Suivez-nous

Louisville Cardinals

Louisville 31, Miami 13

Pour le premier match de conférence ACC de l’Histoire de Louisville, les Cardinals ont terrassé les Hurricanes de Miami et s’imposent brillamment 31-13 au Papa John’s Cardinal Stadium.

Publié

le

Pour le premier match de conférence ACC de l’Histoire de Louisville, les Cardinals ont terrassé les Hurricanes de Miami en s’imposant brillamment 31-13 au Papa John’s Cardinal Stadium.

Pourtant privés des services de leur  meilleur receveur, WR DeVante Parker, et de l’ancien MVP du BCS Championship Game 2011, RB Michael Dyer, les Cardinals, tout de noir vêtus, remportent un match qui aura été, avant tout, dominé par les défenses. Celle de Louisville (1-0, 1-0 ACC) a été particulièrement solide puisqu’elle n’a accordé que 244 yards à Miami (0-1, 0-1 ACC).

On attendait pourtant une explosion offensif de Louisville avec le retour de coach Bobby Petrino, adepte d’un jeu offensif agressif. Mais avec seulement 336 yards en attaque et une prestation moyenne de son quarterback, QB Will Gardner (20/28, 206 yards, 2 TDs, 2 fumbles), l’attaque des Cardinals n’a pas été le facteur déterminant de cette belle victoire contre The U.

Épouvantables sur les 3ème tentatives (1/13 dans ce match !!!) et incapables de protéger le ballon (2 interceptions et 1 fumble perdu), les Hurricanes sont passés complètement à côté de leur entrée en lice dans cette saison 2014. Coach Al Golden regrette peut-être d’avoir lancé le true freshman QB Brad Kaaya (17/29, 174 yards, 1 TD, 2 INTs) qui ne s’est pas montré à l’aise en chef d’orchestre du jeu aérien de Miami. Pourtant, les Floridiens du Sud se sont obstinés à tenter des passes au lieu de donner le ballon à leur superstar, RB Randy « Duke » Johnson (20 courses, 90 yards), auteur d’une belle prestation pour son retour au jeu après sa grave blessure à la cheville subie en 2013.

Les Cardinals paraissaient tendus en début de rencontre mais les Hurricanes n’en profitèrent pas et c’est finalement Louisville qui inscrit les premiers points du match sur une passe de QB Will Gardner pour le freshman WR Charles Standberry. Miami resta dans le match et prit même les devants 10-7 suite à TD de TE Clive Walford sur une réception de 2 yards et à un FG de 24 yards de K Matt Goudis.

Le momentum bascula de nouveau en faveur des Cards lorsque WR Corvin Lamb réussit un superbe retour de kickoff de 97 yards pour porter le score à 14-10 pour Louisville à la pause.

En début de seconde mi-temps, les Hurricanes ne profitèrent pas du second fumble de la soirée de QB Will Gardner et ils durent encore se contenter d’un FG qui les ramenaient alors à 14-13. Peu avant la fin du 3ème quart-temps, Louisville parvint à installer son jeu au sol et au terme d’un impressionnant drive, le senior RB Dominique Brown (33 courses, 143 yards, 1 TD), le MVP de cette rencontre, marqua son seul TD du match sur une course de 15 yards (21-13). Après un FG de 28 yards de K John Wallace, les Cardinals scellèrent le sort du match lorsque WR Gerald Christian (6 réceptions, 59 yards, 1 TD) capta une passe de 10 yards pour le TD synonyme de victoire des locaux.

C’est donc la seconde victoire d’affilée de Louisville contre Miami puisque les Cardinals avaient remporté le dernier Russell Athletic Bowl contre les Hurricanes sur le score de 36-9.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Louisville Cardinals

Bobby Petrino viré par Louisville !

L’année apocalyptique des Cardinals de Louisville (2-8) aura donc couté la place de coach Bobby Petrino qui se voit prendre la porte à deux matchs de la fin de la saison 2018.

Publié

le

Cela devenait inévitable. L’université Louisville a donc annoncé, dimanche 11 novembre, le renvoi avec prise d’effet immédiat du head coach de son programme de football, Bobby Petrino.

La saison 2018 des Cardinals a rapidement tourné au cauchemar et rien ne semblait pouvoir sauver la tête de celui qui est à la tête des Cardinals depuis 5 ans.

L’information a été révélée par Pat Forde.

Les 54 points accordés à Syracuse, vendredi soir, auront donc scellé le sort d’un coach qui avait pourtant remis le programme de Louisville sur la carte de l’élite du College Football. Mais voilà, cette défaite 54-23 chez les Orangemen était celle de trop pour le Directeur athlétique, Vince Tyra.

« Nous souhaitons remercier Bobby pour avoir dirigé notre programme lors de saisons parmi les meilleures de l’Histoire de l’UofL […]. Toutefois, à l’heure actuelle, notre programme a besoin d’un changement de leadership. Nous le devons pour nos étudiants-athlètes et pour les fans » – Vince Tyra, directeur athlétique de l’université Louisville.

La fin de règne de Bobby Petrino aura été chaotique : 7 défaites consécutives en match de conférence ACC dont 5 d’affilée par plus de 18 points d’écart. La raclée 77-16 subie à #2 Clemson est encore dans toutes les mémoires.

Le futur ex-coach des Cardinals avait fait un premier passage à Louisville entre 2003 et 2006 avant de partir pour les Falcons d’Atlanta dans la NFL pendant 10 matchs. Il avait alors surpris tout le monde en annonçant son départ pour Arkansas avant même que la saison NFL soit terminée.

En avril 2012, il a été renvoyé par Arkansas pour « comportement inacceptable » suite à un accident de moto alors qu’il se trouvait avec… sa maîtresse.

Considéré comme l’un des plus fins stratèges offensifs au niveau national, Bobby Petrino a notamment permis l’éclosion du vainqueur du trophée Heisman 2016, Lamar Jackson. Toutefois, le quarterback dual-threat tenait à bout de bras les performances des Cardinals et son départ pour la NFL a exposé les carences d’un programme à reconstruire.

En janvier 2014, Bobby Petrino avait signé un contrat de 7 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Selon les clauses du contrat, l’université Louisville devra lui verser 14 millions de $ en indemnité de départ !

Un seul nom vient en tête pour lui succéder : Jeff Brohm. Originaire de Louisville (Kentucky) et ancien quarterback des Cardinals, l’actuel head coach des Boilermakers semble être l’option privilégiée de la Direction athlétique des Cardinals.

Jeff Brohm est actuellement sous contrat à Purdue jusqu’en 2024. Louisville devra débourser 4.4 millions de $ pour débaucher l’actuel coach des Boilermakers avant le 5 décembre prochain. La clause libératoire décroit de 1 millions de $ par année par la suite.

En 9 saisons avec les Cardinals, Bonny Petrino possède un bilan de 77-45.

Le coach assistant Lorenzo Ward assurera l’interim pour les deux derniers matchs de la saison 2018.

Lire la suite

Louisville Cardinals

Et si Bobby Petrino quittait les Cardinals de Louisville ?

Le scandale de corruption qui touche le programme de basket de l’université Louisville pourrait avoir d’inattendues conséquences sur celui de football.

Publié

le

Crédit photo : Grant Halverson/Getty Images

Alors que le petit monde du College Basketball est renversé par une affaire de corruption à grande échelle, une conséquence inattendue pourrait rapidement transformer le visage du programme de football des Cardinals de Louisville : le head coach Bobby Petrino pourrait retrouver sa liberté.

En effet, Louisville est l’une des universités visées par les conclusions d’une enquête du FBI, révélées mardi 26 avril 2017, provoquant le renvoi immédiat du directeur athlétique Tom Jurich.

Or, la clause libératoire de 8.5 millions de $ apparaissant dans le contrat de l’actuel coach des Cards était intimement liée à la présence de Tom Jurich à la tête du Département des Sports de l’université Louisville. Par contrat, cette clause est divisée par deux (4.25 millions de $) si Tom Jurich n’occupe plus le poste de Directeur athlétique devenant ainsi plus accessible pour certaines universités qui pourraient être intéressées par les services de Bobby Petrino.

Cette clause qui décroit chaque saison ne sera même que de 3.5 millions de $ le 1er juillet 2018.

Il se pourrait que le coach des Cardinals soit intéressé d’aller voir ailleurs décrivant, quelques heures avant le renvoi de l’ex-directeur athlétique de Louisville, le travail de ce dernier comme « incroyable ».

La loyauté n’a pas été le point fort de Bobby Petrino depuis le début de sa carrière. Rappelons qu’en 2007, il a filé chez les Falcons d’Atlanta (NFL) quelques jours après avoir signé un contrat de 10 ans avec l’université Louisville.

Et les fans des Falcons ne souviennent également qui l’avait quitté son poste à la tête des Falcons en cours de saison pour accepter l’offre des Razorbacks d’Arkansas…

Lire la suite

Louisville Cardinals

CB Shaq Wiggins annonce son transfert de Louisville

Publié

le

Crédit photo : Mark Humphrey AP

Pour la seconde fois de sa carrière, le cornerback des Cardinals de Louisville, Shaq Wiggins, a annoncé qu’il a choisi d’être transféré pour poursuivre sa carrière sur un autre campus.

CB Shaq Wiggins a débuté sa carrière à Georgia avant de suivre le coordinateur défensif Todd Grantham à Louisville après sa saison freshman. Puis, Todd Grantham a récemment quitté le campus du Kentucky pour occuper la même position à Mississippi State.

Ainsi, il ne serait pas surprenant de voir le cornerback senior arriver chez les Bulldogs dans quelques jours.

« J’aimerais remercier l’université Louisville pour m’avoir donné la possibilité de faire partie de cette grande institution et à son programme de football. Cependant, j’ai décidé de que nos chemins allaient se séparer » – CB Shaq Wiggins, ex-Louisville.

Titulaire en 2015 au sein de la défense des Cardinals, l’ancien prospect 4 étoiles (#128 National, #12 CB) du recrutement 2014 des Dawgs de Georgia a vu son rôle diminuer l’an passé à cause de multiples petites blessures. Il a joué 8 matchs pour un total de 8 plaquages.

Déjà diplômé de l’université Louisville, CB Shaq Wiggins sera éligible au niveau NCAA dès septembre prochain en vertu du règlement concernant les étudiants=athlètes diplômés transférés.

Lire la suite

Louisville Cardinals

L’ACC sanctionne Virginia Tech et Louisville dans l’affaire Wakeyleaks

Publié

le

Crédit photo : Streeter Lecka/Getty Images

La conférence ACC a sanctionné les programmes de Louisville et de Virginia Tech en leur donnant une amende de 25 000 $ suite au scandale Wakeyleaks qui a démontré que les Cardinals et les Hokies ont bénéficié d’informations concernant le plan de match de Wake Forest fuitées par un ancien commentateur de radio officiel de Wake Forest, Tommy Elrod.

La conférence ACC a révélé que trois programmes ont profité ces fuites sur une période de 3 ans :

– Virginia Tech en 2014
– Army en 2014 et 2016
– Louisville en 2016

« Je suis profondément déçu que quelque chose comme ça se soit produit. L’intégrité de nos compétitions sportives est essentiel or l’esprit sportif et l’éthique n’ont pas été respectés dans cette affaire. Nous rappelons que nous nous attendons à ce que les institutions membres de notre association communiquent rapidement avec nous lorsqu’elles sont approchées par une autre université avec des données de cette importance » – John Swofford, commissionaire de la conférence ACC.

Virginia Tech et Louisville ont reçu la plus lourde sanction autorisée dans les règlements de la conférence ACC (25 000 $).

Army, qui n’est pas membre de la conférence ACC mais un programme indépendant, n’a pas été sanctionné.

Lire la suite

Articles les plus lus