Suivez-nous sur

Baylor Bears

L’université Baylor visée par une nouvelle plainte faisant état de 52 cas de viol

Une nouvelle action en justice vise l’université Baylor : une ancienne étudiante du campus de Waco (Texas) affirme avoir été violée par deux anciens joueurs des Bears et avance qu’un total de 31 anciens joueurs du programme de football ont commis 52 viols durant une période de 4 ans.

La jeune femme a directement accusé Tre’Von Armstead et Shamycheal Chatman de l’avoir violé le 18 avril 2013. On se souvient que les deux joueurs avaient été suspectés, à cette époque, par la Police dans une affaire de viol mais aucunes accusations n’avaient finalement été portées contre eux.

Cette nouvelle accusation relate donc 52 cas de viol commis par 31 joueurs entre 2011 et 2014 dont deux cas qualifiés de « viol en groupe » commis par au moins 10 joueurs.

Il est également fait mention d’une « culture de violence sexuelle » à l’intérieur de la Direction athlétique de l’université Baylor. Un ancien lycéen de la région de Dallas (Texas) aurait rencontré l’ancien assistant-coach Kendal Briles (aujourd’hui coordinateur offensif à Florida Atlantic) qui lui aurait demandé « Aimes-tu les jeunes femmes blanches ? Nous en avons beaucoup à Baylor et elles adorent les joueurs de football ».

Plus généralement, l’ancien head coach, Art Briles, aurait implanté une stratégie nommée « Faites-leur passer du bon temps » qui visait à convaincre les prospects de s’engager à Baylor en leur proposant des relations sexuelles avec certaines jeunes femmes du groupe d’hôtesses de la Direction Athlétique ou en leur offrant des entrées dans des clubs de strip-tease.

Cette nouvelle plainte dévoile également que Shamycheal Chatman a été accusé de viol avant les incidents du 18 avril 2013. En effet, une étudiante-entraineur sportif a informé l’université Baylor avoir été violée dans son appartement avant cette date du 18 avril. La réponse de l’université a été… de muter cette jeune femme dans une autre équipe sportive et de lui payer ses études jusqu’à la fin de son cursus.

L’incroyable total de viols rapporté dans cette nouvelle plainte contraste avec celui du rapport d’enquête interne réalisé par le cabinet d’avocats Pepper Hamilton en 2016 qui rapportait à l’époque que 17 jeunes femmes avaient victimes d’agressions sexuelles commises par 19 joueurs.

Fan des Tigers de LSU et spécialiste de la conférence SEC, Nolan a rejoint la rédaction en avril 2016 comme rédacteur régulier des news.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Baylor Bears