Suivez-nous

Miami Hurricanes

Preview 2013 : Miami Hurricanes

Présentation de la saison 2013 des Hurricanes de Miami.

Publié

le

En 2012, on avait prédit l’enfer à  Miami. Il n’en a finalement rien été, les Hurricanes terminant avec une honnête fiche de 7-5 et un titre « partagé » de division ACC Coastal. Une auto-suspension en attente des conclusions de l’enquête de la NCAA concernant le scandale Shapiro a privé Miami d’une participation à un bowl de fin de saison.

Pour sa 3ème année à la tête du programme de l’université du campus de Coral Gables (Floride), coach Al Golden devrait voir ses excellentes promotions de recrues porter enfin ses fruits. On en a déjà vu un échantillon l’an dernier et quel échantillon ! Le freshman RB Duke Johnson (947 yards au sol et 10 TDs) a été la véritable bougie d’allumage d’une attaque qui a surpris tout le monde en 2012 (31.4 points par match). Ce dernier a réussi 2060 « all-purpose » yards (#1 de la conférence ACC) pour sa 1ère saison universitaire.

Si l’attaque expérimentée menée par le senior QB Stephen Morris devrait tenir la route, la défense devra nettement s’améliorer pour que les Hurricanes puisse enfin participer à la finale de conférence ACC ce qu’ils n’ont pas réussi depuis qu’ils l’ont rejoint… il y a 10 ans déjà !

Attaque : Malgré un changement de coordinateur offensif, James Coley (ex-Florida State) remplaçant Jedd Fisch (parti chez les Jaguars de Jacksonville en NFL), l’attaque de Miami devrait conserver son style ultra-agressif (31.4 points en moyenne par match l’an dernier). Le senior QB Stephen Morris a réussi à lever les doutes qui pesaient sur lui avant le début de la saison 2012. Auteur de 3345 yards à la passe pour 21 TDs et seulement 7 INTs la saison dernière, il s’est révélé comme un leader charismatique et combatif. Cependant, il devra améliorer son % de réussite à la passe (58% seulement en 2012).

MIAMI HURRICANES
ACC Coastal
En 2012 : 7-5, 5-3 ACC
Coach : Al Golden
Coordinateur offensif : James Coley.
Coordinateur défensif : Mark d’Onofrio.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense.
Joueurs-clés partis : RB Mike James, K Jake Wieclaw, LB Ramon Buchanan, CB Brandon McGee, P Dalton Potts.
Joueurs à suivre : QB Stephen Morris, RB Duke Johnson, WR Phillip Dorsett, OL Brandon Linden, OL Seantrel Henderson, DE Anthony Chickillo, LB Denzel Perryman.

QB Stephen Morris sera protégé par l’une des lignes offensives les plus expérimentées au pays (94 titularisations au total). Le senior RG Brandon Linden est un candidat à une sélection All-American tout comme le senior RT Seantrel Henderson qui semble enfin atteindre tout son potentiel. Les juniors LT Malcolm BuncheLG Jon Feliciano et C Shane McDermott complètent un groupe robuste et puissant.

Mais la véritable vedette de cette attaque des Hurricanes est sans discussion possible le sophomore RB Duke Johnson. Nommé Freshman de l’année dans la conférence ACC et sélectionné dans l’équipe Freshman All-America en 2012, il a réussi « big play » après « big play » tout au long de la saison passée. Puissant, véloce et incroyablement rapide, il a brillé autant par ses courses assassines que par sa capacité à capter le ballon (27 réceptions, 221 yards et 1 TD en 2012).

La menace au sol que représente RB Duke Johnson devrait permettre à un solide groupe de receveurs de tirer son épingle du jeu particulièrement WR Phillip Dorsett (58 réceptions, 842 yards, 4 TDs en 2012), l’un des receveurs les plus rapides au pays. Le senior WR Allen Hurns et le junior WR Rashwan Scott seront en concurrence pour le poste de WR#2. Le junior TE Clive Walford (25 réceptions, 451 yards et 4 TDs en 2012) est considéré comme le TE le plus polyvalent de la conférence ACC.

Défense : Epouvantable, laminée parfois même humiliée… telle a été la défense des Hurricanes en 2012. Ce fût même gênant à regarder face à Kansas State et lors des Shamrock Series contre Notre Dame… Même les Blue Devils de Duke ont inscrit 45 points contre Miami l’an passé. Tout est dit. Si le coordinateur défensif Mark D’Onofrio a sauvé sa tête, il est clairement sur un siège éjectable à l’orée de la saison 2013.

QB Stephen Morris, Sr

Pourtant, ce dernier s’est montré confiant après les derniers Spring practices. Il faut dire qu’il pourra compter sur un groupe de joueurs plus expérimentés et qui a eu pour consigne de gagner de la masse musculaire. Le « pass-rush » est le secteur de jeu qui devra être le plus amélioré en 2013. Les Hurricanes n’ont réussi que 13 sacks la saison dernière (#113 au pays). 13 ! Le junior DE Anthony Chickillo (4 sacks en 2012) et le senior DE Shayon Green (67 plaquages) auront pour mission de mettre de la pression sur le quarterback adverse. DE Anthony Chickillo possède le potentiel pour atteindre les 10 sacks. A l’intérieur de la ligne défensive, on retrouvera DT Curtis Porter et le prometteur DT Olson Pierre.

Le junior LB Denzel Perryman (64 plaquages en 2012) sera le leader d’un groupe de linebackers incroyablement talentueux mais qui pourrait manquer singulièrement de profondeur en cas de blessure des titulaires. Le senior LB Jimmy Gaines et le prometteur freshman LB Alex Figueroa seront alignés pour débuter la saison. Ce dernier a été la grande révélation des entrainements printaniers et tous les observateurs voient en lui de la graine de Ray Lewis.

Conséquence d’un « pass-rush » déficient en 2012, les defensive backs n’ont réussi que 5 interceptions l’an dernier. Une disette. Le solide CB Brandon McGee parti en NFL, CB Ladarius Gunter et CB Thomas Finnie seront lancés dans le grand bain. Les seniors SS Kacy Rodgers et FS A.J. Highmith formeront le duo de safety.

Equipes spéciales : Les Hurricanes ont trouvé un successeur à P Dalton Botts en la personne de P Pat O’Donnell (42.6 yards par punt l’an dernier) en provenance de Cincinnati. Le sophomore K Matt Goudis devra faire oublier le talentueux K Jake Wieclaw. Sur les retours de coup de pied, les Hurricanes possèdent en RB Duke Johnson le meilleur spécialiste au pays : 33 yards sur retour de kick et 2 TDs en 2012. Boom !

Conclusion : Dès le second match de la saison 2013 (contre Florida), Miami a la possibilité d’affirmer son retour sur la scène nationale. Même si les Hurricanes étaient battus face aux Gators, ils resteraient de solides favoris pour le titre de division ACC Coastal. Le déplacement du 17 octobre à North Carolina sera décisif dans le but d’atteindre cet objectif. Grâce à trois excellentes promotions de recrues le programme de Miami est sur la bonne voie. Cependant, de trop nombreuses lacunes en défense seront difficiles à combler en un an. Si une place en finale de conférence ACC est envisageable, il est peu probable que les joueurs de coach Al Golden puissent rivaliser avec les Seminoles de Florida State. Les fans des Hurricanes devront encore être un peu patient avant l’arrivée de la future star, la recrue QB Kevin Olsen.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Marc

    7 juillet 2013 at 21h32

    Merci pour cette super preview. Pour moi, Duke Johnson a tout pour être Heisman 2013 ! Go Canes !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Miami Hurricanes

QB Tate Martell repositionné comme… receveur ?

Barré par QB Jarren Williams au poste de quarterback titulaire, QB Tate Martell a eu l’occasion de faire un essai comme receveur lors du practice du vendredi 16 aout.

Publié

le

Quatre jours après avoir vu partir en fumée ses espoirs d’être le prochain quarterback titulaire des Hurricanes, le sophomore QB Tate Martell a participé à plusieurs séries offensives comme receveur lors de l’entrainement à huis clos de vendredi 16 aout.

Excellent coureur et quarterback mobile, l’ancien prospect 5-étoiles du recrutement 2017 a eu ainsi l’occasion de démontrer qu’il a les aptitudes athlétiques pour réussir une éventuelle transition.

Toutefois, il s’agissait d’un essai et rien n’indique que QB Tate Martell a définitivement décidé d’abandonner son poste de quarterback. Aucune information n’a été communiquée par l’université Miami à ce sujet.

Si la concurrence au poste de QB a été rude, que dire de celle au poste de receveur probablement avec la plus importante profondeur de l’effectif de Miami. WR KJ Osborn et WR Jeff Thomas semblent assurés d’obtenir une titularisation. WR Mike Harley, WR Mark Pope, WR Brian Hightower, WR Dee Wiggins, WR Jeremiah Payton et le freshman WR Evidence Njoku sont toujours en lutte pour le 3ème poste de titulaire.

Peut-être que QB Tate Martell peut s’inspirer d’un autre ancien QB qui a réussi sa transition au poste de receveur : Julian Edelman. Ancien quarterback de Kent State, il a été drafté par les New England Patriots qui en ont fait l’un des slot receivers les plus performants du pays (499 réceptions pour 30 TD en carrière).

Lire la suite

Miami Hurricanes

Jarren Williams nommé quarterback titulaire à Miami

Le redshirt freshman QB Jarren Williams remporte la bataille à trois pour le poste de quarterback titulaire des Hurricanes au début de la saison 2019.

Publié

le

Petite bombe sur le campus de Coral Gables (Miami) : alors qu’on annonçait une lutte entre QB Tate Martell et QB N’Kosi Perry lors du Fall Camp, c’est finalement le redshirt freshman QB Jarren Williams qui remporte la mise en devenant le premier QB titulaire de l’ère Manny Diaz à Miami.


Barré par le senior QB Malik Rosier et le prometteur QB N’Kosi Perry, QB Jarren Williams n’a participé qu’à une seule rencontre en 2018, face à Savannah State (FCS). Pourtant, son talent est indiscutable et il semble donc qu’il a franchi un palier dans son jeu durant l’intersaison. Son manque d’expérience n’a pas fait peur à Manny Diaz qui lui confit donc les clés de l’attaque des Hurricanes pour l’ouverture de la saison contre les voisins de Florida.

Après un peu plus de deux semaines de camp d’entrainement, QB Jarren Williams a donc fait meilleur impression que le sophomore QB Tate Martell, qui avait pourtant quitté Ohio State durant l’intersaison pour devenir le Messie des Hurricanes. Ancien prospect 4-étoiles (#2 QB DUAL, #56 National en 2017), il avait semblé en difficulté durant le Spring Game; les practices estivales n’ont semble-t-il pas rassuré le nouvel head de Miami.

Cette décision relaie donc l’ancien Buckeye au rôle de backup. Énorme déception pour un des meilleurs quarterbacks du recrutement 2017 qui avait été nommé National Player of the Year by Gatorade à sa sortie du lycée de Bishop Gorman (Las Vegas, Nevada).

C’est aussi un retour de bâton qui fait mal pour un joueur jugé prétentieux par certains. En effet, en décembre 2018, il s’en était pris via Twitter au prospect 5-étoiles QB Justin Fields lorsque ce dernier avait émis le souhait d’être transféré de Georgia à Ohio State. Il lui avait conseillé « de ne pas manquer son coup… une 2ème fois » faisant référence au fait que QB Justin Fields avait perdu sa lutte avec QB Jake Fromm pour le poste de QB#1 des Bulldogs.

Finalement, QB Tate Martell a décidé de quitter Ohio State pour Miami lorsque QB Justin Fields a rejoint le programme de Columbus (Ohio). 

Lire la suite

Miami Hurricanes

Manny Diaz nommé head coach à Miami

Moins de 12 heures après l’annonce du départ de coach Mark Richt, les Hurricanes de Miami ont trouvé son successeur en faisant revenir l’ancien coordinateur défensif… récemment parti à Temple.

Publié

le

Crédit photo : Jeremy Brevard, USA TODAY Sports

Les Hurricanes de Miami n’ont donc pas perdu leur temps pour trouver le successeur de Mark Richt, qui a subitement annoncé son départ à la retraite, dimanche 30 décembre 2018.

Quelques heures seulement après cette annonce surprise, l’ancien coordinateur défensif de l’équipe, Manny Diaz, a été nommé coach principal du programme Sud-Floridien.

« Miami est chez moi. L’université de Miami est ma maison. Diriger The U est mon job de rêve depuis que j’ai commencé ma carrière dans le coaching. Avoir travaillé ici pendant trois ans m’a permis de comprendre ce que veut dire faire partie de The U et d’apprécier la passion et l’excellence de tous ceux qui se nomment les Canes » – Manny Diaz, head coach des Hurricanes de Miami.

Ce sera la première expérience de Manny Diaz en tant que coach principal. Enfin presque.

Il a été nommé head coach… des Owls de Temple, le 13 décembre dernier, pour succéder à Geoff Collins récemment parti du côté de Georgia Tech.

Il y a 17 jours, Manny Diaz avait donc signé un contrat de 5 ans è Temple qui comprenait une clause de rachat de 4 millions de $ s’il décidait de quitter son poste. Cette somme sera donc payée par l’université Miami. Le nouvel head coach des Hurricanes a déjà travaillé pour les Owls durant la Early Signing Period recrutant un certain nombre de prospects, qui seront donc libres de s’engager avec une autre université en vertu des nouveaux règlements.

Il est considéré comme l’un des meilleurs recruteurs du pays et son départ pour Temple a eu un impact immédiat puisque Miami est passé complètement à côté de son recrutement anticipé, plusieurs prospects décidant de s’engager avec d’autres programmes comme Florida, par exemple.

Miami a conclu sa saison 2018 sur une lourde défaite 35-3 face à Wisconsin lors du New Era Pinstripe Bowl qui a précipité le départ de Mark Richt.

Lire la suite

Miami Hurricanes

Mark Richt démissionne et prend sa retraite

Après trois saisons à la tête des Hurricanes de Miami, coach Mark Richt a décidé brutalement de quitter le campus de Coral Gables (Floride).

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Alors que la grogne montait parmi les fans et certains membres de l’entourage du programme de Coral Gables (Floride), Mark Richt a annoncé brutalement sa démission de son poste de head coach après seulement trois saisons à la tête des Hurricanes.

À 58 ans, l’ancien coach de Georgia a également indiqué qu’il partait également à la retraite.

« Mon plus grand souhait est que notre programme de football retrouve sa Gloire, et même si ce fût un choix difficile, je pense que me retirer est dans l’intérêt de l’équipe » – Mark Richt, ex-coach de Miami.

Le directeur athlétique Blake James n’avait pas mâché ses mots, jeudi 27 décembre, quelques minutes après la lourde défaite 35-3 de Miami face à Wisconsin lors du Pinstripe Bowl.

« C’est tout simplement inacceptable pour tous ceux qui aiment The U. » – Black James, directeur athlétique de l’université Miami.

Toutefois, il avait ajouté que Mark Richt serait de retour en 2019 et qu’il croyait en lui pour remettre le programme sur de bons rails.

Du coup, ce n’est pas sans une certaine surprise que Mark Richt a annoncé son départ des Hurricanes après une saison, certes, décevante. Miami avait conclu sa campagne 2017 à la 13ème place avant de disparaître complètement de l’AP Top 25 au mois d’octobre. Miami a terminé l’année avec un bilan médiocre de 7-6.

Ce départ est le point culminant d’une dégringolade en mode accélérée pour Mark Richt. En novembre 2017, le futur ex-coach des Hurricanes avait une approbation unanime. Miami avait un bilan de 10-0 et The U venait de démolir une équipe de Notre Dame alors invaincue, 41-8.

Depuis, les Hurricanes ont un bilan de 6-9 sur leurs 15 derniers matchs contre des adversaires de l’élite du College Football (FBS).

Mark Richt avait été renvoyé de son poste de head coach à Georgia en 2015 lorsqu’il accepta de prendre en main un programme de Miami qui sortait affaibli par les années Al Golden.

Pour succéder à Mark Richt, un seul nom vient en tête : Manny Diaz. Seul problème, le coordinateur défensif des Hurricanes a accepté le poste de head coach des Owls de Temple il y a deux semaines… À suivre.

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Actualitéil y a 3 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 !

Présentation complète de la saison 2019 de College Football.

Previewil y a 3 mois

Les 10 candidats pour le trophée Heisman 2019

Champion national avec Clemson dès sa saison freshman, QB Trevor Lawrence sera l'un des favoris pour remporter, en 2019, le...

Previewil y a 3 mois

Conférence SEC : la fin de la suprématie d’Alabama ?

Alabama et Georgia se partagent le titre de champion de SEC depuis 5 ans : les destins du Crimson Tide...

Previewil y a 3 mois

Les 10 matchs de conférence à ne pas manquer en 2019

Personne ne voudrait manquer un Auburn-Alabama ou un Michigan-Ohio State. Ces matchs intra-conférence sont l'essence même du College Football et...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : LSU Tigers

Malgré un calendrier difficile, LSU veut profiter de l'élan créé au soir du dernier Fiesta Bowl pour s'imposer comme un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Texas A&M Aggies

Les Aggies feront face au calendrier le plus difficile au niveau FBS mais Texas A&M mené par un Jimbo Fisher...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Auburn Tigers

En reprenant la direction de l'attaque des Tigers, Gus Malzahn veut sauver sa place à la tête d'un programme d'Auburn...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Florida Gators

Après avoir redressé la situation des Gators en une seule saison, Dan Mullen compte sur QB Feleipe Franks et un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Arkansas Razorbacks

An II de l'ère Chad Morris. Les années Bret Bielema ont laissé des traces à Arkansas qui tentera de retrouver...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Missouri Tigers

Suspendus de bowl en 2019 et orphelins de QB Drew Lock, les Tigers de Missouri poursuivront-ils leur redressement initié par...

Articles les plus lus