Suivez-nous

Conférence Big Ten

Friday Night Lights : la conférence Big Ten fait marche-arrière

Quelques mois après avoir annoncé l’organisation prochaine de plusieurs matchs le vendredi soir, la conférence Big Ten commence à faire marche-arrière.

Publié

le

Credit photo : USA Today Sports

Quelques mois après avoir annoncé l’organisation prochaine de plusieurs matchs le vendredi soir, la conférence Big Ten commence à faire marche-arrière : deux rencontres de Northwestern ont été re-déplacées au samedi.

En novembre 2016, la conférence Big ten avait surpris le monde du College Football en communiquant son intention de proposer des matchs nocturnes le vendredi afin de renforcer sa visibilité et de proposer un nouveau contenu à ses partenaires TV.

Pourtant, dès l’annonce de cette décision non-concertée, plusieurs universités sont montées au créneau dont Northwestern. Après plusieurs semaines de discussion entre la Big Ten et le campus d’Evanston (Illinois), les deux matchs des Wildcats face à Maryland (13 octobre) et face à Michigan State (le 27 octobre) ont été reportés au samedi.

Les Wildcats, par l’intermédiaire de leur coach Pat Fitzgerald, ont rapidement fait part de leur opposition critiquant notamment l’impact sur le calendrier académique des joueurs et sur le rythme des entrainements. Les fans ont emboité le pas. Les problèmes de circulation et l’incapacité d’organiser des tailgates en semaine ont été parmi les points soulevés.

L’université Penn State s’est également opposée à ces matchs du vendredi. En cause : l’ombre faite aux traditionnels matchs des lycées de Pennsylvanie organisés le vendredi.

Ces deux matchs de Northwestern déplacés au samedi font ainsi partie d’un plan plus large de la conférence Big Ten qui souhaite clairement revenir sur sa décision. Dans les jours prochains, des rencontres seront organisées entre les réseaux TV partenaires et l’association des directeurs athlétiques des lycées de 11 États touchés de près ou de loin par ces matchs du vendredi. Objectif : une sortie de crise.

Voici la liste des matchs des équipes de conférence Big Ten prévus le vendredi en 2017 :

Date Extérieur Domicile
1er septembre Washington Rutgers
1er septembre Utah State Wisconsin
8 septembre Ohio Purdue
15 septembre Illinois South Florida
29 septembre Nebraska Illinois
24 novembre Iowa Nebraska

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ohio State Buckeyes

Urban Meyer quitte Ohio State et prend sa retraite

Après sept saisons sur le campus de Columbus, Urban Meyer quittera son poste de head coach des Buckeyes d’Ohio State après le Rose Bowl et donnera le relais à Ryan Day, son coordinateur offensif.

Publié

le

Crédit photo : AP/Jay LaPrete

Deux jours après la victoire des Buckeyes face aux Wildcats de Northwestern en finale de conférence Big Ten, Urban Meyer a annoncé qu’il quittera son poste de head coach d’Ohio State après le Rose Bowl du 1er janvier prochain.

Il a ajouté qu’il est très probable qu’il ne dirigera plus jamais un programme de football.

« Cette décision est le résultat de plusieurs événements. Ma santé est la principale raison. Le fait que nous ayons un coach talentueux dans notre staff, le fait que notre programme est en excellent état de santé et que nous continuons de recruter avec excellence : tout cela a joué un rôle significatif » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

Ses maux de tête causés par un kyste arachnoïde au cerveau, qui ont commencé l’an passé lors du match contre Penn State, n’ont fait que s’intensifier tout au long de la saison.

En dehors du terrain, Urban Meyer a été suspendu pour trois matchs en septembre dernier pour sa mauvaise gestion de l’affaire Zach Smith, son ancien assistant responsable des receveurs accusé de violence conjugale. Le coordinateur offensif, Ryan Day, a alors pris le relais avec brio devenant un candidat parfait pour succéder à Urban Meyer.

A 54 ans, le coach des Buckeyes prend donc sa retraite au top de sa profession après avoir remporté trois titres de champion national passant les 7 dernières années à la tête du programme d’Ohio State avec un formidable bilan de 82-9.

Ces derniers mois, la douleur à la tête est devenue insupportable et Urban Meyer pense ne plus être capable de coacher comme il l’a fait à Bowling Green, Utah, Florida et finalement avec les Buckeyes.

« Mon style de coaching est très intense, très demandant. J’ai essayé de déléguer au maximum. Mais j’ai le sentiment de ne plus faire les choses comme je devrais pour les joueurs et Gene Smith (le directeur athlétique) » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

L’annonce de la retraite d’Urban Meyer arrive en pleine préparation des Buckeyes en vue de leur match contre Washington lors du Rose Bowl, mais aussi à moins de trois semaines de la période de signature anticipée des recrues, le 19 décembre prochain.

La saison 2018 n’aura pas été de tout repos pour Urban Meyer et son staff. La perte de DE Nick Bosa a été lourde de conséquences pour une défense qui a alors souffert lors des matchs intra-conférence.

Les Buckeyes ont battu Penn State et Maryland par un point d’écart et ont eu d’énormes difficultés à se défaire d’une faible équipe de Nebraska. Ohio State a également été battu lourdement 49 à 20 par Purdue, le 20 octobre dernier, écartant objectivement les Buckeyes de la course aux playoffs. Les rumeurs du prochain départ d’Urban Meyer ont commencé à faire surface. Ohio State a remporté ses 5 matchs suivants et mis la main sur un 2ème titre de champion de conférence Big Ten consécutif. Les Buckeyes ont battu au passage Michigan pour la 7ème année d’affilée.

Crédit photo : Jamie Squire/Getty Images

L’incroyable succès d’Urban Meyer depuis qu’il a commencé sa carrière de coach, il y a 33 ans, l’a propulsé en haut de l’affiche faisant de lui l’alter-ego de Nick Saban parmi les meilleurs coachs du pays. Toutefois, sa carrière aura été marquée par de nombreuses critiques notamment lors de son passage à Florida au cours duquel des dizaines de ses joueurs ont fait face à des problèmes judiciaires diverses.

Il y a 9 ans, en raison – déjà – de problèmes de santé (douleurs à la poitrine), Urban Meyer avait surpris tout le monde en annonçant son départ de Florida après cinq saisons exceptionnelles marquées par deux titres de champion national et l’émergence d’un joueur hors du commun : Tim Tebow. Finalement, il fera son retour avec les Gators pour une saison supplémentaire avant de quitter Gainesville en décembre 2010 pour passer plus de temps avec sa famille.

Il avait alors 46 ans. Il n’a pas été loin des terrains bien longtemps. Avant le début de la saison 2012, il s’est engagé avec des Buckeyes d’Ohio State en reconstruction suite au départ forcé de Jm Tressel suite au scandale des tatouages sur le campus de Columbus. Il a été champion national une 3ème fois, cette fois-ci avec Ohio State, remportant la 1ère édition du College Football Playoff en janvier 2015.

Originaire de Toledo dans l’Ohio, Urban Meyer semblait avoir accepté un « job de rêve ». En avril dernier, son contrat avec les Buckeyes avait été prolongé jusqu’en 2022 avec un salaire annuel de 7.6 millions de $. En quittant Ohio State, Urban Meyer renonce donc à 38 millions de $.

Les Buckeyes tournent donc la page Urban Meyer en donnant les clés du programme de football à Ryan Day, le coordinateur offensif de l’équipe.

Lire la suite

Michigan Wolverines

DL Rashan Gary se présente à la draft NFL 2019

Le joueur de ligne défensive junior des Wolverines de Michigan, Rashan Gary, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Publié

le

Par

Crédit photo : Twitter/Michigan

Le joueur de ligne défensive junior des Wolverines de Michigan, Rashan Gary, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Il est actuellement considéré comme l’un des meilleurs prospects à son poste et son potentiel laisse croire qu’il sera sélectionné par une franchise NFL au 1er tour en avril 2019.

Rashan Gary a fait cette annonce via son compte Twitter :

Ancien prospect #1 du recrutement 2016, le premier complet de coach Jim Harbaugh, Rashan Gary avait suivi son ancien head coach au lycée de Paramus Catholic (New jersey), Chris Partridge (désormais coach des safeties à Michigan).

Après une saison 2016 timide, il a explosé en 2017 en réussissant 58 plaquages, 11.5 pour perte et 5.5 sacks. Cette saison, il a été ralenti par des blessures (épaule) lui faisant manquer plusieurs matchs.

Il quitte les Wolverines après avoir accumulé 136 plaquages et 10 sacks.

En NFL, Rashan Gary évoluera surement au poste de defensive tackle dans une défense 4-3 ou comme defensive end (5-technique) au sein d’une défense 3-4.

DL Rashan Gary n’a pas encore annoncé s’il participera au bowl game de Michigan.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

DE Nick Bosa quitte Ohio State pour se concentrer sur la draft NFL

Écarté des terrains depuis le mois de septembre, le junior DE Nick Bosa a décidé de quitter l’université Ohio State pour se concentrer sur sa convalescence et sa rééducation en vue de la prochaine draft NFL.

Publié

le

Au cours du match entre les Buckeyes et les Horned Frogs de Texas Christian, le 15 septembre, DE Nick Bosa a subi une blessure de l’abdomen qui l’a forcé à rester éloigné de l’équipe de football depuis un mois. Le premier diagnostic avait prévu une absence d’environ deux mois ce qui aurait pu lui permettre de rejouer avec les Buckeyes avant la fin de la saison régulière. Urban Meyer avait d’ailleurs déclaré lundi 15 septembre que les médecins étaient confiants de revoir le pass rusher sur le terrain très bientôt.

Cependant, l’université Ohio State a annoncé, mardi 16 octobre, que DE Nick Bosa avait pris la décision de quitter le campus de Columbus (Ohio).

« J’espérais vraiment que Nick pourrait revenir jouer avec nous. Je sais que, pour lui et sa famille, c’était une décision difficile et chargée d’émotion. Je lui souhaite de revenir à 100% afin d’être prêt pour le prochain chapitre de sa carrière. Je veux le remercier pour tous les efforts qu’il a faits pour le programme. » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

En trois matchs cette saison, DE Nick Bosa a été l’une des pièces-maîtresses de la défense des Buckeyes réussissant 4 sacks, 6 plaquages pour perte et un total de 14 plaquages. Il a également inscrit un TD sur retour de fumble et provoqué un fumble qui a été converti en TD

Avant cette blessure, il était considéré comme un futur choix du Top 5 de la prochaine draft NFL. Certains observateurs l’annoncent déjà comme le prochain #1 de la draft NFL.

Lire la suite

Purdue Boilermakers

Rondale Moore fait le show !

Le true freshman WR Rondale Moore a établi un nouveau record de l’université Purdue… pour son premier match NCAA !

Publié

le

Il était attendu comme le Messie du côté de West Lafayette (Indiana) avec ses moves venus de nulle part et sa vitesse folle : le true freshman WR Rondale Moore n’a pas déçu pour son premier match sous le maillot des Boilermakers de Purdue.

On savait qu’il serait aligné sur les équipes spéciales mais sa contribution au jeu offensif de l’équipe dirigée par Jeff Brohm aurait été l’une des belles surprises malgré la défaite des locaux dans ce choc de la division Big Ten West.

Résultats : 125 yards sur retour de kickoffs, 11 réceptions pour 109 yards et 79 yards au sol pour un nouveau record de yards toute catégorie de l’université Purdue !

Une star est née.

Lire la suite

Articles les plus lus