Suivez-nous

Maryland Terrapins

Le fils de l’ancienne star NFL, Ray Lewis, transféré à Maryland

WR Rayshad Lewis quitte Utah State et jouera à Maryland à partir de 2018.

Publié

le

Crédit photo : Twitter

Le sophomore WR Rayshad Lewis, fils du membre du temple de la renommée de la NFL, LB Ray Lewis, a annoncé son prochain transfert à Maryland après avoir passé la saison dernière chez les Aggies d’Utah State.

« Je me sens comme à la maison et je suis très à l’aise avec le coaching staff, l’attaque et avec mon futur rôle dans l’équipe » – WR Rayshad Lewis, Maryland Terrapins.

Sorti du Bishop Moore Catholic High School d’Orlando (Floride), WR Rayshad Lewis n’avait pas suscité beaucoup d’intérêt de la part des programmes FBS lors du recrutement 2016 et s’était finalement retrouvé du côté d’Utah State. Titularisé à 7 reprises avec les Aggies l’an passé, il a capté 40 passes pour un total de 476 yards en 2016.

« Je veux remercier tout le monde à Utah State, en particulier les coachs qui m’ont aidé et encouragé. Rien contre eux mais au final je ne pensais pas que c’était le meilleur endroit pour moi. » – WR Rayshad Lewis, Maryland Terrapins.

En raison des règlements NCAA relatifs aux transferts d’étudiants-athlètes non-diplômés entre universités FBS, il perdra son éligibilité en 2017 et ne pourra donc jouer pour sa nouvelle équipe qu’en 2018. Il lui restera alors 3 ans d’éligibilité.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Maryland Terrapins

Scandale à Maryland : une culture de l’intimidation et de la peur mise au jour

Les circonstances troublantes entourant la mort de Jordan McNair et les révélations d’ESPN concernant une culture nocive qui sévit chez les Terrapins depuis l’arrivée de D.J. Durkin plongent le programme de Maryland dans la tourmente.

Publié

le

Crédit photo : Reinhold Matay-USA TODAY Sports

La mort d’un joueur dans des conditions troublantes, des actes irrespectueux perpétrés quotidiennement par le coaching staff, la mise en congé administratif d’une partie des entraineurs et du préparateur physique, puis enfin la mise à l’écart du coach D.J. Durkin… Parfum de scandale sur le feutré campus de Maryland.

En quelques jours, on découvre avec effroi les coulisses d’un programme pourtant en pleine ascension grâce au soutien financier du président d’Under Armour, Kevin Plank, dont le siège social est à quelques kilomètres du campus de College Park.

Retour sur la chronologie des événements.

Jordan McNair montrait des signes d’épuisement extrême avant sa mort

Alors que l’université Maryland n’a donné que très peu d’informations concernant les circonstances de la mort de Jordan McNair, plusieurs sources, dont deux témoins directs souhaitant garder l’anonymat, ont révélé à Heather Dinich (ESPN) des détails encore méconnus.

Le 29 mai dernier, jour de la mort de Jordan McNair, l’ensemble des joueurs des Terrapins participaient à des exercices de conditionnement physique sous la direction du préparateur physique, Rick Court, et du coach, D.J. Durkin. Une série de 10 sprints sur 110 yards était au programme… sous une chaleur avoisinant les 30 degrés. Au cours de ces exercices, le jeune joueur de ligne offensive montra des signes de fatigue extrême marchant difficilement et semblant avoir des difficultés à respirer. Il eut même besoin de l’aide de deux coéquipiers pour terminer son 10ème sprint.

Plusieurs témoins ont alors entendu le préparateur physique en chef, Wes Robinson, crier :

« Sortez-le du terrain par la peau du cul » – Wes Robinson, entraineur physique en chef des Terps de Maryland.

Victime de convulsions, Jordan McNair eut alors un coup de chaud aux alentours de 17h. Pris en charge par le staff de coachs, ces derniers ont attendu une heure avant de faire appel au secours. Un appel téléphonique au 911 a été effectué à 17h57; un homme indiquant alors au premier répondant des urgences qu’un « jeune homme est en hyperventilation et incapable de contrôler sa respiration ».

Que s’est-il passé pendant près d’une heure ?

Dans son enquête préliminaire, l’université Maryland a toujours nié qu’un étudiant-athlète a été victime d’un coup de chaud vers 17h. Les nouveaux éléments apportés par plusieurs témoignages semblent démontrer le contraire.

Un joueur des Terrapins se souvient :

« Il y avait plusieurs personnes qui disaient : « Wow, Jordan a l’air explosé, il n’a pas l’air bien ». Nous savions qu’il était très fatigué mais pas au point de mettre sa vie en danger. Le personnel de santé aurait dû savoir qu’il fallait le placer dans un bain de glace. »

Un autre joueur ajoute :

« Jordan n’était distinctement pas en contrôle de son corps. Il bougeait dans tous les sens. Il avait deux entrainements pour le soutenir de tout leur poids. Ils utilisaient leurs jambes pour l’empêcher de tomber. »

Les ambulanciers arrivés sur place à 18h07 diagnostiqueront rapidement une « attaque ». Jordan McNair fût alors transporté au Washington Adventist Hospital de Takoma Park avant d’être héliporté au R Adams Cowley Shock Trauma Center de Baltimore. Sa température corporelle était de 41 degrés à son arrivée à l’hôpital ce qui prouve, selon les avocats de la famille McNair, que les procédures pour refroidir son corps n’ont probablement pas été effectuées par la staff médical des Terrapins.

L’état critique dans lequel se trouvait alors Jordan McNair a nécessité une transplantation du foie en urgence. Il décédera finalement deux semaines après cet entrainement de conditionnement physique.

Suite à ce décès tragique, une enquête indépendante a été confiée à l’ancien médecin en NCAA et actuel consultant dans la médecine du sport, Dr Rod Walters. Ses conclusions seront communiquées le 15 septembre prochain. De son côté, la famille McNair a engagé les services du cabinet d’avocats Falcon & Murphy afin de faire leur propre enquête.

Une enquête d’ESPN révèle une culture de l’intimidation et de la peur au sein du programme de football de Maryland

Pendant plusieurs semaines, Heather Dinich, Tom VanHaaren et Adam Rittenberg du réseau ESPN ont recueilli de nombreux témoignages de joueurs et d’anciens joueurs ainsi que d’anciens membres du staff des Terrapins au sujet de la culture mise en place, dès 2015, par coach D.J. Durkin et le préparateur physique de l’équipe, Rick Court. Le constat est accablant :

  • Des méthodes de coaching basées sur la peur et l’intimidation. Un joueur a raconté avoir vu un de ses coéquipiers arrivant légèrement en retard à un meeting d’équipe se faire jeter à la figure le plateau-repas qu’il apportait avec lui. À un autre moment, des objets légers ont été jetés par Rick Court en direction de certains joueurs lorsqu’il était en colère.
  • Le rabaissement, l’humiliation et l’embarras des joueurs sont fréquents. Un joueur à qui les coachs reprochaient de ne pas perdre suffisamment de poids a été forcé de manger des barres chocolatées pendant que ses coéquipiers s’entrainaient devant lui.
  • Des agressions verbales fréquentes. Les joueurs sont régulièrement la cible d’insultes obscènes mettant en cause leur masculinité lorsqu’ils échouaient lors de séances intenses de poids.
  • Des habitudes alimentaires malsaines utilisées pour punir les joueurs. L’un d’entre-eux, qui avait de la difficulté à prendre du poids, dit avoir été forcé de manger jusqu’à en vomir.

Les débordements sont si nombreux qu’un ancien membre du staff de coach D.J. Durkin a déclaré :

« Jamais, au grand jamais je laisserai mes enfants être coachés ici » – un ancien membre du staff des Terrapins de Maryland.

Après le décès de Jordan McNair, un meeting d’équipe a permis aux joueurs d’exprimer leur frustration envers ces méthodes de travail jugées excessives. Coach Durkin et ses adjoints ont alors semblé réceptifs mais dès que le camp d’entrainement estival a débuté, les mauvaises habitudes ont repris leur place « comme s’ils n’avaient rien appris ».

L’université Maryland annonce la mise en congé administratif de plusieurs membres du staff responsable du conditionnement physique

L’enquête d’ESPN a fait l’effet d’une bombe et immédiatement, l’université Maryland a sanctionné deux entraineurs et un préparateur physique en les plaçant en congé administratif forcé. Alors qu’elle est surement au courant de ces agissements depuis des semaines, l’université réagit seulement maintenant, sans doute, pour essayer de sauver la face. Est-ce que ce sera suffisant ?

Ainsi, le directeur athlétique Damon Evans a informé l’équipe des Terrapins que le préparateur physique en chef Wes Robinson, le directeur de l’entrainement Steve Nordwall, et le préparateur physique Rick Court ont été écarté jusqu’aux conclusions de l’enquête indépendante menée par le Dr Rod Walters.

Pourtant, c’est bien au directeur athlétique, Damon Evans, de répondre à certaines questions. Il a la responsabilité de toutes les équipes sportives de l’université et de tels agissements ne peuvent pas avoir été perpétrés sans qu’il en soit informé. S’il les ignorait, c’est encore plus grave. On le voit essayer de mettre la faute sur les responsables techniques du programme de football mais bientôt il sera sous le feu des projecteurs.

Coach D.J. Durkin est lui aussi écarté

L’université Maryland a annoncé que D.J. Durkin a été écarté de son poste de coach principal du programme de football durant le temps nécessaire à l’enquête concernant les circonstances troublantes entourant le décès du joueur de ligne offensive, Jordan McNair.

Le coach des Terrapins est placé en congé administratif rémunéré.

Le directeur athlétique, Damon Evans, très actif depuis quelques jours après des semaines de silence assourdissant, a indiqué que le coordinateur offensif de l’équipe, Matt Canada, occupera le poste de coach principal par intérim.

Matt Canada vient de faire son arrivée sur le campus de College Park après une saison passée comme coordinateur offensif des Tigers de LSU. Un conflit de personnalité avec coach Ed Orgeron a mis précipitamment un terme à son expérience dans la SEC. Il était passé auparavant par Pitt, NC State, Wisconsin, Indiana et Northern Illinois.

Ancien coordinateur défensif à Michigan et à Florida, D.J. Durkin devait débuter sa 3ème saison à la tête des Terrapins. Son bilan en deux saisons : 10-15. Anciens assistants de Jim Harbaugh et d’Urban Meyer, il a très nettement améliorer le recrutement à Maryland. Dès sa première saison, il a qualifié les Terps pour un bowl avant qu’une multitude de blessure viennent gâcher sa saison 2017 (4-8).

Sa mise à l’écart n’est donc pas dû à ses résultats sportifs mais à de nouveaux éléments troublants concernant son attitude le jour du décès de Jordan McNair. De plus, une enquête explosive d’ESPN a récemment démontré l’émergence d’une culture de l’intimidation et de la peur au sein du programme de football.

Lire la suite

Maryland Terrapins

Maryland place D.J. Durkin en congé administratif

Le coach des Terrapins est la cible principale d’une enquête fracassante d’ESPN démontrant l’émergence d’une culture de l’intimidation et de la peur au sein du programme de football de Maryland.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

L’université Maryland a annoncé que D.J. Durkin a été écarté de son poste de coach principal du programme de football durant le temps nécessaire à l’enquête concernant les circonstances troublantes entourant le décès du joueur de ligne offensive, Jordan McNair.

Le coach des Terrapins est placé en congé administratif rémunéré.

Le directeur athlétique, Damon Evans, très actif depuis quelques jours après des semaines de silence assourdissant, a indiqué que le coordinateur offensif de l’équipe, Matt Canada, occupera le poste de coach principal par intérim.

Matt Canada vient de faire son arrivée sur le campus de College Park après une saison passée comme coordinateur offensif des Tigers de LSU. Un conflit de personnalité avec coach Ed Orgeron a mis précipitamment un terme à son expérience dans la SEC. Il était passé auparavant par Pitt, NC State, Wisconsin, Indiana et Northern Illinois.

Ancien coordinateur défensif à Michigan et à Florida, D.J. Durkin devait débuter sa 3ème saison à la tête des Terrapins. Son bilan en deux saisons : 10-15. Anciens assistants de Jim Harbaugh et d’Urban Meyer, il a très nettement améliorer le recrutement à Maryland. Dès sa première saison, il a qualifié les Terps pour un bowl avant qu’une multitude de blessure viennent gâcher sa saison 2017 (4-8).

Sa mise à l’écart n’est donc pas dû à ses résultats sportifs mais à de nouveaux éléments troublants concernant son attitude le jour du décès de OL Jordan McNair. De plus, une enquête explosive d’ESPN a récemment démontré l’émergence d’une culture de l’intimidation et de la peur au sein du programme de football.

Lire la suite

Maryland Terrapins

Maryland annonce la mort du joueur de ligne offensive Jordan McNair

Le prospect 4-étoiles des Terrapins s’était effondré lors d’un entrainement physique organisé par le programme de football de l’université Maryland.

Publié

le

Crédit photo : One America News

Dans une lettre signée de son Directeur athlétique, Damon Evans, l’université Maryland a confirmé la mort du redshirt freshman, OL Jordan McNair, dont les causes du décès sont encore inconnues.

Âgé de 19 ans, le joueur de ligne offensive était hospitalisé depuis le 29 mai suite à un malaise survenu lors d’un entrainement d’équipe.

L’université Maryland a attendu le 4 juin pour révéler que OL Jordan McNair a été hospitalisé 6 jours plus tôt. Depuis l’ancien prospect 4-étoiles était « dans un état critique mais stable » selon l’université du campus de College Park (Maryland).

Deux jours après cette annonce, on apprit via une page GoFundMe créée pour aider la famille du jeune joueur que ce dernier a été héliporté au R Adams Cowley Shock Trauma Center de Baltimore afin d’y subir une transplantation du foie en urgence. Il luttait alors pour sa survie.

« Notre équipe a le coeur brisé d’apprendre le décès de Jordan McNair. Jordan était un jeune incroyable. Sa passion et son enthousiasme faisaient de lui un jeune homme aimé de l’ensemble des membres de l’équipe. Jordan était un gros travailleur et il avait toujours le sourire aux lèvres. C’était un joueur talentueux et humble. Il incarnait toutes les valeurs attendues par un coéquipier modèle. » – D.J. Durkin, coach des Terrapins de Maryland.

OL Jordan McNair a fait une seule apparition sous le maillot des Terrapins, lors du match d’ouverture de la saison 2017, face à Towson (FCS). Ancien lycée de la McDonogh School, il était classé 29ème meilleur joueur de ligne offensive du pays (#287 National) à sortir des lycées américains en 2017 par 247Sports.

Plusieurs joueurs et anciens joueurs des Terrapins ont exprimé leur tristesse via leur compte Twitter :

Lire la suite

Maryland Terrapins

QB Kasim Hill forfait pour le reste de la saison, Maryland se tourne vers son QB#3

Blessé au genou face à UCF, le quarterback freshman des Terps ne sera pas de retour avant le début de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Mitch Stringer-USA TODAY Sports

Victime d’une élongation du ligament du genou, le freshman QB Kasim Hill manquera le reste de la saison 2017 privant les Terrapins de Maryland de leurs deux meilleurs quarterbacks.

Pour rappel, le quarterback titulaire Tyrrell Pigrome a lui-même subi la même blessure lors du match d’ouverture de la saison, face aux Longhorns de Texas, après avoir superbement dirigé son équipe en 1ère mi-temps.

Malgré son inexpérience, QB Kasim Hill a parfaitement pris le relais par la suite menant les Terrapins vers 2 victoires consécutives avant de quitter ses coéquipiers au début du dernier match face aux Knights de Central Florida.

Maryland doit maintenant se tourner vers le 3ème quarterback de son depth chart, le sophomore QB Max Bortenschlager (58% de réussite, 1 TD, 2 INT face à Central Florida). Ce dernier sera titularisé pour le match de samedi 30 septembre face à Minnesota.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus