Suivez-nous sur

Oklahoma Sooners

Avec la nomination de coach Lincoln Riley, Oklahoma fait le pari de la jeunesse

L’ancien coordinateur offensif des Sooners aura la lourde tâche d’assurer la succession du légendaire coach Bob Stoops.

Crédit photo : Mark D. Smith-USA TODAY Sports

Avec la nomination de coach Lincoln Riley, Oklahoma fait le pari de la jeunesse

Un après-midi tranquille du mois de juin a été frappé par un coup de tonnerre lorsque le légendaire coach d’Oklahoma, Bob Stoops, a annoncé sa retraite propulsant ainsi son jeune successeur Lincoln Riley sur le devant de la scène. Les Sooners ont-ils pris un risque avec la promotion de leur coordinateur offensif ?

A 33 ans, Lincoln Riley devient le plus jeune coach de l’Histoire du programme de Norman (Oklahoma). C’est également le plus jeune coach parmi les universités du Power Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac-12, SEC).

Il y a 14 ans, alors qu’il n’était âgé que de 19 ans, le nouveau coach des Sooners se joignait comme student assistant au staff des Red Raiders de Texas Tech menés alors par un certain Mike Leach. Après 7 saisons d’apprentissage auprès de l’un des plus brillants stratèges offensifs de l’Histoire du College Football, il décide de quitter le Texas pour rejoindre les Pirates d’East Carolina en tant que coordinateur offensif responsable des quarterbacks.

Son talent éclata alors à la face du monde du College Football ne laissant pas insensible plusieurs programmes à la recherche de solution en attaque. En 2015, Bob Stoops parvint à le convaincre de diriger le secteur offensif de l’un des plus victorieux programmes du pays. Le nouveau retraité retrouvait en ce jeune coordinateur offensif ce qu’il avait été auprès de Steve Spurrier à Florida à la fin des années 90 comme jeune coordinateur défensif.

En deux saisons, Lincoln Riley a transformé l’attaque des Sooners en l’une des plus explosives du pays faisant de QB Baker Mayfield le quarterback le plus efficace au niveau national dans le jeu aérien. Ce dernier, aujourd’hui senior, sera assurément l’un des prétendants au prestigieux trophée Heisman en 2017. Le nouveau head coach des Sooners a d’ailleurs été récompensé au terme de la saison 2016 en remportant le Broyles Award remis chaque année au meilleur assistant coach de la saison.

Il faut dire qu’Oklahoma a atteint des sommets en 2016 établissant un record NCAA pour l’efficacité à la passe et terminant au 2ème rang du pays avec une moyenne de 554.8 yards offensifs réussis par match. Les Sooners ont aussi participé au College Football Playoff alors que la Big 12 en avait été exclue l’année précédente. QB Baker Mayfield et WR Dede Westbrook ont respectivement terminé #3 et #4 dans la course au trophée Heisman. Le receveur des Sooners a également remporté le trophée Biletnikoff remis au meilleur receveur de la saison.

« En tant que jeune coach, quand tu décides d’en faire ton métier, ce genre d’opportunité représente tout ce dont tu as toujours rêvé. Je pense sincèrement que je vis actuellement un rêve. » – Lincoln Riley, head coach des Sooners d’Oklahoma.

Pourtant, Lincoln Riley aura assurément l’énorme pression de marcher dans les pas d’une légende. Malgré l’adoubement d’un Bob Stoops qui s’est déclaré confiant de laisser le programme d’Oklahoma dans de bonnes mains, et malgré son statut de prometteur head coach, qui lui a d’ailleurs valu une prolongation de trois ans à hauteur de 1.3 millions de $, il devra gérer une succession inattendue.

Dans quelques semaines, Lincoln Riley sera sous le feu des projecteurs. Son défi : préserver le haut niveau d’excellence d’un programme qui a remporté près de 80% de ses matchs lors des 18 dernières saisons et participer à 4 finales nationales. Des interrogations sur sa capacité à diriger un programme d’une telle envergure seront probablement exprimées. D’autres diront que son prédécesseur avait pris la tête des Sooners à 39 ans avant de remporter le titre de champion national deux ans plus tard, en 2000.

Lincoln Riley sera rapidement dans le vif du sujet : après un match d’ouverture face à UTEP le 2 septembre, les Sooners se rendront à Columbus pour y affronter les Buckeyes d’Ohio State.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. pep

    10 juin 2017 à 10h44

    Saura-t-il gérer la pression?
    Hâte de voir ce qu’il va donner…déjà hâte que la nouvelle saison commence!!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Oklahoma Sooners