Suivez-nous

Conférence Big 12

La Big 12 aura sa finale de conférence à partir de 2017 !

Publié

le

Bob Bowlsby
Crédit photo : AP Photo/Tony Gutierrez

Après des semaines de tergiversations et de débats sans fin, la conférence Big 12 a finalement décidé d’organiser un Championship Game pour déterminer son champion annuel, et ce, à partir de la saison 2017.

Au terme des Big 12 spring meetings organisés à Irving (Texas), les représentants de chaque membre de la conférence Big 12 ont approuvé à l’unanimité cette proposition qui aura pour effet de diviser la conférence en deux divisions de 5 équipes dont la composition reste à définir. Les vainqueurs des deux divisions s’affronteront en finale de conférence.

La Big 12 rejoint donc les quatre autres conférences du Power Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac-12, SEC) qui déterminent chaque année leur champion à l’issue d’une finale de conférence.

Ce Big 12 Championship Game sera diffusé sur ESPN les années paires et sur Fox les années impaires. Ce contrat de diffusion TV est d’une durée de 8 ans.

« Cette décision règle plusieurs problèmes que nous avons rencontrés à la fin de la saison 2014 » – Bob Bowlsby, commissionnaire de la conférence Big 12.

Pour rappel, l’absence de finale de conférence avait été interprété comme un des éléments majeurs expliquant l’exclusion d’un représentant de la conférence Big 12 lors du premier College Football Playoff, il y a deux ans.

La saison 2017 marquera donc le grand retour du Big 12 Championship Game qui n’a plus été organisé depuis 2010 lorsque Colorado et Nebraska ont rejoint respectivement la Pac-12 et la Big Ten. A partir de 2011, la conférence Big 12 ne comptait plus le nombre requis par la NCAA (12 membres) pour avoir le droit d’organiser une finale de conférence avant que le règlement change en janvier dernier.

Autre conséquence de cette décision : l’augmentation de près de 30 millions de $ de revenus annuels.

Enfin, l’organisation d’un Championship Game relance l’idée d’une prochaine expansion. D’ailleurs, le conseil d’administration de la conférence Big 12 va faire appel à plusieurs consultants afin de définir, « durant l’été » selon les propos de Bob Bowlsby, la stratégie à adopter à ce sujet.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. DOWN

    8 juin 2016 at 10h45

    C’est bien connu que la religion et l’argent sont étroitements liés donc NOTRE DAME et BY, on oublie ils resteront indépendants.
    Je mise sur CINCINNATI et HOUSTON !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Texas Longhorns

Florida et Texas annoncent une série aller-retour en… 2030 et 2031

Deux programmes mythiques du College Football se sont donnés rendez-vous pour un duel aller-retour… mais il faudra être patient !

Publié

le

Crédit photo : Brian Bahr/Getty Images

Les Gators et les Longhorns s’affronteront sur le gridiron lors d’une série aller-retour dont le premier match sera ainsi organisé en 2030.

Le 7 septembre 2030 à Gainesville (Floride), Florida sera l’hôte du premier affrontement entre les deux programmes. Les Longhorns recevront les Floridiens, le 6 septembre 2031, dans leur stade d’Austin (Texas).

Florida et Texas se sont affrontés trois fois dans l’Histoire. En 1924, les deux programmes se sont quittés sur un score égal de 7-7. Puis, en 1939 et 1940, les Longhorns ont remporté les deux matchs sur un blanchissage (26-0, puis 12-0).

En une semaine, les Gators ont donc finalisé deux séries aller-retour. En plus de Texas donc, Florida affrontera Colorado en 2028 et 2029.

Historiquement réfractaire à l’idée d’organiser des séries aller-retour en dehors de leur traditionnel et annuel match contre Florida State, Florida avait annoncé une série de 3 matchs (two-for-one) face à South Florida débutant en 2021. La dernière série aller-retour des Gators remontaient à 1988-89 face à Memphis et le dernier match hors-conférence de Florida joué en dehors de la Florida datait de 1991 contre Syracuse.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Jalen Hurts transféré d’Alabama à Oklahoma

L’ancien quarterback titulaire du Crimson Tide d’Alabama rejoint un programme dont sont issus les deux derniers vainqueurs du trophée Heisman.

Publié

le

Crédit photo : Michael Reaves/Getty Images

Le junior QB Jalen Hurts a annoncé sur The Players’ Tribune qu’il quitte le Crimson Tide d’Alabama via un grad transfer pour jouer sa dernière saison d’éligibilité au niveau NCAA avec les Sooners d’Oklahoma.

En tant qu’étudiant-athlète déjà diplômé, il sera autorisé à jouer pour les Sooners dès septembre 2019 héritant probablement du poste de quarterback titulaire laissé vacant suite au départ de Kyler Murray.

QB Jalen Hurts reprend donc en main une attaque d’Oklahoma dirigée ces deux dernières années par deux vainqueurs du trophée Heisman, QB Baker Mayfield et QB Kyler Murray.

L’ancien quarterback titulaire du Crimson Tide rejoint le campus de Norman (Oklahoma) après trois ans passés à Tuscaloosa (Alabama). Arrivé en 2016 à Alabama, il a gagné le poste de titulaire dès sa première saison malgré la présence de prometteurs quarterbacks comme Blake Barnett, Cooper Bateman et David Cornwell.

Il a été nommé Meilleur Joueur Offensif de la conférence SEC dès sa saison true freshman menant son équipe jusqu’au National Championship Game (perdu face à Clemson).

Le tournant de sa carrière à Alabama s’est produit en finale nationale 2018 lorsqu’il a laissé sa place à QB Tua Tagovailoa à la mi-temps du match face à Georgia finalement remporté par le Crimson Tide. Il est alors devenu le backup du quarterback hawaiien restant pourtant dans l’effectif d’Alabama en 2018.

QB Jalen Hurts a d’ailleurs joué un rôle important dans le parcours du Crimson Tide la saison dernière en prenant le relais d’un QB Tua Tagovailoa blessé lors de la finale de conférence SEC et marquant 2 TD face aux Bulldogs de Georgia. Il est ainsi devenu une légende sur le campus de Tuscaloosa.

En 42 matchs joués sous le maillot du Crimson Tide, il a réussi 5626 yards à la passe pour 48 TD et 12 interceptions. Il a également inscrit 23 TD au sol.

Lire la suite

Texas Tech Red Raiders

Texas Tech renvoie Kliff Kingsbury après 6 saisons

Au terme d’une saison 2018 qui avait pourtant bien débuté pour les Red Raiders, l’université Texas Tech a annoncé le renvoi de coach Kliff Kingsbury.

Publié

le

C’en était trop pour le directeur athlétique des Red Raiders, Kirby Hocutt : après trois saisons au bilan négatif, Kliff Kingsbury a été remercié.

Son bilan en 6 saisons à la tête du programme de Texas Tech : 35-40. La défaite 35-24 des Red Raiders contre les Bears de Baylor lui aura été fatale. Il faut dire que ce revers prive Texas Tech d’une participation à un bowl.

Ancien étudiant de la fac, Kliff Kingsbury s’est exprimé via son compte Twitter indiquant qu’il se sentira toujours chez lui à Lubbock et qu’avoir été coach de Texas Tech fût « un rêve devenu réalité » :

Il reste deux années à l’actuel contrat de Kliff Kingsbury. Il touchera 4.2 millions de $ en indemnités de départ.

Pourtant, tout avait bien débuté pour le futur ex-coach des Red Raiders. En 2013, avec QB Baker Mayfield, à la tête de l’attaque, Texas Tech avait remporté ses 7 premiers matchs faisant même une apparition dans le Top 10 du classement AP Top 25. Les Red Raiders ont alors perdu leurs 5 matchs suivants.

Le transfert du futur #1 de la draft vers Oklahoma a été définitivement le début de la fin pour Kilff Kingsbury.

L’embauche de David Gibbs au poste de coordinateur défensif semblait avoir apporté une certaine stabilité défensive à un programme qui avait terminé la saison 2016 avec la plus mauvaise défense du pays.

Mais après un début de saison convaincant (5-2) comprenant des victoires à Oklahoma State et Texas Christian, les Red Raiders ont de nouveau sombré à partir de la fin du mois d’octobre. La perte du true freshman QB Alex Bowman a engendré un effondrement des performances offensives de l’équipe. Les 6 petits points inscrits lors de la défaite contre Kansas State en week 11 en sont le parfait exemple. Les Red Raiders n’ont pas été aidés par les blessures de QB Jett Duffey et QB McLane Carter.

Lire la suite

Kansas Jayhawks

Les Miles nommé head coach des Jayhawks de Kansas

Le Mad Hatter est de retour ! Deux ans après avoir été écarté de son poste de coach principal à LSU, Les Miles a accepté de prendre les rênes du programme de Kansas.

Publié

le

Crédit photo : SI

Les Miles va donc faire son retour sur les terrains de football : l’ancien coach des Tigers de LSU va prendre la succession de David Beaty au poste de head coach des Jayhawks de Kansas.

Ce dernier a été remercié au début du mois de novembre après quatre saisons catastrophiques (6-31) à la tête du programme de Lawrence (Kansas).

Ce n’est finalement pas une si grande surprise : l’arrivée de Jeff Long (ex-Arkansas) au poste de Directeur athlétique ne laissait peu d’espoir à David Beaty qui n’était pas « son homme ». De plus, Jeff Long et Les Miles se connaissent depuis la fin des années 80 lorsqu’ils étaient tous les deux sur le campus de Michigan. Jeff Long avait d’ailleurs essayé de faire venir l’ex-coach de LSU à Arkansas.

Jedd Fisch (Los Angeles Rams) et Todd Graham (ex-Arizona State) étaient également sur les tablettes.

Finalement, c’est donc celui qui a dirigé LSU (bilan de 114-34) et Oklahoma State (bilan de 28-21) pendant plus de 15 ans qui a été choisi.

Le défi du coach âgé de 65 ans sera énorme. Kansas n’a pas réussi une saison positive depuis l’ère Mark Mangino, en 2008.

Jeudi dernier, LSU et Les Miles avaient trouvé un accord pour mettre un terme au litige qui opposait les deux parties depuis le renvoi de l’ancien coach des Tigers en septembre 2016. L’université Louisiana State a accepté de faire un paiement unique de 1.5 millions de $ à Les Miles alors que ce dernier réclamait 6.5 millions de $. Cet accord laissait entrevoir l’embauche prochaine de l’ancien coach des Tigers par l’université Kansas.

Lire la suite

Articles les plus lus