Suivez-nous

Oklahoma Sooners

Le département athlétique de l’université de l’Oklahoma rafraîchit son image

Publié

le

Crédit photo : SoonerSports

Le Département athlétique de l’université de l’Oklahoma a dévoilé sa nouvelle identité graphique créée en partenariat avec l’équipe marketing de l’équipementier Nike.

Cette nouvelle identité comprend une nouvelle police de caractère, nommé « Sooner Born », qui sera notamment utilisée sur les nouveaux maillots de la marque Jordan Brand par les équipes de football et de basketball des Sooners.

On peut également remarquer une légère évolution du logo mythique « OU » dont la symétrie a été améliorée.

Un certain nombre d’établissement ont également été mis à jour :

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Lire la suite
Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Alexis Girault

    15 avril 2018 at 22h04

    Ca serait cool que vous montriez le logo précédent pour comparaison!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma Sooners

DE Jay Hayes transféré de Notre Dame à Oklahoma

L’ancien joueur de ligne défensive des Fighting Irish a finalement choisi de rejoindre les champions de conférence Big 12 en titre.

Publié

le

Les Sooners d’Oklahoma viennent de renforcer sérieusement leur ligne défensive en vue de la saison 2018 en s’assurant l’engagement du senior DL Jay Hayes qui rejoint le campus de Norman (Oklahoma) via un grad transfer.

Une semaine après avoir annoncé qu’il quittait le campus de South Bend (Indiana), il a fait part de sa décision via son compte Twitter :

Étant déjà diplômé de l’université Notre Dame, DL Jay Hayes pourra jouer avec les Sooners dès septembre prochain en vertu des règlements NCAA relatifs aux transferts d’étudiant-athlète diplômé.

L’ancien Fighting Irish a été titularisé lors des 13 matchs joués par Notre Dame l’an passé. Il a conclu la saison 2017 avec un total de 27 plaquages dont 3 pour perte, un sack et un fumble recouvert.

On notera que son arrivée surprise à Oklahoma peut s’expliquer par l’embauche récente par les Sooners de l’ancien coordinateur défensif de Notre Dame, Bob Diaco, au poste d’analyste défensif. Ce dernier avait recruté DL Jay Hayes pour les Fighting Irish en 2013.

Plusieurs joueurs des Sooners sont de retour en 2018 sur la ligne défensive mais ils feront face à la perte de leur meilleur pass-rusher de la saison dernière, DE Ogbonnia Okoronkwo.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Bob Diaco rejoint le coaching staff d’Oklahoma

L’ancien head coach de UCOnn et coordinateur défensif de Notre Dame et Nebraska devrait occuper le rôle d’analyste défensif.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Nati Harnik

La défense d’Oklahoma est sur le point de devenir encore un peu plus impressionnante

Selon SoonerScoop.com, l’ancien coordinateur défensif de Notre Dame et Nebraska est sur le point de se joindre à l’équipe de coach de Lincoln Riley.

Le coaching staff défensif des Sooners d’OKlahoma comptera donc sur un 3ème ancien head coach parmi ses membres après le coordinateur défensif Mike Stoops (ex-Arizona) et le coach des defensive tackles Ruffin McNeil (ex-East Carolina).

Bob Diaco a passé la saison dernière en tant que coordinateur défensif des Cornhuskers de Nebraska… sans succès. Le changement de stratégie défensive (de 4-3 à 3-4) n’a pas eu les effets escomptés, la défense de Nebraska accordant 36.4 points (37.6 points en moyenne par match de conférence).

Avant ce passage sur le campus de Lincoln (Nebraska), Bob Diaco a passé trois saisons à la tête du programme de football de l’université Connecticut. Également un échec (fiche de 11-26).

Pourtant, il conserve une excellente réputation parmi les jeunes coachs après avoir fait de Notre Dame l’une des meilleures défenses du pays en 2012 ce qui lui avait permis de remporter le Broyles Award récompensant le meilleur coach assistant du pays avant son départ à Connecticut.

En rejoignant le campus de Norman (Oklahoma), son objectif est simple : redorer son image afin de rebondir ailleurs en tant que coordinateur défensif… à moins que Lincoln Riley envoie un message clair à Mike Stoops en le mettant sous pression.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Avec la nomination de coach Lincoln Riley, Oklahoma fait le pari de la jeunesse

L’ancien coordinateur offensif des Sooners aura la lourde tâche d’assurer la succession du légendaire coach Bob Stoops.

Publié

le

Crédit photo : Mark D. Smith-USA TODAY Sports

Un après-midi tranquille du mois de juin a été frappé par un coup de tonnerre lorsque le légendaire coach d’Oklahoma, Bob Stoops, a annoncé sa retraite propulsant ainsi son jeune successeur Lincoln Riley sur le devant de la scène. Les Sooners ont-ils pris un risque avec la promotion de leur coordinateur offensif ?

A 33 ans, Lincoln Riley devient le plus jeune coach de l’Histoire du programme de Norman (Oklahoma). C’est également le plus jeune coach parmi les universités du Power Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac-12, SEC).

Embed from Getty Images

Il y a 14 ans, alors qu’il n’était âgé que de 19 ans, le nouveau coach des Sooners se joignait comme student assistant au staff des Red Raiders de Texas Tech menés alors par un certain Mike Leach. Après 7 saisons d’apprentissage auprès de l’un des plus brillants stratèges offensifs de l’Histoire du College Football, il décide de quitter le Texas pour rejoindre les Pirates d’East Carolina en tant que coordinateur offensif responsable des quarterbacks.

Son talent éclata alors à la face du monde du College Football ne laissant pas insensible plusieurs programmes à la recherche de solution en attaque. En 2015, Bob Stoops parvint à le convaincre de diriger le secteur offensif de l’un des plus victorieux programmes du pays. Le nouveau retraité retrouvait en ce jeune coordinateur offensif ce qu’il avait été auprès de Steve Spurrier à Florida à la fin des années 90 comme jeune coordinateur défensif.

En deux saisons, Lincoln Riley a transformé l’attaque des Sooners en l’une des plus explosives du pays faisant de QB Baker Mayfield le quarterback le plus efficace au niveau national dans le jeu aérien. Ce dernier, aujourd’hui senior, sera assurément l’un des prétendants au prestigieux trophée Heisman en 2017. Le nouveau head coach des Sooners a d’ailleurs été récompensé au terme de la saison 2016 en remportant le Broyles Award remis chaque année au meilleur assistant coach de la saison.

Il faut dire qu’Oklahoma a atteint des sommets en 2016 établissant un record NCAA pour l’efficacité à la passe et terminant au 2ème rang du pays avec une moyenne de 554.8 yards offensifs réussis par match. Les Sooners ont aussi participé au College Football Playoff alors que la Big 12 en avait été exclue l’année précédente. QB Baker Mayfield et WR Dede Westbrook ont respectivement terminé #3 et #4 dans la course au trophée Heisman. Le receveur des Sooners a également remporté le trophée Biletnikoff remis au meilleur receveur de la saison.

« En tant que jeune coach, quand tu décides d’en faire ton métier, ce genre d’opportunité représente tout ce dont tu as toujours rêvé. Je pense sincèrement que je vis actuellement un rêve. » – Lincoln Riley, head coach des Sooners d’Oklahoma.

Pourtant, Lincoln Riley aura assurément l’énorme pression de marcher dans les pas d’une légende. Malgré l’adoubement d’un Bob Stoops qui s’est déclaré confiant de laisser le programme d’Oklahoma dans de bonnes mains, et malgré son statut de prometteur head coach, qui lui a d’ailleurs valu une prolongation de trois ans à hauteur de 1.3 millions de $, il devra gérer une succession inattendue.

Dans quelques semaines, Lincoln Riley sera sous le feu des projecteurs. Son défi : préserver le haut niveau d’excellence d’un programme qui a remporté près de 80% de ses matchs lors des 18 dernières saisons et participer à 4 finales nationales. Des interrogations sur sa capacité à diriger un programme d’une telle envergure seront probablement exprimées. D’autres diront que son prédécesseur avait pris la tête des Sooners à 39 ans avant de remporter le titre de champion national deux ans plus tard, en 2000.

Lincoln Riley sera rapidement dans le vif du sujet : après un match d’ouverture face à UTEP le 2 septembre, les Sooners se rendront à Columbus pour y affronter les Buckeyes d’Ohio State.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Coach Bob Stoops prend sa retraite !

Le coordinateur offensif Lincoln Riley est nommé head coach des Sooners d’Oklahoma et devient le plus jeune coach des programmes du Power Five

Publié

le

Credit photo : Jamie Squire/Getty Images

Coup de théâtre sur le campus de Norman (Oklahoma) : à 56 ans et après 18 saisons à la tête des Sooners d’Oklahoma, le légendaire Bob Stoops a pris tout le monde par surprise en prenant la décision inattendue de partir à la retraite !

Il reste dans le giron des Sooners comme assistant spécial du directeur athlétique Joe Castiglione.

C’est donc une légende du coaching qui quitte le monde du College Football : en 18 saisons avec les Sooners, Bob Stoops possède un formidable bilan de 190-48 et a remporté 10 titres de champion de conférence Big 12 en plus d’un sacre national en 2000 lors du BCS Championship Game 2001 gagné face à Florida State.

Durant son règne, les Sooners ont terminé à 5 reprises dans le Top 5 final.

Honoré par 6 trophées de meilleur coach de l’année dans la conférence Big 12, Bob Stoops est tout simplement le coach le plus victorieux du mythique programme d’Oklahoma.

Le timing surprenant de cette annonce n’est pas sans avoir créé une bombe dans le milieu du College Football mais Bob Stoops, reconnu comme un homme proche de sa famille, a récemment fait l’acquisition d’une maison de 2.25 millions de $ dans la région de Chicago laissant ainsi penser que cette décision était en gestation depuis plusieurs semaines.

Ancien defensive back des Hawkeyes d’Iowa de 1979 à 1982, Bob Stoops a commencé sa carrière de coach comme graduate assistant à Iowa avant d’obtenir le poste de coach du secondary à Kansas State en 1989. Promu co-coordinateur défensif des Wildcats en 1991, il a ensuite rejoint le coaching staff de coach Steve Spurrier à Florida, en 1996, toujours comme coordinateur défensif, après le Fiesta Bowl perdu par les Gators face aux Cornhuskers de Nebraska sur le score de 62-24.

L’année suivante, Florida s’offra son premier titre de champion national au terme d’un Sugar Bowl remporté 52-20 face au rival, Florida State, avant que Bob Stoops accepte l’offre d’Oklahoma de devenir le head coach des Sooners en 1999, à 39 ans.

« Après 18 ans passées à l’université Oklahoma, j’ai décidé de démissionner de mon poste de head coach. Je comprends qu’il y a eu des spéculations concernant ma santé. Ma santé n’a pas été le facteur décisif dans cette décision et je n’ai eu aucun problème qui aurait pu m’empêcher de coacher » – Bob Stoops, ex-coach d’Oklahoma.

A son arrivée sur le campus de Norman, les Sooners n’avaient plus connu de saison positive depuis 5 ans. Dès sa première année, Bob Stoops transforma le programme en un prétendant au titre de conférence Big 12, Oklahoma terminant avec une fiche de 7-5, avant de renverser le monde du College Football, en 2000, avec un inattendu titre de champion national.

Les Sooners sont retournés trois fois en finale nationale s’inclinant à trois reprises face à LSU (2003), USC (2004) et Florida (2008) ce qui a valu à Bob Stoops la réputation de toujours craquer dans les grands matchs.

En 18 saisons, coach Bob Stoops a atteint le plateau des 10 victoires à 14 reprises qui lui ont notamment permis de s’assurer trois titres consécutifs de champion de conférence Big 12 de 2006 à 2008 et deux autres titres consécutifs en 2015 et 2016.

« Je suis tellement reconnaissant que ma carrière à Oklahoma ait été marquée par le leadership du président David Boren et du directeur athlétique Joe Castiglione. C’est extrêmement rare, au niveau des sports universitaires, de ne pas connaitre de changement de leadership sur une période de près de 20 ans. J’ai toujours apprécié la façon dont ils m’ont encouragé personnellement tout comme le programme. Ils ont tous les deux joué un rôle énorme dans nos succès » – Bob Stoops, ex-coach d’Oklahoma.

A 33 ans, le coordinateur offensif Lincoln Riley a donc accepté de prendre la succession de Bob Stoops un mois après avoir conclu une prolongation de contrat de 3 ans avec un salaire de 1.3 millions de $ annuel à la clé.

Lincoln Riley, qui a remporté le Broyles Award 2015 récompensant le meilleur assistant coach du pays, est considéré comme l’un des plus prometteurs head coachs du pays. Convoité par plusieurs programmes en fin de saison dernière, il avait choisi en mai dernier de prolonger son contrat à Oklahoma jusqu’en 2020.

Si cette nomination nécessitera probablement un certain ajustement pour les Sooners, son excellente collaboration avec le senior QB Baker Mayfield l’an dernier devrait permettre au programme de Norman de conserver son statut parmi les favoris pour le titre de champion de conférence Big 12 et pour une place en College Football Playoff.

Cette retraite inattendue de Bob Stoops fait donc de Kirk Ferentz (Iowa) le coach avec la plus longue longévité à la tête d’un programme de l’élite du College Football.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus