Suivez-nous

Actualité

La NCAA propose la suppression des deux entrainements quotidiens et avance la date des signatures anticipées

Publié

le

Après plusieurs mois de consultations diverses, la NCAA a finalement décidé de soutenir la proposition permettant aux prospects lycéens de signer leur lettre d’intention dès le mois de décembre et celle interdisant l’organisation de deux entrainements par jour.

La NCAA souhaite également bloquer pendant deux ans l’embauche par un programme FBS de toute personne liée de prêt ou de loin à une recrue comme c’est le cas pour le basketball depuis 2010.

Enfin, les visites sur les campus par les prospects junior pourront avoir lieu entre avril et juin et non plus à partir du 1er septembre comme c’est le cas actuellement.

A noter que la proposition d’une période de signature au mois de juin a été définitivement écartée.

« Il y a eu de la résistance envers l’idée d’une période de signature au mois de juin, particulièrement parmi les coachs mais nous allons continuer de réfléchir à la possibilité d’une période plus précoce que celle du mois de décembre » – Bob Bowlsby, commissionnaire de la conférence Big 12 et président du Division I football oversight committee.

Si cet ensemble de propositions est approuvé par le Board of Governors le 26 avril prochain, ces nouveaux règlements prendront effet le 1er aout dès que la Collegiate Commissioners Association confirmera ces dispositions dans ces propres règlements lors de sa prochaine assemblée générale prévue au mois de juin.

Ces changements auront une prise d’effet immédiat et représenteront une petite révolution dans le monde du recrutement comme l’a confié le président du comité et vice-président de l’université Northwestern, Jim Phillips :

« Aujourd’hui marque un tournant majeur et une avancée significative dans les règlements de nos compétitions de football afin d’y améliorer son environnement et sa culture au services des étudiants-athlètes, de leur famille et des coachs ».

On notera que les programmes de football ne pourront plus signer plus de 25 recrues par année comme c’est la cas aujourd’hui. Les scholarships (bourses d’étude) « non-utilisées » une année ne pourront plus être utilisées les années suivantes.

Enfin, les programmes de football seront désormais autorisés d’embaucher un 10ème assistant au sein de leur staff. En plus d’avoir une ressource supplémentaire, les gros programmes pourraient ainsi profiter d’une nouvelle opportunité pour ajouter un autre coach de renom afin d’attirer les recrues potentielles.

Source : Associated Press

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Actualité

WR Quintez Cephus prend congé du programme de Wisconsin

Le receveur des Badgers souhaitent se concentrer sur ses soucis judiciaires.

Publié

le

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Coup dur pour les Badgers à 2 semaines du coup d’envoi de la saison : bien qu’il clame son innocence, le WR#1 de Wisconsin, Quintez Cephus, quitte le programme de Madison pour se concentrer sur ses problèmes judiciaires.

Le receveur junior a été informé par le procureur du district de Dane County que des accusations concernant un « incident » datant d’avril dernier allaient être portées contre lui.

WR Quintez Cephus affirme qu’il est accusé à tort. Selon les premiers éléments connus, une jeune femme l’accuserait d’agression sexuelle. Il dénonce qu’il s’agit de fausses accusations et assure qu’il s’agissait d’une relation consensuelle.

Prospect 3-étoiles du recrutement 2016, WR Quintez Cephus devait débuter sa saison junior au sein d’une groupe de receveurs fourni. Malgré cette absence, QB Alex Hornibrook pourra toujours compter sur WR AJ Taylor, WR Danny Davis III et WR Kendrick Pryor.

WR Quintez Cephus a réussi 30 réceptions pour 501 yards et 6 TD en 9 matchs joués avec Wisconsin l’an dernier.

Lire la suite

Actualité

Ohio State place Urban Meyer en congé administratif

Le coordinateur offensif Ryan Day occupera les fonctions de head coach durant l’enquête interne lancée par l’université Ohio State.

Publié

le

Est-ce le début de la fin pour le coach des Buckeyes ?

L’université Ohio State a mis en « congé administratif » le coach de l’équipe de football, Urban Meyer, le temps que la fac conclut une enquête interne pour déterminer si le coach des Buckeyes ou son entourage étaient au courant des violences conjugales commises par l’ex-coach des receveurs, Zach Smith, à l’encontre de sa femme.

Dans un communiqué notamment publié sur Twitter, l’université Ohio State déclare :

« Nous nous concentrons à soutenir nos joueurs et à découvrir toute la vérité aussi vite que possible. » – communiqué de l’Université Ohio State.

L’ex-femme de Zach Smith, victime de violences conjugales pendant plusieurs années, a informé les coachs des Buckeyes de la situation ainsi que la femme d’Urban Meyer avec qui elle a échangé de nombreux textos à ce sujet. Il est impensable que le coach des Buckeyes n’était pas au courant. Or, il aura fallu attendre près de trois ans après les faits de violence pour que le coach d’Ohio State annonce le renvoi de son ex-assistant.

Urban Meyer a également publié un communiqué suite à sa mise en congé:

« Le Directeur athlétique Gene Smith et moi sommes tombés d’accord que mon congé facilitera l’enquête. Ainsi, l’équipe pourra débuter le camp d’entrainement avec un minimum de distraction. J’attends avec impatience la résolution de cette affaire » – Urban Meyer, head coach des Buckeyes d’Ohio State.

En respect des règlements NCAA relatifs aux amendements Title IX, la prolongation de contrat signée par Urban Meyer à Ohio State comprend plusieurs clauses qui le forcent à communiquer à sa hiérarchie toutes violations de la politique d’inconduite sexuelle commises par un membre de son staff…

Le précédent contrat d’Urban Meyer comprenait également des clauses l’obligeant à informer Gene Smith et le Bureau ses services de conformité de tout type de violations commis par ses coachs assistants. Le non-respect de cette clause conduirait à une rupture de contrat pour faute…

Très clairement, s’il était démontré qu’Urban Meyer connaissait les actes de son ancien coach des receveurs, il parait impossible de le revoir diriger les Buckeyes à l’avenir.

Lire la suite

Actualité

La NCAA vote en faveur d’une simplification de la procédure de transfert

Les coachs ne pourront plus poser leur véto aux demandes de transfert d’étudiants-athlètes de leur programme de football.

Publié

le

Le Division I Council a officiellement approuvé un nouveau règlement simplifiant la procédure des transferts d’étudiants-athlètes qui ne seront désormais plus obligés de demander la permission avant d’être transférés dans un autre programme. Jusqu’à présent, les étudiants-athlètes devaient faire une demande de transfert auquel pouvait s’opposer un coach.

A partir d’octobre 2018, tout étudiant-athlète pourra être transféré dans une autre université sans avoir à demander la permission. Toutefois, il devra encore informer son ancienne université qui aura deux jours pour entamer les démarches administratives requises. Une fois ces démarches entreprises, les coachs des autres programmes seront autorisés à rentrer en contact avec l’étudiant-athlète.

Ce nouveau règlement vise ainsi à remédier à une situation où certains étudiants-athlètes se sont retrouvés limités dans leur choix au moment de choisir un nouveau programme. Par exemple, certaines universités interdisaient à un ancien joueur de la SEC d’être transféré dans un autre programme de la SEC.

Le cas de DT Antwuan Jackson est ainsi significatif. En 2016, cet ancien joueur d’Auburn a été contraint de poursuivre sa carrière au niveau JUCO (Blinn College) car les Tigers ne l’ont pas autorisé d’être transféré dans une autre université de la conférence SEC ni à Ohio State ou Clemson. Il a fini par rejoindre les Buckeyes en 2018 mais au prix d’un passage par l’échelon inférieur.

À partir d’octobre, ces limitations ne seront plus possibles… à moins que les conférences imposent un règlement plus restrictifs que celui voté par la NCAA même s’il est peu probable que les conférences s’aventurent sur ce terrain glissant.

Lire la suite

Actualité

Northwestern-Wisconsin à Wrigley Field en 2020

Les deux programmes de la division Big Ten West s’affronteront dans le stade de baseball légendaire des Chicago Cubs.

Publié

le

Crédit photo : Tom Cruze/Sun-Times

Quelques jours après la publication dans la presse américaine de plusieurs articles faisant état d’un futur match entre les Wildcats et les Badgers organisé à Wrigley Field, l’information a été confirmée par les deux universités, mardi 5 juin 2018.

Ainsi, Northwestern sera l’hôte de Wisconsin dans cette enceinte historique, le 7 novembre 2020.

Le dernier match de College Football organisé à Wrigley Field remonte à 2010. Northwestern y avait affronté Illinois. Plus que le sort de la rencontre, on se souvient surtout que l’une des end zones du stade des Cubs de Chicago avait été tournée en dérision par les médias et les fans forçant la conférence Big Ten à faire l’impensable : imposer aux deux équipes d’attaquer à tour de rôle dans un seul sens du terrain pour des raisons évidentes de sécurité !

Il faut dire que la transformation du champ droit semblait plutôt artisanale, les poteaux de but étant fixés au muret…

Trois ans plus tard, les propriétaires des Cubs de Chicago avaient annoncé que 5 futurs matchs des Wildcats de Northwestern seraient organisés au Wrigley Field. Aucune date n’avait alors été communiquée. Depuis, des travaux de rénovation ont permis de corriger le problème d’end-zone et c’est donc avec un terrain aux normes que Northwestern et Wisconsin s’affronteront en 2020.

Pour les Badgers, la saison 2020 s’annonce particulière puisqu’ils joueront également un match dans un autre stade mythique : le Lambeau Field de Green Bay (Wisconsin) à l’occasion de la réception des Fighting Irish de Notre Dame, le 3 octobre 2020.

Lire la suite

Articles les plus lus