Suivez-nous

Conférence Big Ten

La conférence Big Ten fait sauter la banque !

Publié

le

Crédit photo : Mike Carter-USA TODAY Sports

Alors qu’elle craignait une baisse de ses revenus émanant des droits TV, la conférence Big Ten a fait sauter la banque en trouvant un accord avec le réseau américain ESPN qui vient d’acquérir la 2ème partie du package TV pour une somme moyenne de… 190 millions de $ par année pendant 6 ans.

Pour rappel, Fox Sports avait acquis la 1ère moitié du package, en avril dernier, à hauteur de 240 millions de $ par année. Si on ajoute les 10 millions de $ par année que va payer CBS Sports pour ses droits d’exclusivité pour la diffusion du basketball, ce sont donc des revenus astronomiques de 2.6 milliards de $ qui vont entrer dans les poches des universités de la conférence Big Ten. 2.6 milliards de $ ! Soit une multiplication par trois des revenus issus des droits TV. Tout cela sans compter les éventuels bénéfices générés par le réseau Big Ten Network dont la conférence est actionnaire majoritaire (51%).

Chaque université touchera donc une moyenne de 31 millions de $ par année sans compter les éventuels revenus issus de March Madness (tournoi final du basketball) et du College Football Playoff.

Selon le Sports Business Journal, certains observateurs anticipaient un retrait des discussions du réseau ESPN suite à des mauvais résultats financiers du groupe appartenant à Disney lors des dernières années. Finalement, ESPN a cassé sa tirelire ne pouvant laisser à autre diffuseur les droits de diffusion de l’une des principales conférence du pays.

ESPN et Fox diffuseront environ 25 matchs de football de la conférence Big Ten et une cinquantaine de matchs de basketball par année. Fox diffusera le Big Ten Championship Game chaque saison et aura l’avantage dans le choix des matchs : on peut donc s’attendre à voir régulièrement Ohio State, Michigan et Michigan State sur ses antennes.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
2 commentaires

2 Comments

  1. Jonathan

    21 juin 2016 at 11h47

    Et quand tu vois que les joueurs mettent leurs santés en danger, font des efforts considérables pour gagner 00.00$ quand dans le même temps les universités gagnent autant que des entreprises tout en ayant une politique de bourse très strict obligeant la majorité des étudiants à s’endetter… Un jour ça risque de péter

    • pep

      22 juin 2016 at 17h03

      Absolument. Ou comment se faire des thunes considérables sur le dos des étudiants athlètes. 🙁

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alabama Crimson Tide

Alabama et Ohio State annoncent une série de deux matchs aller-retour

Deux des programmes mythiques du College Football ont décidé de s’affronter sur campus dans une série de deux matchs organisés… en 2027 et 2028.

Publié

le

Crédit Photo : Mark Batke, The Lantern

Il faudra donc encore patienter pour retrouver face à face le Crimson Tide et les Buckeyes pour une rare opposition entre deux programmes qui ont accumulé 25 titres nationaux à eux deux.

Le premier match se déroulera le 18 septembre 2027 à l’Ohio Stadium de Columbus avant un match retour l’année suivante, le 9 septembre 2028, au Bryant-Denny Stadium.

Alabama et Ohio State n’ont été opposés que 4 fois dans l’Histoire du College Football. Le Crimson Tide mène la série 3-1 mais on se souvient que les Buckeyes ont remporté leur dernier affrontement lors du Sugar Bowl 2015 (1/2 finale du premier CFP) remporté 42-35 par coach Urban Meyer et RB Ezekiel Elliott sur la route du titre national.

À noter qu’Ohio State se prépare un programme copieux pour ses matchs hors-conférence dans les prochaines années puisque les Buckeyes affronteront Oregon, Notre Dame, Washington, Texas, Alabama et Georgia d’ici 2031.

La question que se pose tout le monde : Nick Saban sera-t-il le head coach du Crimson Tide au moment du coup d’envoi ? Peu probable.

Quoiqu’il en soit, ce type de blockbuster fera assurément beaucoup parlé dans les semaines précédentes. L’issue de cette rencontre pourrait même avoir une incidence directe sur la course à une place en playoffs.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

Quel avenir immédiat pour le groupe de receveurs à Nebraska ?

L’annonce du départ prochain du receveur senior des Cornhuskers laisse l’attaque aérienne de Nebraska avec de plus en plus d’incertitude. À quoi s’attendre en 2020 ?

Publié

le

Crédit photo : Steven Branscombe/Getty Images

Depuis le retour de coach Scott Frost à Nebraska, en 2018, les Cornhuskers ont clairement sous-performé alors que l’ancien quarterback local était attendu comme le Messie suite à ses exploits comme head coach du côté de UCF.

En deux saisons à Nebraska, le bilan de Scott Frost est très décevant : 9-15 (6-12 en matchs de conférence Big Ten).

Pourtant, l’une des valeurs sûres sur laquelle pouvait toujours compter le coach des Huskers était WR JD Spielman… qui vient tout juste de s’inscrire sur le portail des transferts annonçant son futur départ du campus de Lincoln (Nebraska). L’attaque aérienne de Nebraska, désormais dirigé par le nouveau coordinateur offensif Matt Lubick (ex-Oregon), a été plus qu’inconstante l’an passé à l’image d’un QB Adrian Martinez qui voudra tourner la page en 2020 après sa campagne 2019 manquée… sans sa cible la plus expérimentée.

Avec le départ de WR JD Spielman, le sophomore WR Wan’Dale Robinson apparaît comme le candidat #1 pour devenir la star offensive du jeu aérien des Cornhuskers après avoir capté 40 passes pour 453 yards lors de sa saison freshman, en 2019.

Le junior WR Kade Warner (fils de l’ancienne star NFL, QB Kurt Warner) possède des mains sûres mais il devra se tenir loin de l’infirmerie après une saison 2019 marquée par de nombreuses blessures.

La solution pourrait finalement venir d’une excellente classe de freshmen (Alante Brown, Marcus Fleming, Omar Manning, Will Nixon) menée par la star locale, WR Zavier Betts, prospect 4-étoiles (#20 WR, #111 National) considéré comme le meilleur lycéen de l’État du Nebraska en 2019.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

JD Spielman quitte Nebraska

Trois mois après avoir pris congé du programme de football de Lincoln (Nebraska) pour raisons personnelles, le receveur vedette des Cornhuskers, JD Spielman, est désormais inscrit sur le portail des transferts annonçant son probable futur départ de Nebraska.

Publié

le

Le 3ème meilleur receveur de l’Histoire du programme de Nebraska en terme de réceptions et de yards sur réceptions ne sera donc pas de retour en 2020 sous le maillot des Huskers.

Selon Huskers Online, WR JD Spielman s’est inscrit sur le portail des transferts, lundi 8 juin, suite à une décision pris de manière mutuelle par la famille Spielman et le programme de football du campus de Lincoln pour permettre un « nouveau départ » du futur ex-joueur de Nebraska.

JD Spielman avait quitté l’équipe, le 2 mars dernier, pour rétrouver sa famille au Minnesota pour des « raisons personnelles ». Coach Scott Frost avait alors déclaré que « l’essentiel était le bien-être de JD et de lui apporter tout le soutien dont il a besoin ». JD Spielman n’avait ainsi pas participé aux débuts des spring practices.

Toutefois, jamais il n’avait été fait mention d’un potentiel départ du receveur senior. Le coach des Cornhuskers avait d’ailleurs indiqué compter sur lui pour le début de la saison prochaine. Cette décision est donc un coup dur pour une attaque de Nebraska dont on attend beaucoup en 2020.

JD Spielman a été un contributeur régulier pour les Huskers depuis son année freshman en 2017. Il est ainsi classé 3ème meilleur receveur de l’Histoire du programme de Nebraska avec 170 réceptions et 2546 yards sur réceptions en carrière. Il avait réussi 49 réceptions pour 898 yards l’an dernier.

En plus de ses 15 TD dans les airs, on retiendra ses 3 TD sur retour sur équipes spéciales (un kickoff et deux punts) réussis au cours de sa carrière à Nebraska.

N’étant pas diplômé de l’université Nebraska, JD Spielman devra bénéficier d’une dérogation de la NCAA afin de pouvoir jouer pour sa nouvelle équipe dès septembre prochain sans perdre son éligibilité 

Lire la suite

Iowa Hawkeyes

Iowa écarte son préparateur physique en raison d’accusations de racisme systémique

Chris Doyle et le programme d’Iowa dans son ensemble a été accusé par plusieurs anciens joueurs afro-américains d’avoir entretenu une culture de racisme depuis plusieurs années.

Publié

le

Crédit photo : ESPN

Via les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, le programme d’Iowa City (Iowa) a été pris pour cible par plusieurs anciens joueurs des Hawkeyes qui ont fait part de leurs expériences traumatisantes lors de leur passage à Iowa.

Très rapidement, le head coach des Hawkeyes a pris la parole faisant référence à un « moment charnière » pour son programme de football.

« Au cours des 24 dernières heures, j’ai vu plusieurs publications sur Twitter qui m’ont brisés le coeur. J’apprécie la candeur avec laquelle se sont exprimés certains anciens joueurs. J’ai contacté certains d’entre-eux individuellement pour en savoir davantage à propos de leurs expériences. Je vais tous leur parler dans les prochains jours. C’est un processus qui prendra du temps mais le changement commence par l’écoute ». – Kirk Ferentz, coach des Hawkeyes d’Iowa.

Source : Twitter

L’un des premiers anciens à s’être exprimé est le joueur de ligne offensive, James Daniels (Chicago Bears, NFL).

L’ancien joueur de ligne défense Faith Ekakitie lui a embarqué le pas en indiquant que l’une des principales raisons de son engagement à Iowa était la présence de Kirk Ferentz avant d’ajouter que « cependant, le vrai changement devrait commencer par coach Doyle et le staff de préparation physique ».

Agé de 51 ans, Chris Doyle fait partie du staff de préparateur physique d’Iowa depuis 1999… l’année de l’arrivée de Kirk Ferentz à la tête du programme de football de l’université Iowa.

« Notre staff de préparateurs physiques dont Chris Doyle ont été au centre de certaines discussions. Je lui ai parlé à propos de diverses accusations mentionnées sur les réseaux sociaux. Elles sont troublantes et plusieurs anciens joueurs semblent avoir été impactés. De nombreuses discussions des derniers jours. » – Kirk Ferentz, coach des Hawkeyes d’Iowa.

Suite à ces accusations portées à l’encontre de Chris Doyle, coach Kirk Ferentz a annoncé la mise en congé forcé de son préparateur physique en chef et le début d’une enquête indépendante.

Chris Doyle a immédiatement réagi niant les accusations de racisme systémique et autres mauvais traitements dont auraient été la cible certains joueurs.

Le coach des Hawkeyes a également fait mention de la création d’un comité de réflexion pour prendre en main un vrai changement culturel. Ce comité sera dirigé par un ancien joueur et inclura d’anciens et actuels joueurs des Hawkeyes ainsi que des membres de la Direction athlétique.

Ces déclarations chocs publiées sur Twitter par d’anciens joueurs des Hawkeyes ont également mis en lumière un règlement interne très controversé au sein du programme de football d’Iowa dont les joueurs étaient autorisés de tweeter… une seule fois par mois (validé par le staff de coachs) !

Ce règlement vient d’être supprimé pour permettre « aux joueurs de participer au débat national autour des injustices, du racisme et des inégalités ».

Lire la suite

Articles les plus lus