Suivez-nous

North Carolina State Wolfpack

NC State honorera les maillots de QB Russell Wilson et DE Mario Williams

L’université de North Carolina State a annoncé ce mardi que les maillots des anciens joueurs QB Russell Wilson et DE Mario Williams seront honorés le 12 avril 2014 lors du spring game de l’équipe.

Publié

le

L’université de North Carolina State a annoncé ce mardi que les maillots des anciens joueurs QB Russell Wilson et DE Mario Williams seront honorés le 12 avril 2014 lors du spring game de l’équipe.

QB Russell Wilson, qui vient tout juste de remporter le Super Bowl XLVIII avec Seattle, a passé trois ans sous les couleurs du Wolfpack avant de partir jouer pour Wisconsin lors de sa dernière année d’éligibilité.

« Mes années passées à NC State étaient géniales, autant pour le fait d’avoir joué au football et au baseball que pour le fait d’avoir obtenu mon diplôme. Mes souvenirs en tant que quarterback là bas sont gravés dans ma mémoire, et je peux encore entendre les cris de joie de toute la Wolfpack Nation après nos victoires contre Florida State et North Carolina. »

En 36 matchs sous les couleurs de North Carolina State, il a totalisé 8 545 yards à la passe pour 76 touchdowns, ce qui le place dans le top 3 du nombre de yards à la passe, de touchdowns à la passe et de passes réussies de l’histoire de l’université.

De son côté, DE Mario Williams a joué pour NC State de 2003 à 2006, et a été le premier choix de la NFL Draft 2006, et joue actuellement pour les Buffalo Bills.

Même si leurs maillots ne seront pas retirés les numéros 16 et 9 ne seront donnés qu’à d’excellents joueurs, et auront aussi un patch brodé sur leur maillot en l’honneur de chaque joueur.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Lire la suite
Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Luzoan

    28 mars 2014 at 12h42

    Est il possible pour Russell Wilson que les Badgers fassent pareil?
    Y a t il des anciens joueurs NCAA qui ont eu cet honneur dans 2 équipes?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

North Carolina State Wolfpack

Le fils de Randy Moss quitte North Carolina State

Le sophomore TE Thaddeus Moss a annoncé son départ du campus de Raleigh.

Publié

le

TE Thaddeus Moss, fils de l’ancienne star de la NFL Randy Moss, a annoncé via son compte Twitter son prochain départ du Wolfpack de North Carolina State.

Le porte-parole de la direction athlétique de l’université North Carolina State, Fred Demarest, a confirmé que le tight end sophomore a rencontré coach Dave Doeren qui a « compris cette décision » et lui a souhaité « bonne chance pour la suite ».

Auteur de 6 réceptions pour 49 yards et 1 TD en 13 matchs joués en 2016, TE Thaddeus Moss a déclaré espérer « de meilleures opportunités pour le futur » tout en témoignant toute sa reconnaissance envers Dave Doeren et le programme de NC State.

Le fils de Randy Moss est le second tight-end du Wolfpack à annoncer son départ en deux jours. Le senior TE Pharoah McKever a également fait l’annonce qu’il quittera le campus de Raleigh (Caroline du Nord) dès son diplôme en poche, à la fin du printemps.

Lire la suite

Louisville Cardinals

QB Lamar Jackson et les Cards détruisent le Wolfpack, 54-13

Publié

le

Crédit photo : Andy Lyons/Getty Images

Une semaine après une prestation inquiétante, les Cardinals de #7 Louisville ont repris leur marche en avant en détruisant le Wolfpack de North Carolina sur le score de 54-13.

North Carolina State (4-3, 1-2 ACC) avait pourtant poussé les Tigers de #4 Clemson dans leurs retranchements lors de la week 7 mais le Wolfpack n’a rien pu faire cette semaine pour stopper le phénoménal sophomore QB Lamar Jackson (20/44, 355 yards, 3 TD et 76 yards au sol, 1 TD), auteur de 4 TD face au Wolfpack.

Dès le 4ème jeu du match, ce dernier frappa un grand coup sur une course caractéristique de 36 yards pour un TD. Ses statistiques finales sont encore une fois époustouflantes : 355 yards à la passe pour 3 TD et 76 yards au sol pour 1 TD. Boom ! Il laissera finalement sa place à QB Kyle Bolin en fin de rencontre.

A la mi-temps, le candidat au trophée Heisman avait déjà réussi 304 yards à la passe pour 3 TD et couru 49 yards pour 1 TD. Le score après 30 minutes de jeu : 44-0 pour #7 Louisville (6-1, 4-1 ACC) ! Yards offensifs à la mi-temps : 390 à 52 pour les Cardinals. Le Wolfpack est rentré au vestiaire avec 2 petits 1st downs en poche et un total de 3 turnovers…. Une destruction en règle.

Totalement hors du coup, QB Ryan Finley (16/31, 236 yards, 3 INTs) a laissé sa place à QB Jalan McClendon en fin de 1ère mi-temps; ce dernier se faisant intercepter sur sa première passe. Quand ça ne veut pas.

La 2ème mi-temps ne sera qu’une formalité pour des Cardinals qui laissèrent le Wolfpack revenir à 44-13 sur deux passes de TD de QB Ryan Finley avant de conclure les débats sur un TD au sol de RB Jeremy Smith et un FG de Blanton Creque.

Lire la suite

Clemson Tigers

Clemson 24, North Carolina State 17 OT

Publié

le

Crédit photo : USA Today

Les Tigers de #3 Clemson évitent une énorme désillusion en s’imposant 24-17 après prolongation face à une convaincante équipe du Wolfpack de North Carolina State qui aurait pu créer la sensation si elle avait réussi un FG de 33 sur le dernier jeu du temps réglementaire.

Malheureusement pour les joueurs de coach Dave Doeren K Kyle Bambard (1/4 FG) manqua sa tentative au bonheur d’un Memorial Stadium au bord de l’apopléxie.

Héros du match : le junior CB Marcus Edmond. En interceptant une passe de QB Ryan Finley (20/40, 231 yards, 2 INT), il donne une victoire aux Tigers qui paraissait inespérée 15 minutes plus tôt. C’est la seconde fois en deux semaines que CB Marcus Edmond assure le succès des siens : face à #7 Louisville, il avait réussi à contrer une passe de QB Lamar Jackson qui avait permis à Clemson de remporter le match au sommet de la week 5.

North Carolina State (4-2, 1-1 ACC) aurait pu mettre fin à une série de 19 victoires à domicile consécutives des Tigers. #3 Clemson (7-0, 4-0 ACC) avait également remporté 12 matchs de conférence ACC d’affilée. Ces séries se prolongent respectivement à 20 et 13.

Les deux équipes n’ont pas eu besoin d’un ouragan Matthew pour se montrer très maladroites au cours de la première mi-temps puisqu’il aura fallu attendre la dernière minute pour voir le premier TD : une passe de QB Deshaun Watson (39/52, 378 yards, 2 TD, 1 INT) pour le senior WR Mike Williams qui donnait une avance 10-3 aux Tigers de #3 Clemson.

Pourtant, le Wolfpack aurait peut-être mérité mieux en rentrant aux vestiaires mais 9 pénalités commises dans ces 30 premières minutes ont complètement annihilé les plusieurs big plays réussis dans cette première mi-temps. Malgré la première interception de QB Ryan Finley en 2016, l’attaque du Wolfpack a régulièrement bousculé l’une des meilleures défenses du pays. Mais c’est finalement la défense de North Carolina State qui aura réussi le big play du Wolfpack de ce premier acte en stoppant l’armada offensive des Tigers sur une 4ème tentative… sur leur propre goal-line.

De son côté, QB Deshaun Watson sembla un peu rouillé dans ce début de match. Il se réveillera finalement sur le dernier drive des Tigers qu’il dirigera à merveilles jusqu’à trouver WR Mike Williams (12 réceptions, 146 yards, 1 TD) à l’extrémité droite de l’en-but. Plus inquiétant fût l’état de santé du running back vedette de #3 Clemson, RB Wayne Gallman. Victime d’un plaquage vicieux au niveau du casque (pas de targeting ?), il est resté un long moment au sol avant de rejoindre les vestiaires. Il ne reviendra pas sur terrain par la suite.

Le début de seconde mi-temps sera catastrophique pour les champions de conférence ACC. DB Mike Stevens intercepta QB Deshaun Watson avant de remonter les 28 yards qui le séparait de l’en-but des Tigers. Pick Six ! Boom ! Et les malheurs des Tigers ne s’arrêtèrent pas là : alors qu’il était en excellente position pour inscrire un TD, RB Tyshon Dye commit un fumble à 5 yards seulement de l’end-zone du Wolfpack. Et sur le drive suivant de #3 Clemson, c’est WR Mike Williams qui se fit voler le ballon pour un 2ème fumble consécutif des Tigers ! Heureusement pour coach Dabo Swinney, la défense orange continuait de maltraiter le Wolfpack. C’est d’ailleurs sur un big play défensif que #3 Clemson reprit des forces : un FG bloqué par DE Christian Wilkins redonna le ballon aux Tigers qui reprirent immédiatement les commandes du match sur le premier TD au sol de la saison de QB Deshaun Watson sur une course de 4 yards (17-10). Le quarterback des Tigers semblaient avoir retrouvé toute son énergie avec un 13/15 suite à son interception.

Les Tigers filaient facilement vers la victoire ? C’était sans compter l’énorme combativité du Wolfpack. Et qui d’autre que RB Matthew Dayes (22 courses, 106 yards, 1 TD et 3 réceptions, 27 yards) pour assommer Death Valley ? Ce dernier conclura un long drive de 14 jeux par une course de 2 yards permettant à North Carolina State d’égaliser à 17-17.

Tétanisés par la peur de perdre, les Tigers furent incapables d’avancer le ballon face à la robuste défense du Wolfpack. Les joueurs de coach Dave Doeren reprirent ainsi la possession du ballon et au terme d’un interminable drive, K Kyle Bambard… manqua un FG de 33 yards qui aurait donné la victoire à North Carolina State ! Direction prolongation.

Le senior WR Artavis Scott (4 réceptions, 23 yards, 1 TD) libérera les Tigers sur une spectaculaire réception de 10 yards avant que DB Marcus Edmond scelle le sort du match.

Lire la suite

North Carolina State Wolfpack

North Carolina State 10, Notre Dame 3

Publié

le

Crédit photo : Grant Halverson/Getty Images

Sous une pluie incessante qui a rendu les conditions de jeu extrêmement difficiles, le Wolfpack de North Carolina State (4-1) remporte face aux Fighting Irish de Notre Dame (2-4) une parodie de match sur le score de 10-3.

Malgré le vent et un terrain inondé, cette rencontre a été maintenue en dépit du bon sens. Ainsi, les deux équipes ont fait ce qu’elles ont pu offrant un « spectacle » divertissant… ou indigne. C’est selon. Seulement 311 yards combinés par les deux équipes. 5 turnovers, 10 fumbles (!), une interception, un FG manqué, un FG cafouillé, un punt bloqué pour un TD. Du grand n’importe quoi !

Après un FG réussi par chacune des deux équipes, le Wolfpack réussira finalement le big play de ce match : un punt bloqué par Nic Weishar et récupéré par Dexter Wright pour le seul TD de cette rencontre.

Pour l’anecdote, QB DeShone Kizer termine ce match avec une fiche de 9/26, 54 yards et 1 interception.

Notre Dame possède un bilan de 2-4 pour la première fois depuis 2007. Cette année-là, les Fighting Irish avaient conclu la saison avec une fiche de 3-9.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus