Suivez-nous sur
VT Hokies

Preview

Preview 2016 : Virginia Tech Hokies

Pour la première fois en trois décennies, un nouveau coach patrouillera la sideline du côté du campus de Blacksburg (Virginie) : les Hokies ont débauché Justin Fuente (ex-Memphis) pour prendre la succession du vénérable Frank Beamer avec pour objectif de restaurer un programme décevant depuis quelques saisons.

Crédit photo : Getty Images

Preview 2016 : Virginia Tech Hokies

Virginia Tech Hokies
Conférence ACC – Division Coastal
En 2015 : 7-6, 4-4 ACC. Independence Bowl : victoire contre Tulsa, 55-52.
Head coach : Justin Fuente, 1ère année (0-0) – Résultats en carrière: 26-23.
Coordinateur offensif : Brad Cornelsen.
Coordinateur défensif : Bud Foster.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : DE Dadi Nicolas, DT Luther Maddy, CB Kendall Fuller.
Joueurs à suivre : QB Jerod Evans, RB Travon McMillian, WR Isaiah Ford, TE Bucky Hodges, DE Ken Ekanem, LB Andrew Motuapuaka, CB Brandon Facyson, S Chuck Clark.

Pour la première fois en trois décennies, un nouveau coach patrouillera la sideline du côté du campus de Blacksburg (Virginie). Les Hokies ont débauché Justin Fuente pour prendre la succession du vénérable Frank Beamer, qui a quitté son poste au terme de la dernière saison après 29 années et 238 victoires remportées à la tête de Virginia Tech.

Malgré la présence d’un coach légendaire, le programme de Blacksburg avait besoin de changement car les quatre dernières saisons ont surtout été marquées par des bilans médiocres : depuis 2012, les Hokies possèdent une fiche de 29-23 et 16-16 en match de conférence.

En coach Justin Fuente, Virginia Tech espère avoir trouvé celui qui pourra remettre le programme sur la voie de la domination dans la conférence ACC. À 39 ans, il apporte avec lui une spread offense qui lui a permis de faire renaitre le programme de Memphis entre 2012 et 2015. L’ancien coach des Tigers de Memphis a souhaité garder un lien avec l’ère Beamer en conservant le très apprécié coordinateur défensif Bud Foster.

L’attaque des Hokies possède le talent et la profondeur pour réussir sa transition vers un système au tempo élevé et le secteur défensif pourrait redevenir l’une de leurs forces grâce à la présence d’un front seven prometteur et l’émergence d’une nouvelle génération de defensive backs. Est-ce que cela suffira pour faire de Virginia Tech un candidat au titre de division ACC Coastal ? Pas sûr.

Attaque

Le départ de QB Michael Brewer et l’arrivée d’un nouveau staff de coachs signifient qu’on fera table rase au niveau des quarterbacks d’autant que le titulaire pour la saison 2016 n’était pas sur le campus de Blacksburg l’an dernier. En effet, après l’avoir recruté à Memphis, coach Justin Fuente a réussi à convaincre le meilleur quarterback « dual-threat » du Junior College en 2015, QB Jerod Evans (3164 yards à la passe, 38 TD et 3 interceptions en 2015), de le suivre à Virginia Tech. L’ancien QB de Trinity Valley Community College (Texas) possède toutes les qualités requises pour diriger la future attaque spread des Hokies. Il sera en concurrence avec le senior QB Brenden Motley (1379 yards à la passe pour 14 TD et 224 yards au sol pour 3 TD en 2015) durant l’été ce qui devrait permettre aux Hokies de « redshirter » le sophomore QB Dwayne Lawson, le prodige recruté en 2015 dont l’objectif reste d’en faire un titulaire en 2017.

Il aura fallu une demi-saison au sophomore RB Travon McMillian pour s’imposer comme le running back #1 des Hokies. En 7 titularisations, il a accumulé 1043 yards pour 7 TD devenant ainsi le premier coureur de Virginia Tech à réussir plus de 1000 yards au sol en une saison depuis David Wilson en 2011. En 2016, il vise ouvertement les 1800 yards. Ni plus ni moins. Il sera secondé par deux joueurs talentueux qui reviennent de blessures du genou : le sophomore RB Shai McKenzie et le redshirt sophomore RB Marshawn Williams. Ces deux-là furent considérés comme des titulaires en puissance et viendront apporter beaucoup de profondeur à un secteur qui pourra aussi compter sur le puissant senior FB Sam Rogers (260 yards au sol, 2 TD en 2015) et le dynamique redshirt freshman RB Deshawn McClease, qui pourrait être la carte cachée de coach Justin Fuente.

L’ancien coach des Tigers ne manquera pas de playmakers au niveau des receveurs pour sa spread offense. Avec 1164 yards sur réception pour 11 TDs, le junior WR Isaiah Ford était le meilleur receveur de la conférence ACC en 2015 devenant même le premier joueur de l’Histoire de Virginia Tech à réussir plus de 1000 yards sur réception en une saison (!). Il sera le leader d’un formidable trio de receveurs composé des juniors WR Cam Phillips (49 réceptions, 582 yards, 2 TD en 2015) et TE Bucky Hodges (40 réceptions, 530 yards, 6 TD en 2015), qui est considéré comme l’un des 3 meilleurs tight-ends du pays après avoir été recruté comme…quarterback en 2013.

Si la ligne offensive a connu son 4ème coach en 5 ans, elle est devenue l’une des forces des Hokies l’an passé et devrait être encore l’un des points forts de l’équipe en 2016 grâce au retour de quatre titulaires. Les deux guards, LG Wyatt Teller et RG Augie Conte sont deux candidats à une sélection dans l’équipe All-ACC tandis que le senior LT Jonathan McLaughlin amène son expérience avec ses 35 titularisations. Le junior C Eric Gallo a débuté tous les matchs de la saison passée. Ces quatre-là totalisent 89 titularisations formant ainsi l’une des lignes offensives les plus expérimentées du pays. RT Parker Osterloh ou RT Yosuah Nijman complétera ce quintet.

Défense

Dès son arrivée sur le campus de Blacksburg, coach Justin Fuente a confirmé le coordinateur défensif Bud Foster à son poste. Ainsi, ce sera « business as usual » pour les Hokies : défense agressive avec pour mission de créer le maximum de turnovers possible. Et encore une fois, le secteur défensif possède de solides playmakers sur la ligne, notamment à l’intérieur. Les seniors DT Nigel Williams et DT Woody Baron ont l’expérience pour prendre le relais de Luther Maddy et Corey Marshall dont l’éligibilité a expiré à l’issue de la dernière campagne des Hokies. Le redshirt sophomore DT Ricky Walker est peut-être le plus talentueux des trois et il ne serait pas surprenant de le voir titularisé en cours de saison.

Le pass-rush s’est avéré un vrai casse-tête l’an passé. Les 26 sacks réussis en 2015 représentaient la plus mauvaise performance de Virginia Tech depuis la prise de fonction de Bud Foster. Le senior DE Ken Ekanem (38 plaquages, 9 pour perte, 5 sacks en 2015) a réussi 14 sacks et 24 plaquages pour perte lors des deux dernières saisons. Il s’est donné pour objectif d’atteindre le plateau des 10 sacks en 2016. Le junior DE Seth Dooley a manqué les spring practices suite à une opération de l’épaule. Il faudra suivre s’il peut tenir sa place dès septembre. Le sophomore DE Vinny Mihota et le freshman DE Trevon Hill sont plein de promesses mais manquent cruellement d’expérience.

Les Hokies ont accordé une moyenne de 180.7 yards au sol par match en 2015, leur plus mauvaise performance en 20 ans. Le manque d’expérience au poste de linebackers en a été l’une des principales explications. Bud Foster mise beaucoup sur le leadership naissant du junior MLB Andrew Motuapuaka (73 plaquages, 11.5 pour perte, 4 sacks en 2015) afin de restaurer une rush defense qui fût longtemps l’une des forces de Virginia Tech. A ses côtés, on devrait retrouver le sophomore LB Tremaine Edmunds (11 plaquages en 2015) et le polyvalent junior LB Anthony Shegog (29 plaquages en 2015).

En 2015, le secondary des Hokies a souffert du départ de DB Kendall Fuller pour la NFL et de celui de l’assistant-coach Torrian Gray pour Florida. Malgré une très mauvaise performance face à Tulsa lors de l’Independence Bowl (374 yards accordés et 3 TD), la défense contre la passe est restée solide grâce notamment à l’éclosion du junior CB Brandon Facyson (31 plaquages en 2015). Régulièrement ralenti par des blessures du genou, ce dernier devra prendre ses responsabilités en 2016 d’autant que son compère, CB Adonis Alexander (4 interceptions en 2015), est suspendu jusqu’à nouvel ordre pour avoir échoué à un test anti-drogue durant le printemps. Le junior CB Greg Stroman et le sophomore CB Mook Reynolds (30 plaquages en 2015) seront en concurrence pour le poste de cornerback titulaire. Au poste de free safety, le senior FS Chuck Clark (102 plaquages, 1 sack, 1 interception en 2015) est fidèle au poste. Il devrait être titularisé aux côtés du sophomore SS Terrell Edmunds (34 plaquages en 2015).

Equipes spéciales

Le « Beamer Ball » est terminé… mais son esprit devrait perdurer en 2016 avec l’arrivée du coordinateur d’équipes spéciales, James Shibest, qui a suivi Justin Fuente en provenance de Memphis. Le junior CB/PR Greg Stroman a inscrit son 1er TD sur retour de punt lors de l’Independence Bowl et KR Der’Woun Greene (27.4 yards par retour de kickoff en 2015) possède un instinct fou. Le junior K Joey Slye (23/27 FG en 2015) est de retour. Le poste de punter est plus préoccupant suite au départ de A.J. Hughes qui avait rendu de précieux services aux Hokies pendant 4 ans. Le junior P Mitch Ludwig est le favori pour lui succéder.

Conclusion

Trouver un remplaçant à un coach légendaire comme Frank Beamer n’est pas chose aisée mais Virginia Tech a effectué la meilleure embauche de l’intersaison en faisant venir de Memphis l’un des coachs les plus convoités du pays : Justin Fuente. La première décision de ce dernier aura été de conserver le très apprécié coordinateur défensif, Bud Foster. Après avoir accordé une inhabituelle moyenne de 26.3 points par match en 2015, la défense est en reconstruction avec le départ de cinq titulaires. Mais le plus gros challenge de coach Fuente sera de re-dynamiser une attaque anémique l’an dernier (5.3 yards en moyenne par jeu). Toutefois, l’ancien coach de Memphis ne manquera pas de talent à sa disposition à commencer par le meilleur quarterback « dual-threat » du Junior College l’an dernier, QB Jerod Evans, et les deux stars montantes des Hokies : le sophomore RB Travon McMillian et le junior WR Isaiah Ford.

Si la mayonnaise prend rapidement du côté de Blacksburg, Virginia Tech pourrait réussir une ou deux surprises. Le choc du 10 septembre face à Tennessee lors de la Battle of Bristol nous en dira davantage. Un succès dans ce match et les Hokies auront un momentum fou avant de débuter un calendrier de conférence ACC qui les verra affronter North Carolina et Pittsburgh en déplacement, et Miami, Georgia Tech et Virginia dans leur Lane Stadium. Finalement, tout pourrait se jouer lors du match à Notre Dame, le 19 novembre.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview