

Il héritera d’une défense appliquée et expérimentée qui a porté l’équipe sur ses épaules en 2014. Avec le retour de blessure du playmaker FS Jabrill Peppers, cette dernière pourrait s’affirmer comme l’une des plus solides du pays en 2015. Si l’optimisme est de rigueur pour la défense, c’est loin d’être le cas pour l’attaque. Michigan cherche son quarterback. La ligne offensive doit se solidifier et le jeu au sol a été anémique l’an dernier. Ajouter à tout ça le départ du receveur #1, WR Devin Funchess, et on comprend mieux l’ampleur de la tâche qui attend l’ancien coach des 49ers.

Cependant, l’espoir renaît chez des fans des Wolverines qui ne supportent plus la fiche combinée de 2-12 face aux rivaux, Michigan State et Ohio State, depuis le départ de Lloyd Carr en 2007. Dans une division Big Ten East compétitive, Michigan ne sera pas au repos d’autant que les Wolverines affronteront Utah et BYU en match hors-conférence. Le plateau des 8 victoires et une invitation à l’Outback Bowl serait une excellente saison.

MICHIGAN WOLVERINES
Big Ten East
En 2014 : 5-7, 3-5 Big Ten.
Head Coach : Jim Harbaugh, 1ère année (0-0) – Résultats en carrière: 29-21.
Coordinateur Offensif : Tim Drevno.
Coordinateur Défensif : D.J. Durkin.
Titulaires de retour :  6 en attaque, 7 en défense.
Joueurs-clés partis : QB Devin Gardner, WR Devin Funchess, K Matt Wile, DE Frank Clark, DE Brennen Beyer, LB Jake Ryan, CB Raymon Taylor, P Will Hagerup.
Joueurs à suivre : QB Jake Rudock, RB Ty Isaac, RB Derrick Green, TE Jake Butt, WR Amara Darboh, DT Willie Henry, DE Chris Wormley, LB Joe Bolden, DB Jabrill Peppers.

Attaque : De tous les challenges auxquels aura à faire face coach Jim Harbaugh, celui de reconstruire l’attaque est probablement le plus important. Pour l’aider à y parvenir, il a fait appel au coordinateur offensif Tim Drevno (ex-USC), qui avait été dans son staff à Stanford et à San Francisco. L’ancien coach Brady Hoke s’était inspiré des schémas de Harbaugh de son époque avec le Cardinal, mais le résultat a été catastrophique, les Wolverines terminant notamment la saison dernière avec la 112ème (!!!) attaque du pays (333.0 yards en moyenne par match).

L’efficacité du jeu aérien a été un sujet important des spring practices. Le junior QB Shane Morris (128 yards à la passe, 3 interceptions en 2014), le redshirt freshman QB Wilton Speight et le true freshman QB Alex Malzone ont travaillé avec le coach offensif, Jedd Fisch. Ce groupe de quarterbacks verra le renfort du true freshman QB Zach Gentry lors de la session d’automne mais ces quatre-là devraient se faire voler la vedette par le senior QB Jake Rudock (2436 yards à la passe, 16 TDs, 5 INTs en 2014), transféré d’Iowa après avoir obtenu son diplôme au printemps. Ce dernier fût le 4ème meilleur passeur de la conférence Big Ten en 2014. Ses capacités de passeur et sa mobilité, qui correspondent au système offensif de coach Jim Harbaugh, devraient lui donner un avantage.

RB Derrick Green, Michigan

Le départ de WR Devin Funchess met la pression sur un groupe de receveurs qui a tout à prouver. Les seniors WR Amara Darboh (36 réceptions, 473 yards, 2 TDs) et WR Jehu Chesson (14 réceptions, 154 yards) ne sont pas des « game-changers » que pourrait être le true freshman WR Brian Cole II, le prospect #1 des Wolverines lors du dernier recrutement. Le senior WR Dennis Norfleet a été suspendu en mai dernier pour des raisons académiques et il pourrait être transféré dans les prochaines semaines. Le junior TE Jake Butt (21 réceptions, 211 yards, 2 TDs) est un candidat pour l’équipe All-Big Ten 2015.

Le jeu au sol de Michigan, si brillant il y a quelques années, est en difficulté depuis deux saisons. Les juniors RB Derrick Green (471 yards au sol, 3 TDs) et RB De’Veon Smith (519 yards au sol, 6 TDs) n’ont pas encore convaincu. Ils pourraient faire les frais de l’arrivée de l’ancienne recrue 5 étoiles de USC, RB Ty Isaac, transféré à Michigan pour des raisons familiales après une saison freshman encourageante en 2013.

La ligne offensive, catastrophique en 2014, est pourtant formée de plusieurs anciennes recrues 4 étoiles mais seul le sophomore LT Mason Cole a vraiment atteint son plein potentiel. Il est temps pour les juniors LG Ben Braden, RG Kyle Kalis et RT Erik Magnuson de prendre leurs responsabilités. C Jack Miller a annoncé au cours du printemps qu’il quittait les Wolverines. Il sera remplacé par le senior C Graham Glasgow.

Défense : L’attaque des Wolverines a été si pitoyable en 2014 qu’on en a presque oublié les excellentes performances d’une défense qui a passé beaucoup de temps sur le terrain l’an passé. Sans cette défense (#7 du pays avec 311.3 yards accordés en moyenne par match), Michigan n’aurait probablement pas terminé avec une fiche de 5-7 mais plutôt de 3-9. La bonne nouvelle est le retour de 24 des 29 joueurs qui ont joué en fin de saison dernière. Et ce nombre n’inclut pas le phénoménal DB Jabrill Peppers, auteur de fantastiques spring practices après avoir été écarté des terrains en septembre 2014 (blessure).

FS Jabrill Peppers, Michigan

Coach Jim Harbaugh s’est entouré du coordinateur défensif D.J. Durkin (ex-Florida), Greg Mattison, son prédécesseur, ayant été conservé au poste de coach de la ligne défensive. L’ancien stratège des Gators est adepte de systèmes 3-4 et 4-3.

La ligne défensive a perdu des leaders en Frank Clark et Brennen Beyer. Elle restera solide en 2015 avec le retour de DE Mario Ojemudia et DE Taco Charlton, auteurs de 14 sacks à eux-deux l’an dernier. A l’intérieur, on retrouvera les puissants seniors NT Ryan Glasgow, DT Willie Henry et DT Chris Wormley.

La vraie force de cette défense se trouve dans le back seven. Le groupe de linebackers est ultra-expérimenté : les seniors OLB James Ross, MLB Desmond Morgan (de retour de blessure) et OLB Joe Bolden (102 plaquages, 2 sacks en 2014) sont sur le campus depuis 4 ans. Malgré le transfert de DB Blake Countess à Auburn, le secondary reste l’un des tout meilleur de la conférence Big Ten. Les juniors CB Channing Stribling et CB Jourdan Lewis (39 plaquages, 2 interceptions en 2014) seront titularisés aux côtés d’un duo de safeties au fort potentiel. Le sophomore FS Jabrill Peppers, ancienne recrue 5 étoiles, fera ses vraies débuts après une saison 2014 rapidement écourté par une blessure à la jambe alors que le senior SS Jarrod Wilson (50 plaquages en 2014) a terminé la dernière campagne 3ème meilleur plaqueur des Wolverines.

Equipes spéciales : Michigan a perdu le meilleur punter de la conférence Big Ten, P Will Hagerup, et son kicker K Matt Wile, tous deux diplômés au printemps. L’australien P Blake O’Neill (44.1 yards par punt en 2014) arrive de Weber State (FCS) avec une solide réputation. Le freshman K David Andrew fera ses débuts. DB/PR Jabrill Peppers et WR/KR Freddy Canteen devraient s’occuper des retours de coup de pied au sein d’équipes spéciales qui ont manqué de discipline l’an dernier.

Conclusion : L’arrivée de coach Jim Harbaugh a mis les fans des Wolverines dans une euphorie irrationnelle. La réalité est que Michigan cherche un quarterback pour un nouveau système offensif. Ouch ! C’est donc la talentueuse défense qui donnera des victoires aux Wolverines en 2015. Si les Buckeyes sont nettement supérieurs, il ne faut pas écarter la possibilité d’une 2ème place dans la division West pour Michigan. Un élan d’optimisme et l’éclosion éventuelle de jeunes pousses (QB Shane Morris, RB Ty Isaac, WR Brian Cole) pourrait relancer le 2ème programme le plus victorieux de l’Histoire du College Football.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Loïc Baruteu

    31 juillet 2015 at 10h12

    Je m’attends à une grosse amélioration de l’attaque. Jim Harbaugh est un super coach pour les quarterbacks et même constat pour Tim Drevno avec les OL.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Michigan Wolverines

Les Wolverines débutent leur Révolution offensive

En abandonnant le style pro-style de Jim Harbaugh pour les schémas offensifs plus modernes de Josh Gattis, Michigan a-t-il trouvé la dernière pièce du puzzle en route vers les playoffs

Publié

le

Crédit photo : DJPhotoVideo

Construire une attaque se fait généralement graduellement. On travaille un concept central et on y ajoute des éléments progressivement tout au long de la saison une fois que les joueurs maitrisent les différents schémas.

Le fameux « Process ». Répéter pour mieux assimiler et voir dans chacune des erreurs des opportunités d’apprendre. C’est aussi un jeu stratégique. Essayer de nouveaux systèmes en condition de match sans en dévoiler trop à ses futurs adversaires.

Et puis il y a des moments comme samedi dernier au Michigan Stadium. Lorsqu’en raison d’une incertitude sur ce que tout cela est encore, ou d’un désir exagéré de prouver trop vite, vous vous jetez tête la première avant de faire le tri en ce qui doit être conservé et ce qui doit être laissé de côté.

L’expérience offensive Jim Harbaugh-Josh Gattis a officiellement été dévoilée à Ann Arbor face à Middle Tennessee. Cela ressemblait un peu un voyage initiatique pour un programme en recherche de son identité après plusieurs années d’une pro-style offense « à l’ancienne » qui avait fini par s’essouffler sans jamais avoir trouvé son rythme.

Crédit photo : DJPhotoVideo

Face aux Blue Raiders, Michigan a exécuté 78 jeux offensifs. Certains des concepts ont d’abord intrigué avant de finir par être efficaces. Certains semblaient encore à polir bien que prometteurs. Et certains étaient clairement des expériences à ne pas renouveler.

Les Wolverines ont accumulé 453 yards en attaque (223 au sol, 220 dans les airs). QB Shea Patterson a lancé trois passes de TD en première mi-temps. WR Tarik Black semblait comme un poisson dans l’eau sur les jeux run-pass option (RPO). Il a notamment réussi un TD de 36 yards. WR Nico Collins a également contribué (TD sur réception de 28 yards) et les deux tight-ends, TE Sean McKeon et TE Nick Eubanks, ont continuellement pesé sur le match grâce à leur polyvalence.

Michigan a surtout créé de la confusion chez les Blue Raiders en alternant des 12 personnel (un RB, deux TD, deux WRs), des 11 personnel (un RB, un TE, 3 WR) avec un des receveurs occupés par un tight-end comme sur ce TD de WR Tarik Black sur lequel TE Nick Eubanks a perturbé le backfield défensif adverse avec un tracé « drag route ».

On a même eu droit à un schéma inspiré de la triple-option sur la première course en carrière de RB Zach Charbonnet.

Les Wolverines sont devenus imprévisibles. Une Révolution à Ann Arbor.

Lire la suite

Michigan Wolverines

DL Rashan Gary se présente à la draft NFL 2019

Le joueur de ligne défensive junior des Wolverines de Michigan, Rashan Gary, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Publié

le

Par

Crédit photo : Twitter/Michigan

Le joueur de ligne défensive junior des Wolverines de Michigan, Rashan Gary, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Il est actuellement considéré comme l’un des meilleurs prospects à son poste et son potentiel laisse croire qu’il sera sélectionné par une franchise NFL au 1er tour en avril 2019.

Rashan Gary a fait cette annonce via son compte Twitter :

Ancien prospect #1 du recrutement 2016, le premier complet de coach Jim Harbaugh, Rashan Gary avait suivi son ancien head coach au lycée de Paramus Catholic (New jersey), Chris Partridge (désormais coach des safeties à Michigan).

Après une saison 2016 timide, il a explosé en 2017 en réussissant 58 plaquages, 11.5 pour perte et 5.5 sacks. Cette saison, il a été ralenti par des blessures (épaule) lui faisant manquer plusieurs matchs.

Il quitte les Wolverines après avoir accumulé 136 plaquages et 10 sacks.

En NFL, Rashan Gary évoluera surement au poste de defensive tackle dans une défense 4-3 ou comme defensive end (5-technique) au sein d’une défense 3-4.

DL Rashan Gary n’a pas encore annoncé s’il participera au bowl game de Michigan.

Lire la suite

Michigan Wolverines

Fracture du pied pour WR Tarik Black

Le receveur redshirt freshman devait être l’une des principales armes offensives des Wolverines autour du quarterback Shea Patterson.

Publié

le

Crédit photo : MGoBlog | Flickr

La malchance poursuit le receveur redshirt freshman WR Tarik Black : un an après une fracture du pied gauche qui l’a écarté des terrains pendant 10 matchs, il pourrait être absent pendant une longue période en raison d’une fracture… du pied droit subie lors de l’entrainement des Wolverines de Michigan, samedi 25 aout.

La durée de son absence est encore indéterminée.

Pour beaucoup d’observateurs, WR Tarik Black devait être l’un des éléments-clés du renouveau de l’attaque des Wolverines en 2018. Receveur sur-doué au gabarit imposant (1,91m), il était pressenti pour devenir la cible #1 du nouveau quarterback de Michigan, QB Shea Patterson.

Arrivé d’un lycée du Connecticut en 2017, WR Tarik Black s’est rapidement imposé comme l’un des meilleurs receveurs des Wolverines. Il a d’ailleurs frappé un grand coup lors de son premier match sous le maillot de Michigan (contre Florida) en inscrivant un TD de 46 yards… sur sa première réception en carrière !

Après trois matchs, il était le meilleur receveur des Wolverines avec 11 réceptions pour 149 yards et 1 TD avant de se fracturer le pied gauche dans le 4ème quart-temps du match face à Air Force.

Au terme d’une convalescence rapide, WR Tarik Black était de retour à 100% pour les spring practices. Il sera finalement absent pour le Game of the Week de la semaine inaugurale face aux Fighting Irish de Notre Dame, samedi 1er septembre.

En son absence, le duo WR Donovan Peoples-Jones (22 réceptions, 277 yards en 2017) / WR Nico Collins seront donc les principales armes du jeu vertical des Wolverines. Le senior WR Grant Perry (25 réceptions, 307 yards en 2017) conservera sa place dans le slot. On surveillera également le redshirt freshman WR Oliver Martin et le true freshman WR Ronnie Bell.

Lire la suite

Michigan Wolverines

L’ancien espoir de Michigan, RB Kareem Walker, quitte les Wolverines

Après deux saisons décevantes sur le campus d’Ann Arbor, RB Kareem Walker a été transféré au niveau Junior College.

Publié

le

Crédit photo : Chat Sports

Recrue vedette de la promotion 2016 des Wolverines, le sophomore RB Kareem Walker a annoncé son transfert du programme de Michigan vers le Fort Scott Community College (Kansas) au niveau Junior College.

Le coach des Jayhawks, Kale Pick, avait annoncé la semaine dernière que le running back des Wolverines allait se joindre à son équipe mais l’intéressé n’avait pas encore confirmé l’information.

En 2016, RB Kareem Walker était classé dans le Top 50 des recrues par ESPN. Il avait été recruté dans la même promotion que DE Rashan Gary, CB David Long et QB Brandon Peters.

Après avoir été écarté des terrains de football en raison de problèmes académiques, il a participé à 5 matchs de Michigan en 2017 accumulant 68 yards en 20 portées de ballon pour un TD. Sa meilleure performance restera son match contre Rutgers (6 courses, 34 yards, 1 TD).

RB Kareem Walker devrait profiter de ce semestre au niveau Junior College pour se faire remarquer par un programme de FBS. Il bénéficie toujours d’une excellente réputation et il ne serait pas surprenant de le voir rebondir dans l’élite du College Football dès 2019.

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Actualitéil y a 3 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 !

Présentation complète de la saison 2019 de College Football.

Previewil y a 3 mois

Les 10 candidats pour le trophée Heisman 2019

Champion national avec Clemson dès sa saison freshman, QB Trevor Lawrence sera l'un des favoris pour remporter, en 2019, le...

Previewil y a 3 mois

Conférence SEC : la fin de la suprématie d’Alabama ?

Alabama et Georgia se partagent le titre de champion de SEC depuis 5 ans : les destins du Crimson Tide...

Previewil y a 3 mois

Les 10 matchs de conférence à ne pas manquer en 2019

Personne ne voudrait manquer un Auburn-Alabama ou un Michigan-Ohio State. Ces matchs intra-conférence sont l'essence même du College Football et...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : LSU Tigers

Malgré un calendrier difficile, LSU veut profiter de l'élan créé au soir du dernier Fiesta Bowl pour s'imposer comme un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Texas A&M Aggies

Les Aggies feront face au calendrier le plus difficile au niveau FBS mais Texas A&M mené par un Jimbo Fisher...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Auburn Tigers

En reprenant la direction de l'attaque des Tigers, Gus Malzahn veut sauver sa place à la tête d'un programme d'Auburn...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Florida Gators

Après avoir redressé la situation des Gators en une seule saison, Dan Mullen compte sur QB Feleipe Franks et un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Arkansas Razorbacks

An II de l'ère Chad Morris. Les années Bret Bielema ont laissé des traces à Arkansas qui tentera de retrouver...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Missouri Tigers

Suspendus de bowl en 2019 et orphelins de QB Drew Lock, les Tigers de Missouri poursuivront-ils leur redressement initié par...

Articles les plus lus