Suivez-nous

Conférence ACC

Que retenir des ACC media days 2015 ?

The Blue Pennant vous propose 5 moments forts à retenir des ACC media days qui se sont terminés il y a quelques jours.

Publié

le

The Blue Pennant vous propose 5 moments forts à retenir des ACC media days qui se sont terminés il y a quelques jours.

Les présidents des universités l’ACC ne veulent pas d’expansion de Playoffs

La raison est simple et académique d’abord. Premièrement, ils ne veulent pas que les Playoffs se déroulent durant les examens et deuxièmement, ils ne veulent pas que le football devienne un sport annuel (comprendre 2 semestres). Le commissionnaire John Swofford se dit lui pour une expansion qui pourrait inclure les 5 champions du Power 5 et 3 places « at-large ». Sur le plan sportif, cela serait idéal pour lui d’étendre les Playoffs à huit équipes. Pas de changement à attendre sur ce point d’ici la fin du contrat des CFP (encore 11 saisons).

Le processus de déclaration pour la draft pourrait être amélioré

Le commissionnaire voudrait que les athlètes aient toutes les cartes en main au moment de choisir de se déclarer ou non à la draft. Il veut trouver le juste équilibre entre le désir des joueurs de partir plus tôt et le désir des équipes d’anticiper des départs. En fait le commissionnaire a surtout botté en touche sur ce point…

Deux membres d’une équipe médicale de plus au bord du terrain

Un membre pour chaque équipe sera autorisé sur le bord du terrain, ils auront pour rôle de détecter les blessures et d’en avertir les équipes respectives. Cependant, ils n’auront pas l’autorité d’arrêter le match. La conférence essaie par ce moyen d’améliorer la santé des joueurs car au vu des enjeux, certains joueurs n’hésitent pas à jouer avec des blessures ce qui s’avère très dangereux pour leur intégrité physique.

North Carolina rassure ces joueurs et les recrues potentielles

North Carolina attend toujours les sanctions qui seront imposées par la NCAA dans le cadre de la fraude académique dont s’est rendue coupable l’université. Mais coach Larry Fedora a profité des media days pour rassurer les fans et les recrues. Il ne pense pas que cela peut impacter le programme. Il pense même en retirer de bonnes choses car les gens verront les efforts que l’école a fait pour améliorer la situation.

Les incidents hors terrain ont eu la part belle lors des media days

Les programmes de Florida State et de Clemson ont été au centre des incidents hors terrain de la conférence. Coach Jimbo Fisher a commencé à prendre des mesures après le départ de QB De’Andre Johnson, arrêté pour avoir frappé une femme et la suspension de RB Dalvin Cook, suspendu pour des faits similaires. Le coach des Noles a notamment interdit à ses joueurs de fréquenter les bars de Tallahassee (Floride). Du coté de Clemson c’est le kicker Ammon Lakip qui est suspendu pour possession de cocaïne et de conduite sous influence. Coach Dabo Swinney a précisé que le joueur reviendra quand les cours reprendront le 19 aout. A lui de rester loin de la poudre blanche ou il se fera kicker de l’équipe…

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

North Carolina Tar Heels

Mack Brown est de retour à North Carolina

Vingt ans après son départ du camus de Chapel Hill pour rejoindre les Longhorns de Texas, Mack Brown est de retour comme head coach des Tar Heels de North Carolina.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@JacobTurnerTHI

L’université North Carolina a annoncé l’embauche de l’actuel analyste d’ESPN, Mack Brown, pour succéder à Larry Fedora comme head coach du programme de football.

Le contrat de l’ancien head coach des Longhorns est d’une durée de 5 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Ce contrat a été validé par le Board of Trustees, mardi 27 novembre 2018.

A 67 ans, Mack Brown fait donc son retour sur les terrains 5 ans après son départ de Texas. C’est aussi un retour en Caroline du Nord puisqu’il a dirigé les Tar Heels pendant 10 saisons de 1988 à 1997. Au cours de cette période, il avait remporté 67 matchs pour un bilan général de 67-46-1. De 1992 à 1997, North Carolina s’est qualifié pour un bowl au terme de chaque saison. Lors de sa dernière saison avec les Tar Heels, le programme Chapel Hill a grimpé jusqu’à la 4ème place du classement AP Top 25 avant de conclure la saison à la 6ème position avec une fiche de 10-1.

A Texas, il a remporté le titre national en 2005 au terme d’une saison invaincue. Il a participé à un autre BCS Championship Game en 2009, perdu face à Alabama. Il a finalement démissionné en 2013 après 4 saisons décevantes (30-21).

Pour rappel, North Carolina a renvoyé son coach Larry Fedora, dimanche 25 novembre. En 7 saisons à la tête des Tar Heels, son bilan est de 45-43… mais UNC a terminé la saison 2018 avec une fiche de 2-9. De plus, le recrutement du programme a été critiqué depuis 2-3 ans.

Les indemnités de départ s’élèvent à 12 millions de $ que North Carolina paiera sur 4 ans à raison de 3 millions de $ par année.

Lire la suite

Louisville Cardinals

Bobby Petrino viré par Louisville !

L’année apocalyptique des Cardinals de Louisville (2-8) aura donc couté la place de coach Bobby Petrino qui se voit prendre la porte à deux matchs de la fin de la saison 2018.

Publié

le

Cela devenait inévitable. L’université Louisville a donc annoncé, dimanche 11 novembre, le renvoi avec prise d’effet immédiat du head coach de son programme de football, Bobby Petrino.

La saison 2018 des Cardinals a rapidement tourné au cauchemar et rien ne semblait pouvoir sauver la tête de celui qui est à la tête des Cardinals depuis 5 ans.

L’information a été révélée par Pat Forde.

Les 54 points accordés à Syracuse, vendredi soir, auront donc scellé le sort d’un coach qui avait pourtant remis le programme de Louisville sur la carte de l’élite du College Football. Mais voilà, cette défaite 54-23 chez les Orangemen était celle de trop pour le Directeur athlétique, Vince Tyra.

« Nous souhaitons remercier Bobby pour avoir dirigé notre programme lors de saisons parmi les meilleures de l’Histoire de l’UofL […]. Toutefois, à l’heure actuelle, notre programme a besoin d’un changement de leadership. Nous le devons pour nos étudiants-athlètes et pour les fans » – Vince Tyra, directeur athlétique de l’université Louisville.

La fin de règne de Bobby Petrino aura été chaotique : 7 défaites consécutives en match de conférence ACC dont 5 d’affilée par plus de 18 points d’écart. La raclée 77-16 subie à #2 Clemson est encore dans toutes les mémoires.

Le futur ex-coach des Cardinals avait fait un premier passage à Louisville entre 2003 et 2006 avant de partir pour les Falcons d’Atlanta dans la NFL pendant 10 matchs. Il avait alors surpris tout le monde en annonçant son départ pour Arkansas avant même que la saison NFL soit terminée.

En avril 2012, il a été renvoyé par Arkansas pour « comportement inacceptable » suite à un accident de moto alors qu’il se trouvait avec… sa maîtresse.

Considéré comme l’un des plus fins stratèges offensifs au niveau national, Bobby Petrino a notamment permis l’éclosion du vainqueur du trophée Heisman 2016, Lamar Jackson. Toutefois, le quarterback dual-threat tenait à bout de bras les performances des Cardinals et son départ pour la NFL a exposé les carences d’un programme à reconstruire.

En janvier 2014, Bobby Petrino avait signé un contrat de 7 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Selon les clauses du contrat, l’université Louisville devra lui verser 14 millions de $ en indemnité de départ !

Un seul nom vient en tête pour lui succéder : Jeff Brohm. Originaire de Louisville (Kentucky) et ancien quarterback des Cardinals, l’actuel head coach des Boilermakers semble être l’option privilégiée de la Direction athlétique des Cardinals.

Jeff Brohm est actuellement sous contrat à Purdue jusqu’en 2024. Louisville devra débourser 4.4 millions de $ pour débaucher l’actuel coach des Boilermakers avant le 5 décembre prochain. La clause libératoire décroit de 1 millions de $ par année par la suite.

En 9 saisons avec les Cardinals, Bonny Petrino possède un bilan de 77-45.

Le coach assistant Lorenzo Ward assurera l’interim pour les deux derniers matchs de la saison 2018.

Lire la suite

Clemson Tigers

QB Trevor Lawrence victime d’une commotion cérébrale

Publié

le

Crédit photo : Mike Comer/Getty Images

Le true freshman QB Trevor Lawrence a quitté ses coéquipiers après avoir été victime d’un violent choc à la tête en fin de 2ème quart-temps du match entre les Tigers de #3 Clemson et le Orange de Syracuse.

Dès la fin du match, coach Dabo Swinney s’est montré rassurant au sujet de l’état de santé de son prodige :

« Il a des maux de tête et notre équipe médicale a effectué tous les tests requis. On lui a parlé après le match et il avait l’air très bien. Il a même essayé de revenir en cours de match mais les médecins n’ont pas voulu prendre de risques. Il suit la procédure habituelle. Il a célébré la victoire avec ses coéquipiers. On espère qu’il pourra rebondir très vite. » – Dabo Swinney, coach des Volunteers de Tennessee.

QB Trevor Lawrence faisait ses grands débuts comme quarterback titulaire. Au terme d’une course sur la gauche du terrain, il est entré en collision avec Evan Foster restant alors au sol pendant plusieurs minutes avant de quitter le terrain sans assistance. Il a finalement été emmené aux vestiaires pour effectuer quelques tests médicaux.

Cette blessure de QB Trevor Lawrence était le scénario redouté par coach Dabo Swinney. En annonçant la titularisation de son quarterback true freshman, il a forcé le départ de l’ancien titulaire, QB Kelly Bryant, qui a immédiatement faire part de sa volonté d’être transféré. Du coup, les Tigers se retrouvent sans profondeur au poste de quarterback.

Dabo Swinney aura indiqué à Holly Row d’ESPN qu’il n’était pas contre un retour de QB Kelly Bryant tout en refusant de répondre à toute question concernant son ancien joueur lors de la conférence de presse.

Lire la suite

Clemson Tigers

QB Kelly Bryant annonce son transfert de Clemson

Le quarterback senior a récemment été remplacé par le prodige true freshman QB Trevor Lawrence au poste de quarterback titulaire des Tigers de Clemson.

Publié

le

Deux jours après que le coach des Tigers de Clemson, Dabo Swinney, ait annoncé la prochaine titularisation de QB Trevor Lawrence, l’ancien titulaire QB Kelly Bryant a fait part de son désir de quitter les champions de conférence ACC via un transfert.

En raison des nouveaux règlements NCAA sur le statut de redshirt, QB Kelly Bryant peut conserver sa dernière année d’éligibilité puisqu’il n’a joué que 4 matchs cette saison. Une participation au match face à Syracuse l’aurait empêché de jouer une saison supplémentaire en 2019.

Le futur-ex quarterback des Tigers n’a pas annoncé où il jouera sa dernière saison universitaire.

« Je pense que c’est le meilleur choix pour moi. Je veux contrôler ce que je peux contrôler. Mais je ne pense pas avoir été traité justement. Je n’ai jamais été une distraction et je n’ai jamais créé de problèmes. Pour moi, cette décision est vraie claque au visage ! » – Kelly Bryant.

QB Kelly Bryant (36/54, 461 yards, 2 TD, 1 INT en 2018) a été titularisé lors des quatre premiers matchs de la saison 2018 tout en partageant son temps de jeu avec le true freshman QB Trevor Lawrence (39/60, 600 yards, 9 TD et 2 INT en 2018).

Arrivé sur le campus de Clemson en 2015 comme un prospect 3-étoiles, QB Kelly Bryant a passé ses deux premières années comme backup de QB Deshaun Watson avant d’être titularisé lors de la saison 2017. Il a mené les Tigers jusqu’au titre de conférence ACC et à une participation au College Football Playoff.

Il quitte Clemson avec un bilan de 16 victoires pour 2 défaites. Il a accumulé 4300 yards offensifs et 32 TD.

Lire la suite
Publicité

Classement

Calendrier

ACC on Twitter

Articles les plus lus