Suivez-nous

Conférence Big Ten

La conférence Big Ten fait sauter la banque !

Publié

le

Crédit photo : Mike Carter-USA TODAY Sports

Alors qu’elle craignait une baisse de ses revenus émanant des droits TV, la conférence Big Ten a fait sauter la banque en trouvant un accord avec le réseau américain ESPN qui vient d’acquérir la 2ème partie du package TV pour une somme moyenne de… 190 millions de $ par année pendant 6 ans.

Pour rappel, Fox Sports avait acquis la 1ère moitié du package, en avril dernier, à hauteur de 240 millions de $ par année. Si on ajoute les 10 millions de $ par année que va payer CBS Sports pour ses droits d’exclusivité pour la diffusion du basketball, ce sont donc des revenus astronomiques de 2.6 milliards de $ qui vont entrer dans les poches des universités de la conférence Big Ten. 2.6 milliards de $ ! Soit une multiplication par trois des revenus issus des droits TV. Tout cela sans compter les éventuels bénéfices générés par le réseau Big Ten Network dont la conférence est actionnaire majoritaire (51%).

Chaque université touchera donc une moyenne de 31 millions de $ par année sans compter les éventuels revenus issus de March Madness (tournoi final du basketball) et du College Football Playoff.

Selon le Sports Business Journal, certains observateurs anticipaient un retrait des discussions du réseau ESPN suite à des mauvais résultats financiers du groupe appartenant à Disney lors des dernières années. Finalement, ESPN a cassé sa tirelire ne pouvant laisser à autre diffuseur les droits de diffusion de l’une des principales conférence du pays.

ESPN et Fox diffuseront environ 25 matchs de football de la conférence Big Ten et une cinquantaine de matchs de basketball par année. Fox diffusera le Big Ten Championship Game chaque saison et aura l’avantage dans le choix des matchs : on peut donc s’attendre à voir régulièrement Ohio State, Michigan et Michigan State sur ses antennes.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
2 commentaires

2 Comments

  1. Jonathan

    21 juin 2016 at 11h47

    Et quand tu vois que les joueurs mettent leurs santés en danger, font des efforts considérables pour gagner 00.00$ quand dans le même temps les universités gagnent autant que des entreprises tout en ayant une politique de bourse très strict obligeant la majorité des étudiants à s’endetter… Un jour ça risque de péter

    • pep

      22 juin 2016 at 17h03

      Absolument. Ou comment se faire des thunes considérables sur le dos des étudiants athlètes. 🙁

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Purdue Boilermakers

Rondale Moore fait le show !

Le true freshman WR Rondale Moore a établi un nouveau record de l’université Purdue… pour son premier match NCAA !

Publié

le

Il était attendu comme le Messie du côté de West Lafayette (Indiana) avec ses moves venus de nulle part et sa vitesse folle : le true freshman WR Rondale Moore n’a pas déçu pour son premier match sous le maillot des Boilermakers de Purdue.

On savait qu’il serait aligné sur les équipes spéciales mais sa contribution au jeu offensif de l’équipe dirigée par Jeff Brohm aurait été l’une des belles surprises malgré la défaite des locaux dans ce choc de la division Big Ten West.

Résultats : 125 yards sur retour de kickoffs, 11 réceptions pour 109 yards et 79 yards au sol pour un nouveau record de yards toute catégorie de l’université Purdue !

Une star est née.

Lire la suite

Michigan Wolverines

Fracture du pied pour WR Tarik Black

Le receveur redshirt freshman devait être l’une des principales armes offensives des Wolverines autour du quarterback Shea Patterson.

Publié

le

Crédit photo : MGoBlog | Flickr

La malchance poursuit le receveur redshirt freshman WR Tarik Black : un an après une fracture du pied gauche qui l’a écarté des terrains pendant 10 matchs, il pourrait être absent pendant une longue période en raison d’une fracture… du pied droit subie lors de l’entrainement des Wolverines de Michigan, samedi 25 aout.

La durée de son absence est encore indéterminée.

Pour beaucoup d’observateurs, WR Tarik Black devait être l’un des éléments-clés du renouveau de l’attaque des Wolverines en 2018. Receveur sur-doué au gabarit imposant (1,91m), il était pressenti pour devenir la cible #1 du nouveau quarterback de Michigan, QB Shea Patterson.

Arrivé d’un lycée du Connecticut en 2017, WR Tarik Black s’est rapidement imposé comme l’un des meilleurs receveurs des Wolverines. Il a d’ailleurs frappé un grand coup lors de son premier match sous le maillot de Michigan (contre Florida) en inscrivant un TD de 46 yards… sur sa première réception en carrière !

Après trois matchs, il était le meilleur receveur des Wolverines avec 11 réceptions pour 149 yards et 1 TD avant de se fracturer le pied gauche dans le 4ème quart-temps du match face à Air Force.

Au terme d’une convalescence rapide, WR Tarik Black était de retour à 100% pour les spring practices. Il sera finalement absent pour le Game of the Week de la semaine inaugurale face aux Fighting Irish de Notre Dame, samedi 1er septembre.

En son absence, le duo WR Donovan Peoples-Jones (22 réceptions, 277 yards en 2017) / WR Nico Collins seront donc les principales armes du jeu vertical des Wolverines. Le senior WR Grant Perry (25 réceptions, 307 yards en 2017) conservera sa place dans le slot. On surveillera également le redshirt freshman WR Oliver Martin et le true freshman WR Ronnie Bell.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

Adrian Martinez nommé quarterback titulaire à Nebraska

Il devient le premier true freshman de l’Histoire des Cornhuskers de Nebraska à débuter un match d’ouverture au poste de quarterback.

Publié

le

Le true freshman QB Adrian Martinez a été nommé quarterback titulaire des Cornhuskers de Nebraska pour le premier match de la saison 2018 face à Akron, samedi 1er septembre.

Coach Scott Frost a fait part de son choix lorsque le depth chart de l’équipe a été révélé, dimanche 26 aout.

QB Adrian Martinez a été préféré au redshirt freshman QB Tristan Gebbia avec lequel il était en compétition serrée depuis le printemps dernier. Avec cette titularisation, il devient le premier true freshman de l’Histoire des Cornhuskers à débuter un match d’ouverture d’une saison au poste de quarterback.

Le jeune quarterback est l’un des premiers bons coups réussis par coach Frost puisqu’il avait initialement annoncé son engagement envers Tennessee avant que le nouvel head coach de Nebraska réussisse à le convaincre de venir sur le campus de Lincoln (Nebraska).

Originaire de Fresno en Californie, QB Adrian Martinez n’a pas joué lors de sa dernière année au lycée de Clovis West High en raison d’une blessure de l’épaule. Il avait réussi 2500 yards à la passe pour 25 TD et 1400 yards au sol pour 14 TD lors de sa saison junior Avec sa mobilité et un solide bras, il devrait parfaitement convenir à l’attaque up-tempo de Nebraska.

Il n’a pas de lien de parenté avec l’ancien quarterback titulaire des Cornhuskers, Taylor Martinez (2009-13).

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Ohio State suspend Urban Meyer pour trois matchs

Le coach des Buckeyes est suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les matchs face à Oregon State, Rutgers et Texas Christian.

Publié

le

Après deux semaines d’enquête interne, le coach des Buckeyes, Urban Meyer, a été suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les trois premiers matchs de la saison 2018 par le Board of Trustees de l’université Ohio State.

Cette décision a été prise à l’issue d’une enquête indépendante de deux semaines, conclue dimanche 19 aout, concernant la gestion par Urban Meyer du cas, Zach Smith, son ancien coach des receveurs visé par des plaintes pour violences domestiques.

Le directeur athlétique, Gene Smith, a également été suspendu pour deux semaines sans paie, du 31 aout au 16 septembre. Urban Meyer pourra rejoindre l’équipe à partir du 2 septembre mais sera absent pour les matchs contre Oregon State (1er septembre), Rutgers (8 septembre) et Texas Christian (15 septembre). Ryan Day continuera d’assumer le rôle de coach par intérim durant cette période.

En plus des rapports d’enquête journalistiques, de dépositions au tribunal et d’autres documents internes à l’université, plus de 60000 emails et 10000 textos ont été analysés au cours de l’enquête.

Après un meeting du Board of Trustees qui aura duré plus de 11 heures, il a été annoncé que cette enquête a notamment conclu que :

  • Urban Meyer et le directeur athlétique, Gene Smith, connaissaient, dès 2015, l’existence d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith.
  • Urban Meyer et Gene Smith n’ont pas n’ont pas informé le Bureau des services de conformité de l’université comme ils auraient du le faire.
  • Urban Meyer n’a pas délibérément menti lors des Big Ten Media Days bien qu’il ait faussement déclaré qu’il n’était pas au courant d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith (!?!).
  • Zach Smith a commis plusieurs faits d’inconduite lorsqu’il était employé par l’université Ohio State.

Urban Meyer a exprimé des remords pour avoir accordé à Zach Smith « le bénéfice du doute » en ajoutant qu’il avait « suivi son coeur plutôt que sa tête ». Il a également indiqué qu’il « aurait du faire davantage ».

Voici l’allocution d’Urban Mayer en intégralité :

Après les allocutions du président de l’université Ohio State, du directeur athlétique et d’Urban Meyer, ce dernier a répondu à des questions pendant une vingtaine de minutes. Tout au long de cette conférence, Urban Meyer a semblé insensible au sort de la victime (Courtney Smith) et n’a cessé de diminuer son rôle dans cette affaire. Cette conférence de presse a tourné au fiasco pour le coach des Buckeyes lorsqu’il a notamment répondu à la question « que souhaitez-vous dire à Courtney Smith ? » :

« Nous n’aurions jamais du nous retrouver dans une telle situation. » – Urban Meyer, head coach des Buckeyes d’Ohio State.

Urban Meyer, la vraie victime ? Pfff.

Le 1er aout dernier, l’université Ohio State a mis en « congé administratif sans paie » le coach des Buckeyes le temps que la fac conclut une enquête interne pour déterminer si le coach des Buckeyes ou son entourage étaient au courant des violences conjugales commises par l’ex-coach des receveurs, Zach Smith, à l’encontre de sa femme, Courtney Smith.

Dans une interview accordée à Stadium, cette dernière, victime de violences conjugales pendant plusieurs années, a indiqué avoir informé les coachs des Buckeyes de la situation ainsi que la femme d’Urban Meyer avec qui elle a échangé de nombreux textos à ce sujet.

En respect des règlements NCAA relatifs aux amendements Title IX, la prolongation de contrat signée par Urban Meyer à Ohio State comprend plusieurs clauses qui le forcent à communiquer à sa hiérarchie toutes violations de la politique d’inconduite sexuelle commises par un membre de son staff…

Le précédent contrat d’Urban Meyer comprenait également des clauses l’obligeant à informer Gene Smith et le Bureau des services de conformité de tout type de violations commis par ses coachs assistants. Le non-respect de cette clause aurait pu conduire à une rupture de contrat pour faute…

Finalement, Ohio State a préféré s’asseoir sur la morale et l’éthique.

Lire la suite

Articles les plus lus