Suivez-nous sur

Michigan State Spartans

Michigan State s’impose 35-11 contre Michigan en crise

Les Spartans de #8 Michigan State remportent leur 6ème Paul Bunyan Trophy en 7 ans au terme d’une victoire facile face à des Wolverines de Michigan totalement dominés par les champions de la Big Ten en titre.

Les Spartans de #8 Michigan State remportent leur 6ème Paul Bunyan Trophy en 7 ans au terme d’une victoire facile face à des Wolverines de Michigan totalement dominés par les champions de la Big Ten en titre.

Gonflés à bloc, les Spartans ont débuté le match avec un drive parfaitement éxécuté et conclu par une course de 2 yards de RB Jeremy Langford (177 yards, 3 TDs). L’après-midi s’annonçait longue pour les Wolverines…

Mais la défense très disciplinée et accrocheuse de Michigan (3-5, 1-3 Big Ten) surprit les Spartans de #8 Michigan State (7-1, 4-0 Big Ten) qui durent attendre la toute fin du second quart-temps pour inscrire leur 2ème TD sur une course de 1 yard de RB Jeremy Langford.

WR Aaron Burbridge (Michigan State) et DB Jourdan Lewis (Michigan)

On était alors loin de la déculotée annoncée même si les Wolverines rentraient aux vestiaires avec un retard de 11 points (14-3), K Matt Wile ayant marqué les 3 seuls points de Michigan lors de cette 1ère mi-temps sur un FG de 48 yards.

La seconde mi-temps débuta sur le même rythme que la 1ère, les deux attaques étant incapables de trouver la faille dans la défense adverse jusqu’à ce que l’inconstant et contesté QB Devin Gardner (13/28, 121 yards, 2 INTs et 1 fumble) soit intercepté par DB R.J. Williamson qui remonta alors le ballon sur 29 yards pour un TD qui porta le score à 21-3, puis 2 minutes plus tard, QB Connor Cook (227 yards, 1 TD) se connecta avec WR Tony Lippett (3 réceptions, 103 yards), qui réussit alors le seul « big play » du match en remonta tout le terrain pour un TD sur réception de 70 yards.

#8 Michigan State prenait alors une avance de 28-3, scellant définitivement le sort du match. Le 3ème quart-temps se termina avec des Wolverines qui n’avaient alors réussi que 96 petits yards offensifs contre 354 pour les Spartans. Ouch !

RB De’Veon Smith (39 yards au sol, 1 TD) sauvera l’honneur des Wolverines – mais surement pas le poste de coach Brady Hoke – grâce à 1 TD au sol de 1 yard converti à 2 points (28-11).

Piqués au vif, les Spartans répliquèrent immédiatement avec un long drive conclu par le 3ème TD au sol de RB Jeremy Langford.

#8 Michigan State a maintenant 2 semaines pour préparer le choc de la division Big Ten West face aux Buckeyes de #13 Ohio State, le 8 novembre prochain.

Pour être éligible à un bowl de fin de saison, Michigan doit impérativement gagner ses 3 prochains matchs (Indiana, Northwestern, Maryland) avant The Game contre #13 Ohio State, le 29 novembre.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Tuzzz

    26 octobre 2014 à 14h47

    Devin Gardner, quelle catastrophe…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Michigan State Spartans