Suivez-nous sur

Bowls

St. Petersburg Bowl 2015 : Marshall 16, Connecticut 10

Dans un Tropicana Field quasi-désert et sur un terrain synthétique épouvantable, la Thundering Herd de Marshall remporte le St.Petersburg Bowl sur le score de 16-10 face à des Huskies de Connecticut peu inspirés.

Dans un Tropicana Field de Tampa (Floride) quasi-désert et sur un terrain synthétique épouvantable, la Thundering Herd de Marshall remporte le St.Petersburg Bowl sur le score de 16-10 face à des Huskies de Connecticut peu inspirés.

Grâce à une possession du ballon de plus de 35 minutes et à une défense dominante pendant 60 minutes, Marshall (10-3) remporte son 5ème bowl d’affilée et atteint le plateau des 10 victoires pour une 3ème année consécutive.

Ça n’a pas été très clinquant mais les 16 points inscrits par l’attaque de la Thundering Herd dirigée par le freshman QB Chase Litton (23/34, 218 yards, 1 TD, 1 INT) ont suffi aux joueurs de coach Doc Holliday pour s’assurer la victoire lors de ce 1er bowl d’après-Noël. Il s’agit du 10ème succès en 12 participations à un bowl pour un programme de Marshall qui n’a rejoint l’élite du College Football qu’en 1997.

La Thundering Herd a inscrit les premiers points au tableau d’affichage sur une réception de 16 yards de WR Ryan Yurachek (5 réceptions, 56 yards, 1 TD), les Huskies égalisant peu avant la fin du 1er quart-temps sur une course de 1 yard du sophomore RB Ron Johnson.

Le second quart-temps sera dominé par le kicker de Marshall, K Nick Smith, qui réussit ses deux tentatives de FG pour donner une avance 13-7 à la mi-temps.

Les deux équipes se sont contrôlées en seconde mi-temps, K Bobby Puyol redonnant espoir à Connecticut après avoir réussi le plus long FG de sa carrière, un coup de pied de 52 yards parfaitement réussi.

Au terme d’un très long drive de plus de 6 minutes, Marshall prit 6 points d’avance grâce au 3ème FG de K Nick Smith puis Connecticut fût incapable de réussir le drive de la victoire échouant sur une passe de QB Bryant Shirreffs (10/17, 86 yards, 1 INT) sur un 4th down.

Cette défaite de Connecticut (6-7) prive les Huskies de réussir une première saison positive depuis la campagne 2010 qui s’était terminée par un Fiesta Bowl perdu face à Oklahoma. Malgré tout, le programme de Storrs (Connecticut) est sur la bonne voie pour la seconde saison de coach Bob Diaco.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls