Suivez-nous sur
Miami U

Miami Hurricanes

Preview 2016 : Miami Hurricanes

Pour relancer un programme qui déçoit depuis une dizaine d’années, la Direction athlétique de Miami a engagé un ancien de la maison, coach Mark Richt, avec pour objectif de jouer à fond le rôle d’outsider des Hurricanes dans la conférence ACC en 2016.

Preview 2016 : Miami Hurricanes

Miami Hurricanes
Conférence ACC – Division Coastal
En 2015 : 8-5, 5-3 ACC. Sun Bowl : défaite contre Washington State, 20-14.
Head coach : Mark Richt, 1ère année (0-0) – Résultats en carrière: 145-51.
Coordinateur offensif : Mark Richt.
Coordinateur défensif : Manny Diaz.
Titulaires de retour : 9 en attaque, 7 en défense.
Joueurs-clés partis : WR Rashawn Scott, CB Artie Burns, S Deon Bush.
Joueurs à suivre : QB Brad Kaaya, RB Joe Yearby, WR Stacy Coley, TE David Njoku, DE Al-Quadin Muhammad, LB Jermaine Grace, CB Corn Elder.

Après cinq années médiocres, Miami a tourné la page de l’ère Al Golden. L’humiliante défaite à domicile face à Clemson sur le score de 58-0 aura finalement scellé le sort d’un coach qui n’aura jamais réussi à gagner l’adhésion de son vestiaire.

Pour relancer un programme qui déçoit depuis un peu plus de 10 ans, la Direction athlétique du campus de Coral Gables (Floride) s’est mis à la recherche d’un homme expérimenté avec une connaissance forte du contexte de la Floride du Sud. Après avoir envisagé le retour de Butch Davis, les Hurricanes se sont naturellement tournés vers Mark Richt lorsque Georgia a décidé de mettre un terme à leur collaboration de 15 années, le 27 novembre dernier.

Ancien étudiant de l’université Miami dont il a été le quarterback backup d’un certain Jim Kelly en 1982, coach Mark Richt est l’anti-Al Golden. A l’inverse de son prédécesseur parfois trop sérieux et anxiogène, il va apporter son calme et son empathie légendaire. Si on lui a reproché de ne pas avoir remporté de titre national avec les Bulldogs, on ne peut effacer les 145 victoires et les deux titres de champions de conférence SEC (2002 et 2005) qu’il a remportés du côté d’Athens (Géorgie).

Coach Mark Richt va prendre en main un programme qui sort d’une saison mouvementée (8-5, 8-3 ACC) et qui n’a plus gagné de bowl depuis… 2006 ! Toutefois, tout n’est pas à reconstruire. Avec le junior QB Brad Kaaya à la baguette de son attaque, il possède l’un des plus prometteurs quarterbacks du pays.

Le talent ne manque pas non plus au niveau des running backs et des tight-ends, et l’intégralité de la ligne offensive est de retour. En défense, l’embauche du coordinateur défensif Manny Diaz pourrait faire briller une génération de joueurs dont les aptitudes athlétiques pourraient se révéler adéquates pour les nombreux blitzes qui composent son système.

Un vent nouveau souffle sur Miami. Dans une division ACC Coastal ouverte, les Hurricanes ont une belle carte à jouer d’autant que leur calendrier est plutôt favorable en 2016. Cependant, le manque d’expérience et de profondeur générale ne devraient pas leur permettre de menacer Clemson et Florida State dans la lutte pour le titre de conférence ACC.

Attaque

Pour la première fois depuis 2007, coach Mark Richt sera aussi en charge d’appeler les jeux offensifs. Les Hurricanes devraient ainsi évoluer avec une attaque « pro-style » qui conviendra au prodige junior, QB Brad Kaaya (3238 yards à la passe, 16 TD, 5 INT en 2015). Après avoir terminé dans le Top 3 des quarterbacks de la conférence ACC dans de nombreuses catégories statistiques, il sera l’un des joueurs les plus surveillés du pays. Promis à un bel avenir, il pourrait devenir le premier quarterback des Hurricanes à être drafté depuis Ken Dorsey en 2003. Il aura pour backup le prometteur redshirt freshman QB Evan Shirrefs.

Si « The U » manque de profondeur dans certains secteurs de jeu, ce ne sera pas le cas du côté des running backs. Le combatif junior RB Joe Yearby (1002 yards au sol, 6 TD, 23 réceptions, 273 yards, 2 TD en 2015) a atteint un sommet personnel avec ses 1002 yards au sol et 6 TD réussis en 2015. Pourtant, il n’est pas assuré d’être le titulaire indiscutable en 2016. Le sophomore RB Mark Walton (461 yards au sol, 9 TD et 22 réceptions. 293 yards, 1 TD en 2015) a démontré, à quelques occasions, qu’il est un vrai playmaker. Et on n’oublie pas le redshirt junior RB Gus « The Bus » Edwards, de retour d’une fracture du pied subie lors du dernier fall camp qui l’a privé de l’intégralité de la saison 2015. Enfin, le junior RB Trayone Gray (145 yards au sol, 2 TD en 2015) apporte encore un peu plus de profondeur dans un groupe qui n’en manque pas.

Tout l’inverse de l’escouade de receveurs. Si WR Stacey Coley n’a rien à envier des meilleurs de la conférence ACC, il sera bien seul. Bien qu’il ait manqué la moitié de la dernière saison, il a réussi un total de 47 réceptions pour 689 yards et 4 TD. Il sera encore la cible préférée de QB Brad Kaaya sur les passes longues. Le junior WR Braxton Berrios (12 réceptions, 86 yards en 2015) et le sophomore WR Lawrence Cager (8 réceptions, 70 yards en 2015) ne possèdent pas la vitesse nécessaire au système Mark Richt ce qui pourrait faire des recrues 4 étoiles WR Sam Bruce et WR Ahmonn Richards de potentiels titulaires. La situation des tight-ends est plus favorable. Le nouveau coach des Hurricanes pourra compter sur trois joueurs complémentaires : la star montante TE David Njoku (21 réceptions, 362 yards, 1 TD), le H-back TE Chris Herndon (18 réceptions, 237 yards, 1 TD en 2015) et le blocker TE Stan Dobard.

La ligne offensive verra le retour de 5 titulaires. Pas sûr que ce soit la meilleure nouvelle de l’année chez des Hurricanes qui ont été affreux sur le run blocking l’an dernier. Miami espère que l’expérience accumulée ces derniers mois permettra à ce groupe de rebondir. Les juniors C Nick Linder, LG K.C. McDermott et LT Trevor Darling ainsi que le senior RG Danny Isidora doivent monter leur niveau de jeu d’un cran pour donner une chance à QB Brad Kaaya de briller. Le sophomore RT Tyree St. Louis pourrait être préféré au junior RT Sunny Odogwu.

Défense

Désireux d’insuffler un souffle nouveau au sein d’un secteur défaillant, coach Mark Richt a fait table rase du passé. Bye-bye le système 3-4 de coach Al Golden basé sur des principes de « lecture-réaction ». L’ancien coach de Georgia a confié les rênes de la défense au coordinateur Manny Diaz (ex-Mississippi State et Texas). Ce dernier va mettre en place des schémas 4-3 agressifs avec de nombreux blitzes. Les Hurricanes ne veulent plus être la proie. Ils veulent être le prédateur. Le calme de coach Mark Richt pourrait également faire progresser une défense de Miami trop souvent pénalisée l’an passé (9.3 pénalité par match, #128 du pays).

Les juniors DE Al-Quadin Muhammad (54 plaquages, 8.5 pour perte, 5 sacks en 2015) et DE Chad Thomas (18 plaquages, 1 sack en 2015) ont le calibre de solide futur joueur de la NFL. Leur vitesse et leur excellente technique pourraient faire d’eux l’un des duos de pass rushers les plus terrifiants de la conférence ACC. EDIT : Al-Quadin Muhammad a été exclu de l’équipe, samedi 27 aout. A l’intérieur de la ligne défensive, le junior DT Courtel Jenkins (29 plaquages, 1.5 sack en 2015) et les sophomores DT Kendrick Norton (19 plaquages, 1 sack en 2015), DT Gerald Willis et DT R.J. McIntosh pourraient profiter de l’arrivée de l’assistant-coach Craig Kuligowski (ex-Missouri), qui a formé pas moins de 4 joueurs sélectionnés au 1er tour de la draft NFL depuis 2009.

Le meilleur plaqueur des Hurricanes en 2015, le senior SLB Jermaine Grace (79 plaquages, 6 pour perte, 2 sacks en 2015), pourrait également être l’un des grands bénéficiaires de l’arrivée de Manny Diaz. Son style tout en vitesse et en anticipation devrait en faire l’une des forces des Hurricanes en 2016. EDIT : Jermaine Grace a été exclu de l’équipe, samedi 27 aout. Autour de lui, rien n’est moins sûr au poste de linebackers. Le sophomore WLB Darrion Owens termine sa convalescence après une blessure du genou tandis que le junior MLB Juwon Young (57 plaquages, 3 pour perte en 2015) vient d’être suspendu pour violation des règlements NCAA (bénéfices illégaux). Ainsi, il ne serait pas surprenant que Manny Diaz lance dans le grand bain les true freshmen MLB Shaquille Quarterman et WLB Michael Pinckney, deux joueurs prometteurs et ultra-dynamiques.

Ce front seven n’aura pas le choix de mettre beaucoup de pression sur l’attaque adverse afin de libérer de la pression sur un secondary très inexpérimenté. CB Artie Burns, S Deon Bush et CB Tracy Howard sont partis pour la NFL laissant les Hurricanes dans le doute dans ce secteur de jeu. Les seniors S Jamal Carter (48 plaquages, 1 interception en 2015) et S Reyshawn Jenkins (52 plaquages, 3 interceptions en 2015) se sont contentés d’un rôle de backup depuis leur arrivée sur le campus de Coral Gables. Ils devront prendre leur responsabilité en 2016. Le duo de cornerbacks devrait être constitué du senior CB Corn Elder (41 plaquages, 2 interceptions en 2015) et du sophomore CB Sheldrick Redwine.

Equipes spéciales

En 2015, le junior K Michael Badgley a été dans la course pour l’obtention du trophée Lou Groza après avoir réussi 25 de ses 30 tentatives de FG dont un de 57 yards. Il sera de retour cette saison tout comme le senior P Justin Vogel (42.5 yards en moyenne par punt en 2015). Le senior CB Corn Elder s’est montré explosif sur les retours de coup de pied (13.8 yards par retour de punt, 1 TD et 33.8 yards par retour de kickoff, 1 TD en 2015) l’an dernier. Toutefois, il sera l’un des leaders défensifs des Hurricanes en 2016 et coach Mark Richt voudra peut-être le préserver. Ainsi, on pourrait voir le junior WR Braxton Barrios ou la recrue WR Sam Bruce dans le rôle de returner.

Conclusion

Le retour de coach Mark Richt (ex-Georgia) à Miami aura été l’un des grands événements de l’intersaison. L’ancien coach des Bulldogs parviendra-t-il à donner le premier titre de division Coastal de l’Histoire des Hurricanes ? Si de nombreuses questions se posent au sujet de la ligne offensive et en défense, le programme de Coral Gables (Floride) possède plusieurs atouts en attaque afin de lutter avec North Carolina. Pour certains observateurs, le junior QB Brad Kaaya est l’outsider #1 pour le prochain trophée Heisman. Il sera aidé par le retour de WR Stacy Coley et de RB Joe Yearby. Défensivement, The U espère que l’arrivée du coordinateur Manny Diaz (ex-Texas et Mississippi State) renforcera un secteur déficient depuis plusieurs saisons. Avec des matchs à domicile contre Florida State, North Carolina et Pittsburgh, les Hurricanes ont l’opportunité d’être l’équipe surprise de la saison 2016.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Miami Hurricanes