Suivez-nous

Ohio State Buckeyes

[preview] Ohio State @ Virginia Tech

Dernier match de cette première semaine de college football, l’entrée en lice du champion sortant Ohio State qui se déplace chez les Hokies de Virginia Tech, seule équipe à avoir battu la bande à Urban Meyer la saison passée !

Publié

le

#1 Ohio State (0-0) @ Virginia Tech (0-0)

Blacksburg, Virginie
Lane Stadium
Lundi 7 septembre 2015
20h (heure Est, 02h en France)
 LIVE

Dernier match de cette première semaine de college football, l’entrée en lice du champion sortant Ohio State qui se déplace chez les Hokies de Virginia Tech, seule équipe à avoir battu la bande à Urban Meyer la saison passée !

#1 incontesté du classement de pré-saison, Ohio State entame cette nouvelle saison avec l’étiquette de grandissime favori et surtout d’équipe à battre. Et pour cause : 17 des 22 titulaires de l’équipe championne au mois de janvier dernier sont de retour sur le campus de Colombus, et l’équipe compte le chiffre hallucinant de quatre joueurs figurant dans la liste « Heisman watch » des experts d’ESPN qui vont suivre les prétendants au trophée individuel le plus prestigieux du sport universitaire.

La question la plus brûlante de ce début de saison porte bien évidemment sur le poste de quarterback, dilemme cornélien pour coach Meyer : JT Barett ou Cardale Jones ? Le joueur qui a porté l’équipe toute la saison avec des stats hallucinantes avant de se blesser ou bien l’inconnu qui a remporté coup sur coup une finale de conférence, une demi-finale nationale puis le titre de champion ? Les deux joueurs sont en tout cas formels : ils ne veulent pas d’un système à deux QBs. Il faudra donc attendre lundi soir et le coup d’envoi de la saison des Buckeyes pour savoir qui sera l’heureux élu qui aura la lourde tâche d’emmener son équipe à la conquête d’un deuxième titre consécutif.

Virginia Tech vs Ohio State 2014

S’il aura incontestablement une grande pression sur les épaules, l’élu en question sera néanmoins bien entouré, à commencer par l’étourdissant RB Ezekiel Eliott, favori des experts pour le prochain Heisman. Le groupe de receveurs est également incroyablement dense avec WR Michael Thomas, WR Jalin Marshall, WR Dontre Wilson mais également Braxton Miller, l’ancien QB star reconverti WR suite à sa blessure. Si l’on ajoute à cela l’une des meilleures lignes offensive du pays, il y a de quoi donner des cauchemars à n’importe quel coordinateur défensif ! La défense est elle aussi impressionnante sur le papier, peut s’appuyer sur de fortes individualités et a su répondre présent dans les moments clés la saison passée. Bonne nouvelle pour Virginia Tech : la suspension de DE Joey Bosa (ainsi que les joueurs offensifs Jalin Marshall, Dontre Wilson et Corey Smith) pour ce match pour des raisons académiques (on parle également d’usage de marijuana). Mais la perte du meilleur défenseur de la Big Ten 2014 sera aisément remplacée au sein d’une ligne défensive vue comme une des toutes meilleures du pays avec la présence de DT Adolphus Washington ou encore DE Tyquan Lewis. Le groupe de linebackers est également monstrueux avec des machines à plaquer telles que LB Joshua Perry ou LB Darron Lee, et le secondary sera emmené par des joueurs pleins de talent et d’expérience comme CB Ali Apple et SS Vonn Bell.

Face à cette impressionnante armada se dressera donc Virginia Tech, l’équipe de coach Franck Beamer qui perd peu à peu de sa superbe depuis quelques années. Heureusement, une grande partie de l’effectif est de retour cette saison (17 titulaires sur 22) et l’expérience sera un atout majeur dans une division ACC Coastal où rien n’est joué d’avance. En attaque, le QB Michael Brewer sera encore à la baguette, capable du meilleur comme du pire, et malheureusement pour lui aucun coureur ne sort vraiment du lot et ne semble capable de porter l’escouade offensive des Hokies. RB Marshawn Williams revient de blessure et devrait être le porteur de balle principal, tandis que WR Isaiah Ford et WR Cam Phillips forment un duo de receveurs prometteur. Un des atouts principal de cette attaque devrait être le TE Bucky Hodges qui sort d’une saison exceptionnelle où il a battu de nombreux records de l’université. La ligne offensive ne comporte aucun vrai leader, et devrait souffrir face aux féroces défenseurs de l’Ohio. La défense devrait elle être le point fort de cette équipe, avec 9 titulaires de retour cette année dont DE Dadi Nicolas, LB Deon Clarke et surtout la star de l’escouade CB Kendall Fuller, All American la saison dernière.

Si la partie semble jouée d’avance, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Certes, Ohio State partira ultra-favori face à des Hokies bien pâles depuis plusieurs années, mais plusieurs facteurs pourraient venir perturber la mécanique bien huilée de coach Meyer. Le premier match n’est jamais simple, encore moins quand vous avez l’étiquette de grand favori et que tout le monde vous désigne comme la cible à abattre. Quatre joueurs titulaires et importants sont suspendus, et Virginia Tech garde en mémoire le match de l’an dernier où l’équipe était venue s’imposer à Colombus à la surprise générale. Les chances pour que cela se reproduise ce lundi ? Infimes, il faudrait même un petit miracle aux joueurs de Virginia Tech pour réaliser ce qui serait certainement l’un des plus gros upset de ces dernières années.

Pronostic : Ohio State 42, Virginia Tech 17

Passionné de football depuis une quinzaine d'années, il est propriétaire des Packers de Green Bay (NFL) et a un petit faible pour les Golden Bears de Californie depuis son passage au Memorial Stadium en 2012. Suivant tout particulièrement la Pac 12 et la Big 10, il rejoint l'équipe de rédacteurs de The Blue Pennant à l'automne 2014.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ohio State Buckeyes

Urban Meyer quitte Ohio State et prend sa retraite

Après sept saisons sur le campus de Columbus, Urban Meyer quittera son poste de head coach des Buckeyes d’Ohio State après le Rose Bowl et donnera le relais à Ryan Day, son coordinateur offensif.

Publié

le

Crédit photo : AP/Jay LaPrete

Deux jours après la victoire des Buckeyes face aux Wildcats de Northwestern en finale de conférence Big Ten, Urban Meyer a annoncé qu’il quittera son poste de head coach d’Ohio State après le Rose Bowl du 1er janvier prochain.

Il a ajouté qu’il est très probable qu’il ne dirigera plus jamais un programme de football.

« Cette décision est le résultat de plusieurs événements. Ma santé est la principale raison. Le fait que nous ayons un coach talentueux dans notre staff, le fait que notre programme est en excellent état de santé et que nous continuons de recruter avec excellence : tout cela a joué un rôle significatif » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

Ses maux de tête causés par un kyste arachnoïde au cerveau, qui ont commencé l’an passé lors du match contre Penn State, n’ont fait que s’intensifier tout au long de la saison.

En dehors du terrain, Urban Meyer a été suspendu pour trois matchs en septembre dernier pour sa mauvaise gestion de l’affaire Zach Smith, son ancien assistant responsable des receveurs accusé de violence conjugale. Le coordinateur offensif, Ryan Day, a alors pris le relais avec brio devenant un candidat parfait pour succéder à Urban Meyer.

A 54 ans, le coach des Buckeyes prend donc sa retraite au top de sa profession après avoir remporté trois titres de champion national passant les 7 dernières années à la tête du programme d’Ohio State avec un formidable bilan de 82-9.

Ces derniers mois, la douleur à la tête est devenue insupportable et Urban Meyer pense ne plus être capable de coacher comme il l’a fait à Bowling Green, Utah, Florida et finalement avec les Buckeyes.

« Mon style de coaching est très intense, très demandant. J’ai essayé de déléguer au maximum. Mais j’ai le sentiment de ne plus faire les choses comme je devrais pour les joueurs et Gene Smith (le directeur athlétique) » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

L’annonce de la retraite d’Urban Meyer arrive en pleine préparation des Buckeyes en vue de leur match contre Washington lors du Rose Bowl, mais aussi à moins de trois semaines de la période de signature anticipée des recrues, le 19 décembre prochain.

La saison 2018 n’aura pas été de tout repos pour Urban Meyer et son staff. La perte de DE Nick Bosa a été lourde de conséquences pour une défense qui a alors souffert lors des matchs intra-conférence.

Les Buckeyes ont battu Penn State et Maryland par un point d’écart et ont eu d’énormes difficultés à se défaire d’une faible équipe de Nebraska. Ohio State a également été battu lourdement 49 à 20 par Purdue, le 20 octobre dernier, écartant objectivement les Buckeyes de la course aux playoffs. Les rumeurs du prochain départ d’Urban Meyer ont commencé à faire surface. Ohio State a remporté ses 5 matchs suivants et mis la main sur un 2ème titre de champion de conférence Big Ten consécutif. Les Buckeyes ont battu au passage Michigan pour la 7ème année d’affilée.

Crédit photo : Jamie Squire/Getty Images

L’incroyable succès d’Urban Meyer depuis qu’il a commencé sa carrière de coach, il y a 33 ans, l’a propulsé en haut de l’affiche faisant de lui l’alter-ego de Nick Saban parmi les meilleurs coachs du pays. Toutefois, sa carrière aura été marquée par de nombreuses critiques notamment lors de son passage à Florida au cours duquel des dizaines de ses joueurs ont fait face à des problèmes judiciaires diverses.

Il y a 9 ans, en raison – déjà – de problèmes de santé (douleurs à la poitrine), Urban Meyer avait surpris tout le monde en annonçant son départ de Florida après cinq saisons exceptionnelles marquées par deux titres de champion national et l’émergence d’un joueur hors du commun : Tim Tebow. Finalement, il fera son retour avec les Gators pour une saison supplémentaire avant de quitter Gainesville en décembre 2010 pour passer plus de temps avec sa famille.

Il avait alors 46 ans. Il n’a pas été loin des terrains bien longtemps. Avant le début de la saison 2012, il s’est engagé avec des Buckeyes d’Ohio State en reconstruction suite au départ forcé de Jm Tressel suite au scandale des tatouages sur le campus de Columbus. Il a été champion national une 3ème fois, cette fois-ci avec Ohio State, remportant la 1ère édition du College Football Playoff en janvier 2015.

Originaire de Toledo dans l’Ohio, Urban Meyer semblait avoir accepté un « job de rêve ». En avril dernier, son contrat avec les Buckeyes avait été prolongé jusqu’en 2022 avec un salaire annuel de 7.6 millions de $. En quittant Ohio State, Urban Meyer renonce donc à 38 millions de $.

Les Buckeyes tournent donc la page Urban Meyer en donnant les clés du programme de football à Ryan Day, le coordinateur offensif de l’équipe.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

DE Nick Bosa quitte Ohio State pour se concentrer sur la draft NFL

Écarté des terrains depuis le mois de septembre, le junior DE Nick Bosa a décidé de quitter l’université Ohio State pour se concentrer sur sa convalescence et sa rééducation en vue de la prochaine draft NFL.

Publié

le

Au cours du match entre les Buckeyes et les Horned Frogs de Texas Christian, le 15 septembre, DE Nick Bosa a subi une blessure de l’abdomen qui l’a forcé à rester éloigné de l’équipe de football depuis un mois. Le premier diagnostic avait prévu une absence d’environ deux mois ce qui aurait pu lui permettre de rejouer avec les Buckeyes avant la fin de la saison régulière. Urban Meyer avait d’ailleurs déclaré lundi 15 septembre que les médecins étaient confiants de revoir le pass rusher sur le terrain très bientôt.

Cependant, l’université Ohio State a annoncé, mardi 16 octobre, que DE Nick Bosa avait pris la décision de quitter le campus de Columbus (Ohio).

« J’espérais vraiment que Nick pourrait revenir jouer avec nous. Je sais que, pour lui et sa famille, c’était une décision difficile et chargée d’émotion. Je lui souhaite de revenir à 100% afin d’être prêt pour le prochain chapitre de sa carrière. Je veux le remercier pour tous les efforts qu’il a faits pour le programme. » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

En trois matchs cette saison, DE Nick Bosa a été l’une des pièces-maîtresses de la défense des Buckeyes réussissant 4 sacks, 6 plaquages pour perte et un total de 14 plaquages. Il a également inscrit un TD sur retour de fumble et provoqué un fumble qui a été converti en TD

Avant cette blessure, il était considéré comme un futur choix du Top 5 de la prochaine draft NFL. Certains observateurs l’annoncent déjà comme le prochain #1 de la draft NFL.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Ohio State suspend Urban Meyer pour trois matchs

Le coach des Buckeyes est suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les matchs face à Oregon State, Rutgers et Texas Christian.

Publié

le

Après deux semaines d’enquête interne, le coach des Buckeyes, Urban Meyer, a été suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les trois premiers matchs de la saison 2018 par le Board of Trustees de l’université Ohio State.

Cette décision a été prise à l’issue d’une enquête indépendante de deux semaines, conclue dimanche 19 aout, concernant la gestion par Urban Meyer du cas, Zach Smith, son ancien coach des receveurs visé par des plaintes pour violences domestiques.

Le directeur athlétique, Gene Smith, a également été suspendu pour deux semaines sans paie, du 31 aout au 16 septembre. Urban Meyer pourra rejoindre l’équipe à partir du 2 septembre mais sera absent pour les matchs contre Oregon State (1er septembre), Rutgers (8 septembre) et Texas Christian (15 septembre). Ryan Day continuera d’assumer le rôle de coach par intérim durant cette période.

En plus des rapports d’enquête journalistiques, de dépositions au tribunal et d’autres documents internes à l’université, plus de 60000 emails et 10000 textos ont été analysés au cours de l’enquête.

Après un meeting du Board of Trustees qui aura duré plus de 11 heures, il a été annoncé que cette enquête a notamment conclu que :

  • Urban Meyer et le directeur athlétique, Gene Smith, connaissaient, dès 2015, l’existence d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith.
  • Urban Meyer et Gene Smith n’ont pas n’ont pas informé le Bureau des services de conformité de l’université comme ils auraient du le faire.
  • Urban Meyer n’a pas délibérément menti lors des Big Ten Media Days bien qu’il ait faussement déclaré qu’il n’était pas au courant d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith (!?!).
  • Zach Smith a commis plusieurs faits d’inconduite lorsqu’il était employé par l’université Ohio State.

Urban Meyer a exprimé des remords pour avoir accordé à Zach Smith « le bénéfice du doute » en ajoutant qu’il avait « suivi son coeur plutôt que sa tête ». Il a également indiqué qu’il « aurait du faire davantage ».

Voici l’allocution d’Urban Mayer en intégralité :

Après les allocutions du président de l’université Ohio State, du directeur athlétique et d’Urban Meyer, ce dernier a répondu à des questions pendant une vingtaine de minutes. Tout au long de cette conférence, Urban Meyer a semblé insensible au sort de la victime (Courtney Smith) et n’a cessé de diminuer son rôle dans cette affaire. Cette conférence de presse a tourné au fiasco pour le coach des Buckeyes lorsqu’il a notamment répondu à la question « que souhaitez-vous dire à Courtney Smith ? » :

« Nous n’aurions jamais du nous retrouver dans une telle situation. » – Urban Meyer, head coach des Buckeyes d’Ohio State.

Urban Meyer, la vraie victime ? Pfff.

Le 1er aout dernier, l’université Ohio State a mis en « congé administratif sans paie » le coach des Buckeyes le temps que la fac conclut une enquête interne pour déterminer si le coach des Buckeyes ou son entourage étaient au courant des violences conjugales commises par l’ex-coach des receveurs, Zach Smith, à l’encontre de sa femme, Courtney Smith.

Dans une interview accordée à Stadium, cette dernière, victime de violences conjugales pendant plusieurs années, a indiqué avoir informé les coachs des Buckeyes de la situation ainsi que la femme d’Urban Meyer avec qui elle a échangé de nombreux textos à ce sujet.

En respect des règlements NCAA relatifs aux amendements Title IX, la prolongation de contrat signée par Urban Meyer à Ohio State comprend plusieurs clauses qui le forcent à communiquer à sa hiérarchie toutes violations de la politique d’inconduite sexuelle commises par un membre de son staff…

Le précédent contrat d’Urban Meyer comprenait également des clauses l’obligeant à informer Gene Smith et le Bureau des services de conformité de tout type de violations commis par ses coachs assistants. Le non-respect de cette clause aurait pu conduire à une rupture de contrat pour faute…

Finalement, Ohio State a préféré s’asseoir sur la morale et l’éthique.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Urban Meyer a menti : il était informé des violences conjugales de son ex-assistant

Une enquête de Brett McMurphy démontre que le coach des Buckeyes d’Ohio State connaissait les faits de violence conjugale commis par son ex-assistant, Zach Smith.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

C’est une véritable bombe qui pourrait avoir des conséquences énormes dans le monde du College Football : Urban Meyer pourrait-il connaitre ses dernières heures à la tête du programme d’Ohio State ?

Il y a tout juste une semaine lors des Big Ten Media Days, le coach d’Ohio State avait nié connaitre l’existence des accusations de violences conjugales faites à l’encontre de son ancien assistant, Zach Smith.

Les évidences de son mensonge ont été rendues publiques dans un rapport d’enquête accablant publié par le reporter Brett McMurphy sur sa page Facebook.

COLUMBUS, Ohio – Text messages I have obtained, an exclusive interview with the victim and other information I have…

Publiée par Brett McMurphy sur Mercredi 1 août 2018

 
Zach Smith a été renvoyé de son poste de coach des receveurs trois jours après que son ex-femme, Courtney Smith, ait porté plainte contre son ex-mari accusé d’avoir déposé leurs enfants au domicile de son ex-femme contre sa volonté, en mai dernier.

C’est alors qu’on a appris que Zach Smith avait déjà été accusé, à deux reprises, pour des cas de violences conjugales, en 2009 et 2015… à chaque fois alors qu’il était dans le coaching staff d’Urban Meyer. Pourtant, le coach des Buckeyes a récemment réfuté connaitre le passé de son ex-assistant lorsqu’il fut interrogé à ce sujet lors des Big Ten Media Days :

Or, Brett McMurphy affirme que le coach d’Ohio State était bien au courant depuis trois ans.

L’ancien journaliste d’ESPN a obtenu de nombreux textos échangés entre l’ex-femme de Zach Smith et Shelley Meyer, la femme d’Urban Meyer. Ces messages révèlent que les Meyer connaissaient la situation et les accusations que portaient Courtney Smith à l’encontre de son ex-mari. D’autres coachs auraient également été informés.

Ces échanges de textos ont duré des mois et il parait totalement impossible qu’Urban Meyer n’ait pas été au courant.

Courtney Smith a confirmé les affirmations de Brett Murphy lors d’une interview diffusée sur Stadium. Elle affirme :

« Urban savait. Il a choisi de favoriser l’agresseur et de croire toutes les histoires qu’il racontait sur moi. Personne de l’université ne m’a contacté pour me demander ma version des faits. » – Courtney Smith, ex-femme de l’ancien coach d’Ohio State, Zach Smith.

Voici l’extrait vidéo :

Mensonges, agressions, violences conjugales… tous les ingrédients d’une affaire explosive qui pourrait bien couter à Urban Meyer son poste de head coach des Buckeyes d’Ohio State. Une réunion en urgence a d’ailleurs été organisée par le Directeur Athlétique de l’université, Gene Smith, pour analyser la situation. Est-ce le début de la fin pour Urban Meyer ?

Zach Smith est le petit-fils de l’ancien coach des Buckeyes, Earl Bruce. Il occupait le poste de coach des receveurs et coordinateur du recrutement.

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 4 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 4 mois

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 4 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus