Suivez-nous sur

Louisville Cardinals

Louisville 31, Miami 13

Pour le premier match de conférence ACC de l’Histoire de Louisville, les Cardinals ont terrassé les Hurricanes de Miami et s’imposent brillamment 31-13 au Papa John’s Cardinal Stadium.

Pour le premier match de conférence ACC de l’Histoire de Louisville, les Cardinals ont terrassé les Hurricanes de Miami en s’imposant brillamment 31-13 au Papa John’s Cardinal Stadium.

Pourtant privés des services de leur  meilleur receveur, WR DeVante Parker, et de l’ancien MVP du BCS Championship Game 2011, RB Michael Dyer, les Cardinals, tout de noir vêtus, remportent un match qui aura été, avant tout, dominé par les défenses. Celle de Louisville (1-0, 1-0 ACC) a été particulièrement solide puisqu’elle n’a accordé que 244 yards à Miami (0-1, 0-1 ACC).

On attendait pourtant une explosion offensif de Louisville avec le retour de coach Bobby Petrino, adepte d’un jeu offensif agressif. Mais avec seulement 336 yards en attaque et une prestation moyenne de son quarterback, QB Will Gardner (20/28, 206 yards, 2 TDs, 2 fumbles), l’attaque des Cardinals n’a pas été le facteur déterminant de cette belle victoire contre The U.

Épouvantables sur les 3ème tentatives (1/13 dans ce match !!!) et incapables de protéger le ballon (2 interceptions et 1 fumble perdu), les Hurricanes sont passés complètement à côté de leur entrée en lice dans cette saison 2014. Coach Al Golden regrette peut-être d’avoir lancé le true freshman QB Brad Kaaya (17/29, 174 yards, 1 TD, 2 INTs) qui ne s’est pas montré à l’aise en chef d’orchestre du jeu aérien de Miami. Pourtant, les Floridiens du Sud se sont obstinés à tenter des passes au lieu de donner le ballon à leur superstar, RB Randy « Duke » Johnson (20 courses, 90 yards), auteur d’une belle prestation pour son retour au jeu après sa grave blessure à la cheville subie en 2013.

Les Cardinals paraissaient tendus en début de rencontre mais les Hurricanes n’en profitèrent pas et c’est finalement Louisville qui inscrit les premiers points du match sur une passe de QB Will Gardner pour le freshman WR Charles Standberry. Miami resta dans le match et prit même les devants 10-7 suite à TD de TE Clive Walford sur une réception de 2 yards et à un FG de 24 yards de K Matt Goudis.

Le momentum bascula de nouveau en faveur des Cards lorsque WR Corvin Lamb réussit un superbe retour de kickoff de 97 yards pour porter le score à 14-10 pour Louisville à la pause.

En début de seconde mi-temps, les Hurricanes ne profitèrent pas du second fumble de la soirée de QB Will Gardner et ils durent encore se contenter d’un FG qui les ramenaient alors à 14-13. Peu avant la fin du 3ème quart-temps, Louisville parvint à installer son jeu au sol et au terme d’un impressionnant drive, le senior RB Dominique Brown (33 courses, 143 yards, 1 TD), le MVP de cette rencontre, marqua son seul TD du match sur une course de 15 yards (21-13). Après un FG de 28 yards de K John Wallace, les Cardinals scellèrent le sort du match lorsque WR Gerald Christian (6 réceptions, 59 yards, 1 TD) capta une passe de 10 yards pour le TD synonyme de victoire des locaux.

C’est donc la seconde victoire d’affilée de Louisville contre Miami puisque les Cardinals avaient remporté le dernier Russell Athletic Bowl contre les Hurricanes sur le score de 36-9.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Louisville Cardinals