Suivez-nous sur

Actualité

Mark Emmert obtient un vote de confiance

Malgré de nombreuses controverses et la véritable débâcle de l’affaire Miami, le président de la NCAA, Mark Emmert, a reçu un vote de confiance de la part du Comité exécutif de la NCAA.

Plus que jamais la cible de nombreuses critiques, particulièrement depuis les affaires Penn State et l’enquête concernant Miami, le président de la NCAA Mark Emmert a obtenu le « un soutien officiel et appuyé » de la part des présidents d’universités qui composent, en majorité, le comité.

Cette déclaration arrive 5 jours après que Mark Emmert lui-même se soit interrogé publiquement au sujet de la possibilité qu’il soit sanctionné par la NCAA notamment suite aux controverses entourant l’enquête du scandale Miami.

Le Comité exécutif a indiqué que « Mark Emmert a été engagé pour mener de lourdes transformations au sein de la NCAA et qu’il a parfaitement mené jusqu’à présent un certain nombre de réformes importantes que ce soit au niveau académique ou concernant la transparence des financements des différents programmes athlétiques ».

Pourtant, la présidente de l’université Miami, Donna Shalala, ne s’était pas gêné pour qualifier Mark Emmert de « non-professionnel et sans éthique ».

Le président de la conférence Mountain West avait également mis en cause ses qualités de leadership.

Le commissionnaire de la conférence ACC a récemment apporté son soutien à l’université Miami laissant sous-entendre qu’il n’apportait pas son soutien à l’action dirigé par Mark Emmert.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Actualité