Suivez-nous

Miami Hurricanes

Preview 2015 : Miami Hurricanes

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Hurricanes de Miami en prévision de la saison de College Football 2015.

Publié

le

Le « U » sur le casque des Hurricanes de Miami est l’un des logos les plus emblématiques du College Football or il est plutôt synonyme d’insuffisance (« Underachieving ») depuis une décennie.

Depuis leur entrée dans la conférence ACC, jamais les Hurricanes n’ont remporté un titre de division ! Impensable. Ce n’est pourtant pas le talent qui manque du côté du campus de Coral Gables (Floride). Sept ex-Hurricanes ont été draftés par la NFL en mai dernier. En comptant les agents libres non-draftés, ce sont 13 anciens joueurs de Miami de 2014 qui sont actuellement dans les rangs professionnels. Ce talent ne s’est pourtant pas traduit par des victoires sur le terrain depuis que coach Al Golden est arrivé il y a 4 ans.

Depuis 4 saisons, les Hurricanes ne possèdent qu’une médiocre fiche de 16-16 en match de conférence ACC. La pression est énorme sur les épaules de l’ancien coach de Temple, qui n’a toujours pas remporté le moindre bowl game. L’an passé, Miami avait pourtant bien débuté (6-3) avant de perdre ses 4 derniers matchs (Florida State, Virginia, Pitt et South Carolina).

Le sophomore QB Brad Kaaya est l’un des plus prometteurs quarterbacks du pays mais il aura besoin de l’aide d’une ligne offensive inexpérimentée et de potentiels jeunes playmakers offensifs qui ont tout à prouver. La défense a perdu ses leaders DE Anthony Chickillo et LB Denzel Perryman mais les excellentes promotions de recrues des dernières années devraient permettre aux Hurricanes de ne pas sombrer.

Atteindre les 8 victoires serait une saison positive pour les Hurricanes mais une fiche de 6-6 est plus que probable.

MIAMI HURRICANES
ACC Coastal
En 2014 : 
6-7, 3-5 ACC
Battu lors du Independence Bowl par South Carolina 24-21.
Head Coach : Al Golden, 5ème année (28-22) – Résultats en carrière: 55-56
Coordinateur Offensif : James Coley
Coordinateur Défensif : Mark D’Onofrio
Titulaires de retour : 4 en attaque, 7 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : RB Duke Johnson, WR Phillip Dorsett, TE Clive Walford, OL Jonathan Feliciano, OL Erick Flowers, DE Anthony Chickillo, DT Pierre Olsen, LB Denzel Perryman.
Joueurs à suivre : QB Brad Kaaya, RB Joe Yearby, OG Daniel Isidora, LB Raphael Kirby, LB Tyriq McCord, DE Chad Thomas, CB Tracy Howard, S Deon Bush.

Attaque : Bye-bye RB Duke Johnson, bye-bye WR Phillip Dorsett, bye-bye OL Erick Flowers. Au moins les Hurricanes pourront compter sur l’étoile QB Brad Kaaya. Les Hurricanes en manque de quarterbacks talentueux depuis des lustres peuvent remercier le natif de Californie d’avoir choisi le Sud de la Floride plutôt que les gros programmes de la côte ouest. Avec 3198 yards à la passe pour 26 TDs réussis l’an dernier, il a établi de nouveaux records de l’université Miami pour un freshman lui permettant de remporter le titre honorifique d’ACC Rookie of the Year. Avec un an d’expérience, QB Brad Kaaya sera le leader d’un secteur offensif qui a perdu trois stars pendant l’intersaison : RB Randy « Duke » Johnson, WR Phillip Dorsett, TE Clive Walford et trois titulaires de la ligne offensive dont LT Erick Flowers.

Malgré le départ de RB Duke Johnson, Miami devrait rester dangereux sur le jeu au sol. Le prometteur sophomore RB Joseph Yearby (509 yards au sol, 1 TD en 2014) et le puissant junior RB Gus Edwards (349 yards au sol, 6 TDs en 2014) forment un duo complémentaire. Le run blocker junior FB Walter Tucker est l’un des meilleurs joueurs de la conférence ACC à son poste.

Le groupe de receveurs est orphelin de son leader WR Philip Dorsett mais la présence de l’ancien Freshman All-American WR Stacy Coley (23 réceptions, 184 yards en 2014), décevant l’an dernier, du sophomore WR Braxton Berrios (21 réceptions, 232 yards, 3 TDs) et des deux seniors WR Rashawn Scott et WR Herb Waters (20 réceptions, 277 yards, 1 TD en 2014) pourraient faire du jeu aérien des Hurricanes l’une des sensations de la conférence ACC en 2015.

QB Brad Kaaya, Miami

QB Brad Kaaya et l’attaque des Canes devront toutefois faire avec une ligne offensive inexpérimentée. Le seul titulaire de retour est le junior RG Danny Isidora. Les sophomores LT Trevor Darling, C Nick Linder et RT KC McDermott ont eu quelque snaps l’an passé mais ils feront leurs grands débuts comme titulaire régulier. Le junior LG Alex Gall fera lui-aussi ses grands débuts. Le léger manque de mobilité de QB Brad Kaaya pourrait ainsi forcer coach Al Golden à utiliser le redshirt freshman « dual-threat » QB Malik Rosier.

Défense : Les statistiques sont parfois trompeuses : les Hurricanes possédaient en 2014 la 14ème meilleure défense mais on se souvient aussi que Nebraska et Georgia Tech ont réussi plus de 300 yards au sol et que leur front seven fût incapable de stopper les velléités de Florida State et de South Carolina.

Ce groupe de défenseurs sera-t-il meilleur sans les leaders LB Denzel Perryman et DL Anthony Chickillo. Pas sûr. Certes, les sophomores DE Chad Thomas et DE Al-Quadin Muhammad ont le potentiel de futures superstars qui ambitionnent de prendre la place des titulaires DE Jelani Hamilton et DE Trent Harris et le retour du puissant senior DT Ufomba Kamalu (34 plaquages, 3.5 sacks en 2014) est un gage de stabilité à l’intérieur mais la ligne défensive reste très inexpérimentée et a tout à prouver.

Le groupe de linebackers manque également de profondeur. Le junior WLB Jermaine Grace (60 plaquages, 3 sacks en 2014) a terminé 2ème meilleur plaqueur de l’équipe en 2014 et le charismatique senior ILB Raphael Kirby (54 plaquages dont 4.5 pour perte) est le digne successeur de Denzel Perryman. Mais c’est à peu près tout. Coach Al Golden a ainsi repositionné le pass rusher DE Tyriq McCord (48 plaquages, 3 sacks en 2014) au poste de strong linebacker.

S Deon Bush, Miami

La force de cette défense sera le secondary. Les seniors CB Tracy Howard (20 plaquages en 2014) et S Deon Bush (53 plaquages, 2 sacks, 5 fumbles forcés en 2014) sont des candidats à une sélection dans l’équipe All-ACC. CB Artie Burns, CB Corn Elder, S Dallas Crawford et S Jamal Carter apportent une combinaison d’expérience et de vitesse à un secondary qui a terminé 3ème de la conférence ACC contre la passe la saison dernière.

Equipes spéciales : Le junior P Justin Vogel a été solide en 2014, le sophomore K Michael Badgley a connu plus de difficultés (14/18 FG, 4 XP manqués) mais il s’est montré bien meilleur durant le printemps avec de nombreux FGs de plus de 50 yards réussis. Les retours de coup de pied ont traditionnellement été une force des Hurricanes. Ce ne fût pas le cas l’an dernier. Le retour de l’explosif WR Stacy Coley et l’arrivée du mobile true freshman RB Mark Walton pourrait donner un boost à ce secteur. Les Hurricanes devront s’améliorer sur les couvertures de kicks, eux qui ont terminé bon dernier de la conférence ACC pour le nombre de yards accordés sur les retours de coup de pied.

Conclusion : Peu de coachs au niveau national sont davantage sur un siège éjectable que coach Al Golden dont le bilan après 5 saisons sur le campus de Coral Gables (Floride) est de 28-22. La saison 2014 a été particulièrement difficile : 4 défaites pour terminer l’année et une fiche perdante de 6-7 (la 3ème seulement des Hurricanes lors des 35 dernières saisons). Les fans commencent sérieusement à s’impatienter de retrouver les années glorieuses. Pourtant, un effectif jeune et un calendrier brutal, notamment en octobre (@Florida State, @Clemson), ne laissent pas présager que les Hurricanes fêteront en 2015 leur première participation à la finale de conférence ACC depuis qu’ils s’y sont joints en 2004. Seule l’éclosion rapide du talentueux QB Brad Kaaya pourrait permettre à Miami de se mêler à la lutte pour le titre dans une division ACC Coastal très ouverte.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Miami Hurricanes

Manny Diaz nommé head coach à Miami

Moins de 12 heures après l’annonce du départ de coach Mark Richt, les Hurricanes de Miami ont trouvé son successeur en faisant revenir l’ancien coordinateur défensif… récemment parti à Temple.

Publié

le

Crédit photo : Jeremy Brevard, USA TODAY Sports

Les Hurricanes de Miami n’ont donc pas perdu leur temps pour trouver le successeur de Mark Richt, qui a subitement annoncé son départ à la retraite, dimanche 30 décembre 2018.

Quelques heures seulement après cette annonce surprise, l’ancien coordinateur défensif de l’équipe, Manny Diaz, a été nommé coach principal du programme Sud-Floridien.

« Miami est chez moi. L’université de Miami est ma maison. Diriger The U est mon job de rêve depuis que j’ai commencé ma carrière dans le coaching. Avoir travaillé ici pendant trois ans m’a permis de comprendre ce que veut dire faire partie de The U et d’apprécier la passion et l’excellence de tous ceux qui se nomment les Canes » – Manny Diaz, head coach des Hurricanes de Miami.

Ce sera la première expérience de Manny Diaz en tant que coach principal. Enfin presque.

Il a été nommé head coach… des Owls de Temple, le 13 décembre dernier, pour succéder à Geoff Collins récemment parti du côté de Georgia Tech.

Il y a 17 jours, Manny Diaz avait donc signé un contrat de 5 ans è Temple qui comprenait une clause de rachat de 4 millions de $ s’il décidait de quitter son poste. Cette somme sera donc payée par l’université Miami. Le nouvel head coach des Hurricanes a déjà travaillé pour les Owls durant la Early Signing Period recrutant un certain nombre de prospects, qui seront donc libres de s’engager avec une autre université en vertu des nouveaux règlements.

Il est considéré comme l’un des meilleurs recruteurs du pays et son départ pour Temple a eu un impact immédiat puisque Miami est passé complètement à côté de son recrutement anticipé, plusieurs prospects décidant de s’engager avec d’autres programmes comme Florida, par exemple.

Miami a conclu sa saison 2018 sur une lourde défaite 35-3 face à Wisconsin lors du New Era Pinstripe Bowl qui a précipité le départ de Mark Richt.

Lire la suite

Miami Hurricanes

Mark Richt démissionne et prend sa retraite

Après trois saisons à la tête des Hurricanes de Miami, coach Mark Richt a décidé brutalement de quitter le campus de Coral Gables (Floride).

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Alors que la grogne montait parmi les fans et certains membres de l’entourage du programme de Coral Gables (Floride), Mark Richt a annoncé brutalement sa démission de son poste de head coach après seulement trois saisons à la tête des Hurricanes.

À 58 ans, l’ancien coach de Georgia a également indiqué qu’il partait également à la retraite.

« Mon plus grand souhait est que notre programme de football retrouve sa Gloire, et même si ce fût un choix difficile, je pense que me retirer est dans l’intérêt de l’équipe » – Mark Richt, ex-coach de Miami.

Le directeur athlétique Blake James n’avait pas mâché ses mots, jeudi 27 décembre, quelques minutes après la lourde défaite 35-3 de Miami face à Wisconsin lors du Pinstripe Bowl.

« C’est tout simplement inacceptable pour tous ceux qui aiment The U. » – Black James, directeur athlétique de l’université Miami.

Toutefois, il avait ajouté que Mark Richt serait de retour en 2019 et qu’il croyait en lui pour remettre le programme sur de bons rails.

Du coup, ce n’est pas sans une certaine surprise que Mark Richt a annoncé son départ des Hurricanes après une saison, certes, décevante. Miami avait conclu sa campagne 2017 à la 13ème place avant de disparaître complètement de l’AP Top 25 au mois d’octobre. Miami a terminé l’année avec un bilan médiocre de 7-6.

Ce départ est le point culminant d’une dégringolade en mode accélérée pour Mark Richt. En novembre 2017, le futur ex-coach des Hurricanes avait une approbation unanime. Miami avait un bilan de 10-0 et The U venait de démolir une équipe de Notre Dame alors invaincue, 41-8.

Depuis, les Hurricanes ont un bilan de 6-9 sur leurs 15 derniers matchs contre des adversaires de l’élite du College Football (FBS).

Mark Richt avait été renvoyé de son poste de head coach à Georgia en 2015 lorsqu’il accepta de prendre en main un programme de Miami qui sortait affaibli par les années Al Golden.

Pour succéder à Mark Richt, un seul nom vient en tête : Manny Diaz. Seul problème, le coordinateur défensif des Hurricanes a accepté le poste de head coach des Owls de Temple il y a deux semaines… À suivre.

Lire la suite

Miami Hurricanes

Miami dévoile des équipements éco-responsables pour le match face à LSU

Confectionnés par Adidas dans sa ligne Parley, ces équipements ont été fabriqués avec des matériaux recyclés dont du plastique récupéré dans la mer.

Publié

le

C’est à l’occasion du coup d’envoi de la saison 2018 face aux Tigers de LSU que les Hurricanes marqueront l’Histoire en portant ces équipements révolutionnaires. Espérons que le programme floridien fera des émules !

Ces équipements éco-responsables ont été créés en partenariat avec Parley for The Oceans, une organisation oeuvrant pour la protection des océans et qui prend part à des projets aidant à prévenir certaines destructions du milieu marin.

Adidas travaille avec Parley for The Oceans depuis plusieurs années développant même une ligne de chaussures de sport « Parley ».

Ces équipements avant-gardistes sont nommés « Miami x Parley A1 ». Le look reste classique avec un maillot orange avec des manches vertes et des pantalons blancs sur lequels on peut apercevoir un imprimé représentant une vague.

Si on est très attentif, on peut aussi remarquer des palmiers sur les côtés des maillots qui rendent hommage au paysage du Sud de la Floride.

Plus de 70% de ces équipements ont été fabriqués à base de files d’Econyl que l’on retrouve dans les filets de pêche et à partir de d’autres déchets en nylon ramassés dans les océans. L’Econyl est propice à la création de tissu durable – mais respirant – nécessaire dans la fabrication des équipements de football.

#8 Miami affronte #25 LSU au AT&T Stadium d’Arlington (Texas), le 2 septembre 2018.

Lire la suite

Miami Hurricanes

Miami perd TE Michael Irvin II pour les 4 prochains mois

Le fils de l’ancienne star de Miami, Michael Irvin, s’est blessé au ligament médian du genou droit lors d’un practice des Hurricanes.

Publié

le

Crédit photo : Sun Sentinel

Alors que les camps d’entrainement battent leur plein à travers le pays, les Hurricanes de Miami ont appris une très mauvaise nouvelle suite à la blessure du TE Michael Irvin II.

Fils de l’ancien étudiant-athlète de l’université Miami et actuel membre du Pro Football Hall of Fame, Michael Irvin, le tight end junior a subi une blessure du ligament médian du genou droit qui devrait l’écarter des terrains pour une durée de 4 mois. Autant dire que sa saison 2018 est déjà terminée.

Suite au départ de TE Chris Herndon vers la NFL, le poste de tight end titulaire était ouvert à la concurrence. L’absence de TE Michael Irvin II met donc la pression sur les true freshmen TE Brevin Jordan et TE Will Mallory, deux joueurs encore en phase d’apprentissage mais dont le potentiel est énorme. TE Brevin Jordan était notamment le meilleur tight end du recrutement au niveau national en 2018

Le sophomore TE Brian Polendey est essentiellement utilisé sur les équipes spéciales.

TE Michael Irvin II avait réussi 9 réceptions pour 78 yards lors de sa saison sophomore. Il devait prendre part de manière prépondérante au jeu vertical des Hurricanes.

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Previewil y a 54 minutes

Conférence ACC : à la poursuite d’intouchables Tigers de Clemson

Vainqueurs des trois derniers ACC Championship Games et qualifiés pour le College Football Playoff lors des trois dernières saisons, les...

Previewil y a 3 jours

Preview 2019 : Miami Hurricanes

L'ère de l'après-Mark Richt débute à Miami : Manny Diaz saura-t-il relancer un programme en chute libre depuis novembre 2017...

Previewil y a 6 jours

Preview 2019 : North Carolina State Wolfpack

Pillé par la NFL depuis deux saisons, le Wolfpack est en mode reconstruction tout en restant ambitieux. Un 7ème bowl...

Previewil y a 1 semaine

Preview 2019 : Virginia Tech Hokies

Après une saison 2018 décevante, VT doit rebondir pour prolonger sa série de 26 saisons consécutives avec un bowl... la...

Previewil y a 1 semaine

Preview 2019 : Virginia Cavaliers

Un coach réputé, un QB prometteur et une équipe expérimentée... et si UVA mettait la main sur la division ACC...

Previewil y a 2 semaines

Preview 2019 : Syracuse Orange

Les Orangemen peuvent-ils détrôner Clemson dans l'ACC Atlantic ? Après une saison de 10 victoires, Syracuse a de l'ambition...et des...

Previewil y a 2 semaines

Preview 2019 : Clemson Tigers

Malgré de lourdes pertes en défense, Clemson et son phénomène QB Trevor Lawrence font encore partie des favoris pour le...

Previewil y a 2 semaines

Preview 2019 : Florida State Seminoles

Privés de bowl pour la première fois depuis 1981, les Seminoles se doivent de relever la tête... celle de coach...

Previewil y a 2 semaines

Preview 2019 : Group of Five

Les Knights règnent sans partage sur le Group of Five depuis deux ans. Les Broncos de Boise State peuvent-ils contester...

Previewil y a 2 semaines

Preview 2019 : Central Florida Knights

Privés du prodigieux QB Milton McKenzie, les Knights de UCF ont-ils les armes pour conserver leur statut de porte-étendard du...

Articles les plus lus