Suivez-nous

Conférence ACC

Revenus en baisse pour la conférence ACC en 2015-16

Publié

le

Avec un total de 373 millions de $, la conférence ACC a vu ses revenus baisser de 30 millions sur l’année fiscale 2015-16.

La baisse était attendue puisque l’année précédente avait été gonflée par le paiement de 31 millions de $ en frais d’annulation d’adhésion par l’université Maryland qui a rejoint la conférence Big Ten.

De plus, la conférence ACC reçoit habituellement une somme de plusieurs millions de $ par contrat de la part de l’Orange Bowl à l’exception des années où ce dernier fait partie du College Football Playoff. Ce fût le cas en 2016.

Si les revenus globaux sont en baisse, on notera tout de même que les sommes reçus des différents contrats TV ont augmenté de 9 millions de $ atteignant un total de 226 millions de $. En comparaison la conférence SEC a empoché la somme renversante de 584 millions de $ sur la même période grâce à sa chaine SEC Network.

Les différents bowls auxquels ont participé les programmes de la ACC ont également rapporté 85.6 millions de $. Le tournoi de basket a permis d’ajouter 20.6 millions de $.

Au final, chaque université a touché une moyenne de 26.3 millions de $. Le champion national en titre, Clemson a récolté la somme la plus élevée avec 27.9 millions de $.

De son côté, le commissionnaire de la conférence, John Swofford, a bénéficié d’une substantielle augmentation de salaire annuel qui atteint les… 3 millions de $.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clemson Tigers

Clemson offre un contrat record à Brent Venables

11.6 millions de $ sur 5 ans : c’est ce que touchera l’actuel coordinateur défensif des Tigers de Clemson. Historique.

Publié

le

Crédit photo : Mark LoMoglio/Icon Sportswire

Pour la seconde fois de l’année 2018, l’université Clemson a démontré sa volonté farouche de conserver en Caroline du Sud le coordinateur défensif de son programme de football.

Après avoir porté son salaire annuel à hauteur de 2 millions de $ en février dernier, la direction athlétique des Tigers vient de prolonger le contrat de Brent Venables, qui se voit assurer de garder son poste lors des 5 prochaines saisons. Aves les bonus de rétention, ce dernier pourrait gagner un total de 11.6 millions de $ durant cette période. Ahurissant pour un coach assistant.

À 47 ans, Brent Venables est considéré comme l’un des meilleurs stratèges défensifs du pays transformant complètement la défense des Tigers depuis son arrivée à Clemson en 2012. Ainsi, l’assistant de coach Dabo Swinney a fait de cette défense la meilleure des États-Unis en 2014 et elle s’est toujours classée dans le Top 10 lors des 3 dernières saisons. Avec le retour de DL Christian Wilkins, DE Clelin Ferrell et DE Austin Bryant sur la ligne défensive, tout indique que les Tigers seront encore ultra-dominant dans ce secteur en 2018.

Champion national avec Oklahoma en 2000, il a remis ça en 2016 lors de la fantastique épopée des Tigers conclue par un succès retentissant sur Alabama.

Régulièrement convoité, ces dernières saisons, par plusieurs programmes de la SEC et l’ACC qui en feraient bien leur coach principal, Brent Venables a toujours résisté et s’est montré fidèle à Clemson. Un tel contrat devrait encore un peu plus repousser un certain nombre de facs qui devront mettre la main à la poche pour s’assurer ses services.

Parmi tous les assistants coachs au niveau FBS, seul le coordinateur défensif de LSU, Dave Aranda, touche un salaire annuel plus élevé que Brent Venables avec des revenus annuels tout compris estimés à 2.5 millions de $.

Lire la suite

North Carolina Tar Heels

Larry Fedora : « le College Football est en état de siège ! »

Pour le coach des Tar Heels de North Carolina, la chute du College Football pourrait mener à la disparition des… États-Unis.

Publié

le

Crédit photo : Jeremy Brevard-USA TODAY Sports

À l’occasion de la première journée des Media Days de la conférence ACC, Larry Fedora a créé la polémique en mettant en cause les conclusions de plusieurs recherches scientifiques démontrant que la pratique du football est à l’origine de certaines maladies dégénératives du cerveau… tout en défendant de manière passionnée un College Football « assiégée ».

Interrogé au sujet des derniers changements règlementaires visant à assurer une plus grande sécurité des joueurs, Larry Fedora n’a pas été par quatre chemins… poussant même le bouchon jusqu’à lié l’avenir du College Football et le Destin du pays tout entier.

« Notre sport qui n’a jamais été aussi sûr […] est en état de siège. J’ai bien peur qu’en modifiant autant le sport que nous connaissons, nous ne le reconnaitrons plus dans 10 ans. Et si c’est le cas, c’est le pays tout entier qui succombera. » – Larry Fedora, coach des Tar Heels de North Carolina.

Ni plus, ni moins. Avant d’ajouter :

« Je ne pense que ce soit le football. Rien ne prouve que le football provoque l’ETC*. On prend ça pour acquis mais on ne sait pas vraiment. Est-ce que le football peut provoquer des commotions cérébrales. Bien sûr, nous avons tous du bon sens. Lorsque deux ou plusieurs personnes courent dans la même direction et entrent en collision, il y a des chances que ça arrive… mais je répète, notre sport n’a jamais été aussi sûr dans toute son Histoire. » – Larry Fedora, coach des Tar Heels de North Carolina.

Pourtant, de nombreuses études effectués sur d’anciens joueurs de football, hockey et boxers ont démontré le lien de cause à effet entre la multiplication des chocs répétés à la tête et la dépression, la démence, certaines déficiences cognitives et l’ETC. La NFL a d’ailleurs pris le problème très au sérieux en trouvant un accord avec l’association des joueurs forçant la ligue professionnelle à payer des millions de $ à d’anciens joueurs victime de l’ETC.

L’université North Carolina est pourtant réputée pour son département de médecine sportive comportant un laboratoire de recherche sur… les blessures au cerveau ! Les commentaires de Larry Fedora ont donc fait un tollé à travers la conférence ACC.

*Encéphalopathie traumatique chronique

Lire la suite

Virginia Tech Hokies

Et si le QB titulaire de Virginia Tech était privé de son éligibilité ?

Le sophomore QB Josh Jackson a été suspendu par les Hokies de Virginia Tech pour des raisons académiques.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Patrick Semansky

C’est une nouvelle qui pourrait potentiellement être dévastatrice pour les Hokies : un membre des médias entourant le programme de Blacksburg a affirmé via son compte Twitter que le quarterback de VT est suspendu jusqu’à nouvelle ordre en attendant la fin d’une enquête interne concernant un problème académique.

Le journal local Richmond Times-Dispatch a également confirmé l’information ajoutant que la situation du quarterback sophomore sera réévalué dans les prochains jours par les instances de l’université.

L’assistant de coach Justin Fuente, Fred Jackson, a souhaité apporter une précision indiquant que « QB Josh Jackson fait toujours partie de l’équipe de football de l’université Virginia Tech et que nous en saurons davantage dans les deux prochains jours. Le semestre académique étant terminé, l’université effectue des vérifications habituelles concernant l’éligibilité des étudiants-athlètes ».

Alors qui croire ? Suspendu ou pas suspendu ?

S’il devait être privé de son quarterback titulaire, coach Justin Fuente devrait alors se tourner vers le redshirt freshman QB Hendon Hooker ou le redshirt junior QB Ryan Willis. Ce dernier arrive de Kansas après avoir réussi 2530 yards en 432 passes avec les Jayhawks. Il était inéligible en 2017 en vertu des règlements NCAA relatifs aux transferts d’étudiants-athlètes non-diplômés.

Redshirté en 2016, QB Josh Jackson a été titularisé l’an passé lors des 13 matchs des Hokies avec lesquels il a remporté 9 victoires. Il a également réussi 2991 yards à la passe et 324 yards au sol pour un total de 26 TD faisant de lui l’un des plus prometteurs quarterbacks de la conférence ACC. Il est d’ailleurs classé #17 de notre Top 25 des meilleurs quarterbacks en 2018.

Les mauvaises nouvelles s’accumulent du côté de Virginia Tech puisque plusieurs affaires ont marqué l’intersaison des Hokies. A la fin du mois de mai, deux cornerbacks de l’équipe ont quitté le programme. CB Adonis Alexander s’est présenté à la draft NFL supplémentaire et l’ancien joueur de JUCO, Jeremy Webb, récemment arrivé sur le campus de Blacksburg s’est blessé.

Les Hokies avaient déjà beaucoup souffert notamment en défense avec les départs des frères Tremaine et Terrell Edwards, tous les deux sélectionnés au 1er tour de la draft NFL. NT Tim Settle et CB Greg Stroman ont également fait le saut chez les professionnels de la NFL.

Lire la suite

Clemson Tigers

QB Kelly Bryant confirmé dans son statut de QB#1 à Clemson

Le quarterback senior des Tigers de Clemson conserve sa place de titulaire lors de la publication du depth chart d’après pré-saison.

Publié

le

Crédit photo : Streeter Lecka/Getty Images

Le débat est-il clos ? En publiant son depth chart post-spring practice, coach Dabo Swinney a réaffirmé que le senior QB Kelly Bryant débutera le Fall Camp avec le statut de quarterback titulaire relayant la sensation, QB Trevor Lawrence, au rôle de backup.

Successeur de QB Deshaun Watson au sein de l’attaque des Tigers, QB Kelly Bryant (2802 yards à la passe, 13 TD, 8 INT) a mené Clemson à un 3ème titre de champion de conférence ACC consécutif au terme d’une saison 2017 conclue par un bilan de 12-2. Les Tigers ont également participé au College Football Playoff pour la 3ème saison d’affilée.

Embed from Getty Images

Pourtant, une partie importante des fans du programme de Caroline du Sud soutenait le true freshman QB Trevor Lawrence, prospect #1 du recrutement 2018 au niveau national. Pour beaucoup d’entre-eux, ce dernier représente le futur immédiat de l’équipe en raison de ses qualités de passeur exceptionnelles. Il a notamment battu de nombreux records de l’État de Géorgie au niveau lycée qui étaient détenus jusque-là par… Deshaun Watson. Sa performance lors du dernier Spring Game (11/16, 122 yards, 1 TD de 50 yards) avait plutôt plaidé en sa faveur d’autant plus que QB Kelly Bryant, qui reste sur un match raté face à Alabama en 1/2 finale des playoffs, s’y était montré discret.

Malgré l’éclosion accélérée de QB Trevor Lawrence, coach Dabo Swinney n’a pas oublié que la seule défaite des Tigers en 2017 s’est produite lorsque QB Kelly Bryant est sorti du terrain en 1ère mi-temps face à Syracuse pour cause de commotion cérébrale.

Dès le match suivant, Clemson a terrassé ses adversaires jusqu’à une victoire incontestable, 38-3, contre Miami lors de l’ACC Championship Game. Cependant, les détracteurs de QB Kelly Bryant rappellent que les Tigers ont connu, en 2017, leur plus mauvaise production aérienne (3297 yards) depuis 2010. La pression mise sur le jeu au sol serait la conséquence de ses difficultés à lire les défenses adverses.

Avec les transferts de QB Zerrick Cooper, QB Tucker Israel et récemment de QB Hunter Johnson (meilleur quarterback pro-style du recrutement 2017), il n’y a désormais plus que trois quarterbacks boursiers au sein de l’effectif des Tigers avec la présence de QB Chase Brice.

Lire la suite
Publicité

Classement

Calendrier

ACC on Twitter

Articles les plus lus