Suivez-nous sur

Baylor Bears

Preview 2015 : Baylor Bears

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Bears de Baylor en prévision de la saison de College Football 2015.

La fantastique saison 2014 des Bears se sera finalement terminée avec des « si ». Que ce serait-il passé s’ils n’étaient pas tombés à West Virginia ? Auraient-ils été snobbés par le comité de sélection des College Football Playoff ?

Cette campagne 2014 aurait-elle été un acte manqué ? Pas si sûr. Certes, QB Bryce Petty (New York Jets), WR Antwan Goodley (Dallas Cowboys) et LB Bryce Hager (St.Louis Rams) sont partis chez les professionnels, mais qu’on ne s’y trompe pas, ces Bears version 2015 seront encore une fois candidat au titre de conférence Big 12 et à une place en playoffs.

Depuis son arrivée sur le campus de Waco (Texas) en 2008, coach Art Briles a construit les bases d’un programme solide capable de recharger les batteries saison après saison. Avec le retour de 17 titulaires dont 8 titulaires en attaque, rien indique que la meilleure offensive de la saison passée (581.5 yards et 48.2 points en moyenne par match) baissera le pied en 2015.

Le groupe de receveurs mené par les bouillants WR Corey Coleman et WR KD Cannon peut prétendre être le meilleur du pays. Baylor sera également dominant sur la ligne de scrimmage avec le retour au complet des lignes offensives et défensives. Le senior All-American DE Shawn Oakman est peut-être le meilleur pass-rusher du pays.

Finalement, les performances des Bears en 2015 dépendront largement de l’efficacité du junior QB Seth Russell, qui prend le relais de trois des plus prolifiques quarterbacks de l’Histoire du programme de Waco : QB Robert Griffin III, QB Nick Florence et QB Bryce Petty. Dans le système depuis trois saisons, QB Seth Russell devrait pouvoir assumer la transition.

Avec un calendrier hors-conférence très faible (SMU, Lamar, Rice), Baylor sait qu’il n’aura quasiment pas le droit à l’erreur pour obtenir un billet pour les playoffs. Or, un mois de novembre brutal (@Kansas State, Oklahoma, @Oklahoma State, @Texas Christian) pourrait sérieusement compromettre les chances des Bears de remporter un 3ème titre consécutif de conférence Big 12

BAYLOR BEARS
Big 12
En 2014 : 11-2, 8-1 Big 12, Battu lors du Cotton Bowl par Michigan State 42-41.
Head Coach : Art Briles, 8 ème année (55-33) – Résultats en carrière: 89-61.
Coordinateur Offensif : Kendal Briles.
Coordinateur Défensif : Phil Bennett.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 9 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : QB Kyle Petty, WR Antwan Goodley, WR Levi Norwood, LB Bryce Hager, P Spencer Roth.
Joueurs à suivre : QB Seth Russell, RB Shock Linwood, WR Corey Coleman, WR KD Cannon, OT Spencer Drango, DE Shawn Oakman, DT Andrew Billings, LB Taylor Young, S Orion Stewart.

Attaque

La meilleure attaque de la saison 2014 pourra compter sur le retour de 8 titulaires dont l’intégralité de sa ligne offensive menée par le senior All-American LT Spencer Drango. Le système « up tempo spread » nécessite énormément de synchronisme de la ligne offensive et le retour des seniors LG Blake Muir, RG Jarell Broxton et RT Pat Colbert ainsi que du junior C Kyle Fuller va donner au nouveau coordinateur offensif Kendal Briles, fils de coach Art Briles et successeur de Philip Montgomery parti diriger Tulsa, une stabilité si importante pour permettre au nouveau quarterback de prendre ses marques rapidement.

Avec le départ de QB Bryce Petty (8055 yards et 61 TDs en carrière pour une fiche de 22-4 et 2 titres de conférence Big 12), c’est au tour du junior QB Seth Russell (804 yards à la passe, 8 TDs, 1 interception et 185 yards au sol, 3 TDs en 2014) de prendre les rênes de l’attaque des Bears. Il possède un bras canon et une mobilité qui apportera une nouvelle dimension au système offensif. Et puis, ce n’est pas vraiment un novice puisqu’il a déjà participé à 15 matchs comme backup depuis son arrivée à Waco. Il a notamment inscrit 11 TDs l’an dernier.

QB Seth Russell n’aura pas à jouer les héros en 2015. Entouré d’une incroyable armada de playmakers, il devra protéger le ballon et compter sur un groupe de coureurs et de receveurs exceptionnels.

RB Shock Linwood, Baylor

L’explosif junior RB Shock Linwood (1252 yards au sol, 16 TDs en 2014) a terminé 2ème meilleur coureur de la Big 12 en 2014. Avec le manque d’expérience au poste de quarterback, son rôle pourrait être plus important en 2015. Les 20 TDs au sol sont à sa portée. Le sophomore RB Johnny Jefferson (524 yards au sol, 6 TDs en 2014) et le junior RB Devin Chafin (383 yards au sol, 8 TDs en 2014) pourraient être de solides RB#1 dans de nombreux programmes FBS.

Et que dire du groupe de receveurs ! Le junior WR Corey Coleman (64 réceptions, 1119 yards, 11 TDs en 2014) et le sophomore WR KD Cannon (58 réceptions, 1030 yards, 8 TDs en 2014) forment le seul duo de receveurs au niveau FBS avec plus de 1000 yards sur réception chacun en 2014 à être de retour cette saison. Le départ de WR Antwan Goodley pour la NFL aurait pu être dévastateur. Il n’en sera rien avec le retour des sous-estimés WR Jay Lee (41 réceptions, 633 yards, 6 TDs en 2014) et WR Lynx Hawthorne (14 réceptions, 165 yards, 2 TDs en 2014) et l’émergence du robuste redshirt freshman WR Ishmael Zamora, révélation des spring practices, qui apportera une dimension athlétique à ce groupe.

L’ancien joueur de ligne offensive, la mastodonte TE LaQuan McGowan (2 m, 181 kg) espère être plus qu’un objet de curiosité, lui qui a inscrit un TD sur sa seule réception de la saison dernière.

Défense

L’annonce surprise du retour du phénoménal senior DE Shawn Oakman (51 plaquages, 19.5 pour perte, 11 sacks et 3 fumbles forcés) permet ainsi au front four de faire son retour au complet. Meilleur sacker de la conférence Big 12 en 2014, DE Shawn Oakman apporte une présence déroutante pour l’attaque adverse obligée de lui assigner régulièrement des « double teams ». De l’autre côté de la ligne, on retrouvera le senior DE Jamal Palmer (14 plaquages, 3 sacks en 2014) ou plus surement le Freshman All-American DE K.J. Smith (45 plaquages, 10 pour perte, 5 sacks), révélation de la saison dernière. A l’intérieur de cette ligne défensive, les puissants DT Andrew Billings (37 plaquages, 11.5 pour perte, 2.5 sacks en 2014) et DT Beau Blackshear (44 plaquages, 9.5 pour perte, 4.5 sacks en 2014) sont de retour.

DE Shawn Oakman, Baylor

Le redshirt sophomore LB Taylor Young a été la bonne surprise de la saison passée avec ses 92 plaquages, 4 sacks et 1 interception. Il prendra le rôle de leader comme centre de gravité de la défense 4-2-5 des Bears. Le senior ILB Grant Campbell devrait faire ses débuts comme titulaire en succédant au populaire LB Bryce Hager.

La vraie préoccupation concernant cette défense se situe au niveau d’un secondary épouvantable en 2014 (264.2 yards accordés en moyenne par match, #107 au pays). La mauvaise nouvelle est que ce backfield sera de retour au complet. Les Bears espèrent que l’année d’expérience supplémentaire de CB Xavier Howard (51 plaquages, 4 interceptions en 2014), CB Ryan Reid (32 plaquages eb 2014), SS Terrell Burt (53 plaquages en 2014) et FS Orion Stewart (82 plaquages, 4 interceptions en 2014) leur servira pour améliorer leurs performances en 2015. Le sophomore NB Travon Blanchard (31 plaquages en 2014) pourrait être un joueur d’impact au poste hybride LB/CB nommé « Bear » dans le système du coordinateur défensif Phil Bennett.

Equipes spéciales

Le true freshman P Drew Galitz sera sous pression, lui qui doit succéder au titulaire des 4 dernières saisons : P Spencer Roth (43.7 yards en moyenne par punt en carrière). Le sophomore K Chris Callahan a connu des hauts et des bas en 2014. Il a commencé par manquer 5 de ses 6 tentatives de FG avant de conclure la saison avec un 17/20 et le FG de la victoire face à Texas Christian. La présence de WR Corey Coleman, de RB John Jefferson et du redshirt freshman WR Ishmael Zamora sur les retours de coup de pied garantit quelques big plays.

Conclusion

Avec au moins 10 victoires lors de 3 des 4 dernières saisons, les Bears s’établissent comme une valeur sûre d’une conférence Big 12 qu’ils tenteront de remporter pour une 3ème saison consécutive. Seul Oklahoma a réussi un « Three-peat » (2006-2008). Depuis quelques saisons, coach Art Briles ne reconstruit pas son programme, il recharge ses armes. Après QB Robert Griffin III, ce fût QB Nick Florence puis QB Kyle Petty. QB Seth Russell possède toutes les qualités pour prendre le relais de ces illustres prédécesseurs. Les retours de RB Shock Linwood et d’un groupe de receveurs explosifs devraient lui permettre de monter en puissance rapidement. Malgré la présence du robuste et athlétique DE Shawn Oakman, la défense doit s’améliorer particulièrement contre la passe. Une fin de calendrier dantesque pourrait être fatal à un effectif qui manque un peu de profondeur. Un billet pour le Sugar Bowl comme 2ème de la conférence Big 12 resterait une splendide performance.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Baylor Bears