Suivez-nous

Houston Cougars

La Pac-12 intéressée par Houston ?

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Alors que l’université Houston faisait figure de favori pour rejoindre la Big 12 en cas d’expansion de cette dernière, il pourrait bien en être autrement puisque le Directeur athlétique des Cougars a rencontré, Larry Scott, le commissionnaire de la… Pac-12.

En déplacement à San Francisco (Californie) pour suivre l’équipe d’athlétisme de l’université Houston, le DIrecteur athlétique Hunter Yuracheck a sollicité un rendez-vous avec Larry Scott, que le commissionnaire de la conférence Pac-12 a confirmé.

Le Directeur athlétique a affirmé que le contenu des discussions n’a pas concerné une possible expansion de la Pac-12 mais on n’imagine mal que le sujet n’a pas été abordé alors que Houston cherche à rejoindre une conférence du Power Five.

Pourtant, la conférence Pac-12 a récemment réaffirmé qu’elle ne souhaitait pas ajouter d’universités aux 12 membres qui la composent. Toutefois, le marché TV que représente les 6 millions d’habitants de l’agglomération de Houston ne peut être négligé.

Houston a régulièrement été nommé comme candidat potentiel en cas d’expansion de la conférence Big 12 avec Cincinnati, BYU, Memphis, Central Florida, South Florida, Connecticut, Boise State et Colorado State. Or, les récentes déclarations du commissionnaire de la Big 12 n’ont pas été dans le sens d’une expansion future.

Affaire à suivre.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Houston Cougars

Houston envisage de faire jouer DT Ed Oliver… en attaque !

Le meilleur joueur de ligne défensive du pays déjà en route vers le trophée Heisman ?

Publié

le

Grâce à des aptitudes athlétiques hors-normes, le junior DT Ed Oliver est capable de tout faire sur le terrain et son head coach à Houston, Major Applewhite, pourrait le démontrer encore davantage en 2018.

Alors qu’il était interrogé par plusieurs journalistes lors de la première journée des AAC Media Days, le coach des Cougars n’a pas caché son intention de faire jouer son défenseur vedette… en attaque et sur les équipes spéciales.

« Nous voulons seulement mettre le ballon dans les mains du meilleur joueur. » – Major Applewhite, coach des Cougars de Houston.

Nous avons déjà entrevu ce dont est capable DT Ed Oliver en attaque face à Fresno State lors du dernier Hawaii Bowl : aligné sur une formation I-form, il avait inscrit un TD sur une course en force de 1 yard.

Serait-il capable d’être utilisé sur des systèmes run-pass option ? Et en shotgun « à la Tim Tebow » ? Réussir un FG serait un exploit que QB Steve Spurrier avait accompli sous les couleurs des Gators de Florida au cours de la saison 1966 qu’il avait conclue en remportant le trophée Heisman. C’est d’ailleurs avec l’objectif de donner les meilleures chances possibles à DT Ed Oliver de remporter le prestigieux trophée que Houston pourrait l’utiliser des deux côtés de la ligne de scrimmage.

Malgré les doubles couvertures constantes des lignes offensives adverses, DT Ed Oliver a réussi 16.5 plaquages pour perte et 5.5 sacks pour les Cougars en 2017. Le leader défensif des Cougars a déjà annoncé que la saison 2018 sera sa dernière au niveau NCAA avant de faire le saut chez les professionnels en 2019.

Lire la suite

Houston Cougars

DT Ed Oliver se présentera à la draft NFL 2019

Le joueur de ligne défensive All-American des Cougars de Houston devrait faire le saut chez les professionnels au terme de la prochaine saison.

Publié

le

Crédit photo : Troy Taormina-USA TODAY Sports

DT Ed Oliver a révélé, lundi 5 mars, qu’il a l’intention de renoncer à son année senior avec les Cougars de Houston afin de se rendre éligible pour la draft NFL 2019.

« J’envisage de partir. J’aurai souhaité un an de plus mais je pense que mon temps est venu.  » – Ed Oliver, DT des Cougars de Houston.

Depuis son arrivée dans le Texas en 2016, le defensive tackle junior a été une menace incessante pour les Cougars. Il a notamment réussi 73 plaquages pour 5.5 sacks l’an dernier ce qui lui a permis de remporter le trophée Outland remis chaque année au meilleur joueur de ligne intérieure.

Originaire de Houston, DT Ed Oliver est considéré comme un futur choix de 1er tour d’une draft NFL 2019 qui promet d’être chargée en joueurs de ligne défensive talentueux.

Pour rappel, son arrivée à Houston en 2016 avait fait l’effet d’une bombe. Jamais un prospect 5 étoiles au poste de ligne défensive n’avait été recruté par un programme n’appartenant pas à une conférence du Power Five.

Lire la suite

Connecticut Huskies

Houston prend sa revanche sur Connecticut, 42-14

Publié

le

Crédit photo : Bob Levey/Getty Images

En l’emportant 42-14 à domicile face à Connecticut en ouverture de la week 5, les Cougars de #6 Houston ont peut-être effacé le douloureux souvenir d’une défaite face aux Huskies qui avaient couté une place en playoffs aux texans en 2015.

Encore une fois, le senior QB Greg Ward Jr (32/38, 389 yards, 3 TD et 65 yards au sol, 2 TD) a porté son équipe avec un record personnel de 389 yards à la passe pour un total de 5 TD.

L’an passé, #6 Houston (5-0, 2-0 AAC) s’était fait surprendre dans le froid hivernal du Connecticut alors que les Cougars avaient une fiche parfaite de 10-0 avant de s’incliner 20-17 à la surprise générale. Ce soir-là, QB Greg Ward Jr était absent pour une blessure de la cheville. Cette année le quarterback senior aura assuré le succès de #6 Houston.

Un solide plaquage sur un jeu flea flicker dans le 2ème quart-temps a fait craindre le pire mais le quarterback des Cougars a rapidement fait son retour sur le terrain pour mener trois drives à des TD qui ont donné une avance de 28-7 à la mi-temps aux texans.

Comme souvent, lorsque le match est gagné, il a ensuite laissé sa place à QB Kyle Postma avec 12 minutes à jouer dans le 4ème quart-temps.

Malgré l’absence de trois titulaires dont RB Duke Catalon et après un début de rencontre crispé, l’attaque des Cougars n’a pas ralenti avec notamment une superbe performance de WR Linell Bonner (12 réceptions, 159 yards, 1 TD), auteur d’une spectaculaire réception à une main pour un TD dans le 3’me quart-temps qui portait le score à 42-7.

Avec ce succès facile, #6 Houston continue de dominer les débats dans la division AAC West avant un délicat déplacement à Navy (3-0) dans 10 jours.

Lire la suite

Cincinnati Bearcats

Houston 40, Cincinnati 16

Publié

le

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

En grande difficulté lors des 3 premiers quart-temps, les Cougars de #6 Houston ont su profiter des erreurs des Bearcats de Cincinnati pour remporter le match d’ouverture de leur calendrier de conférence AAC sur le score de 40 à 16.

Ce match avait tout d’un piège pour les Cougars de #6 Houston (3-0, 1-0 AAC) : un déplacement en milieu de semaine face à un adversaire qui a brillé par son opportunisme depuis le début de l’année. Et pendant 48 minutes, on a bien cru que cette première soirée de la 3ème semaine de la saison allait nous apporter la surprise du chef.

Incapable d’installer le moindre tempo offensif en début de rencontre, les champions de conférence AAC en titre ont continuellement buté sur une robuste défense des Bearcats de Cincinnati (2-1, 0-1 AAC), qui en plus d’avoir dominé la ligne de scrimmage pendant les 30 premières minutes a intercepté à deux reprises le leader des Cougars, QB Greg Ward Jr (24/36, 326 yards, 1 TD, 2 INT et 73 yards au sol, 2 TD).

Embed from Getty Images

Le quarterback vedette de #6 Houston, qui faisait son retour après avoir manqué le dernier match contre Lamar (FCS), ne semblait en totale possession de ses moyens et c’est sans surprise que les deux équipes rentrèrent aux vestiaires sur le score de 10-10. Les Cougars avaient frappé les premiers sur une longue réception de 39 yards de WR Chance Allen (5 réceptions, 94 yards, 1 TD) qui aura été le seul big play de #6 Houston en première mi-temps. Les Bearcats ont immédiatement répliqué avec une passe de 61 yards de QB Hayden Moore (21/37, 275 yards, 2 TD, 2 INT) pour un TD de WR Devin Gray (4 receptions, 97 yards, 1 TD). Et ce sera à peu près tout en première mi-temps, les deux défenses prenant le pas sur les attaques.

La 2ème mi-temps reprit sur les mêmes bases que la 1ère avec cette indicible sensation que les Cougars étaient peut-être en train de tout gâcher, deux semaines après leur succès contre Oklahoma. Et lorsque WR Nate Cole inscrit le second TD sur réception des Bearcats en début de 4ème quart-temps (16-12 pour Cincinnati), le spectre d’une défaite inattendue semblait de plus en plus prendre forme.

Embed from Getty Images

Avec 4 points de retard, #6 Houston était le dos au mur et se devait de réagir… et quelle réaction des Cougars !

Sur le drive suivant, QB Greg Ward Jr et RB Duke Catalon (67 yards au sol) furent inarrêtables, et le quarterback texan redonna une avance de 3 points (19-16) à son équipe sur un TD au sol de 12 yards. Moins de deux minutes plus tard, DB Howard Wilson intercepta QB Hayden Moore avant que #6 Houston assomme les locaux avec le 2ème TD au sol de QB Greg Ward Jr (26-16 pour Houston).

La vague blanche ne s’arrêta pas là ! Les deux drives suivants de Cincinnati se terminèrent… par des Pick-6 ! Un de 74 yards de LB Steven Taylor et le 2ème par DB Howard Taylor qui réussissait ainsi sa 2ème interception du match. En 8 minutes, les Cougars venaient d’infliger un 28-0 aux Bearcats. Game over.

Embed from Getty Images
Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus