Suivez-nous sur
Louisville

Louisville Cardinals

Preview 2016 : Louisville Cardinals

Avec le retour de 18 titulaires et l’éclosion annoncée de l’un des plus prometteurs quarterbacks du pays, l’optimisme est de rigueur au sein d’un programme de Louisville qui semble prêt pour défier ses deux grands rivaux de la division ACC Atlantic, Clemson et Florida State.

Preview 2016 : Louisville Cardinals

Louisville Cardinals
Conférence ACC – Division Atlantic
En 2015 : 8-5, 5-3 AAC. Music City Bowl : victoire contre Texas A&M, 27-21.
Head coach : Bobby Petrino, 3ème année (17-8) – Résultats en carrière: 100-38.
Coordinateur offensif : Lonnie Galloway, Chris Klenikas.
Coordinateur défensif : Todd Grantham.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 8 en défense.
Joueurs-clés partis : DT Sheldon Rankins, LB James Burgess, K John Wallace.
Joueurs à suivre : QB Lamar Jackson, WR Jamari Staples, WR James Quick, TE Cole Hikutini, DT DeAngelo Brown, LB Keith Kelsey, DT Devonte Fields, S Josh Harvey-Clemons.

Avec le retour de 16 titulaires et l’éclosion annoncée de l’un des plus prometteurs quarterbacks du pays, l’optimisme est de rigueur au sein d’un programme de Louisville qui semble prêt pour défier ses deux grands rivaux de la division ACC Atlantic, Clemson et Florida State.

Car c’est bien à une montagne que les Cardinals vont s’attaquer. Depuis leur arrivée dans la conférence ACC en 2014, ils n’ont pas remporté un seul de leurs quatre affrontements face aux Tigers et aux Seminoles (0-4) alors qu’ils ont fait beaucoup mieux contre le reste de la conférence (10-2). En 2016, Louisville ne devra pas avoir de retard à l’allumage : les joueurs de coach Bobby Petrino accueilleront Florida State, le 17 septembre, avant un déplacement à Clemson deux semaines plus tard.

Pour venir se mêler à la lutte pour une place en finale de conférence ACC, les Cardinals devront compter sur une nette amélioration des performances d’une ligne offensive qui aura pour mission de protéger la star montante, QB Lamar Jackson. Le quarterback sophomore est entouré de rapides et insaisissables receveurs qui seront encore des armes offensives majeures pour un attaque capable d’inscrire régulièrement 40 points par match.

De manière inhabituelle pour des équipes dirigées par coach Bobby Petrino, c’est pourtant par la défense que passeront les succès de Louisville la saison prochaine. Malgré la perte des deux leaders, DT Sheldon Rankins et LB James Burgess, ce secteur de jeu sera encore la grande force des Cardinals en 2016. Un solide groupe de linebackers et un secondary expérimenté devraient encore donner des maux de tête à leurs adversaires.

Attaque

Le départ de plusieurs assistants a forcé coach Bobby Petrino à remanier son staff. L’ancien coordinateur offensif Garrick McGee a rejoint coach Lovie Smith à Illinois. Ainsi, c’est un duo de coordinateurs, Lonnie Galloway et Chris Klenikas, qui dirigera une attaque des Cardinals tournant essentiellement autour du grand espoir, QB Lamar Jackson (1840 yards à la passe, 12 TD, 8 INT en 2015). Sa performance spectaculaire (227 yards à la passe, 2 TD et 226 yards au sol, 2 TD) lors du dernier Music City Bowl remporté face à Texas A&M a convaincu tous les sceptiques qu’il est bien le successeur de QB Teddy Bridgewater, choisi au 1er tour de la draft NFL 2014 par les Vikings de Minnesota.

Coach Bobby Petrino sait profiter des aptitudes de son quarterback prodige dans le jeu au sol mais il a admis qu’il serait plus à l’aise si ce dernier pouvait être aidé par un running back constant ce qui n’a pas été le cas l’an dernier. Le senior RB Brandon Radcliff (634 yards au sol, 7 TD en 2015) a connu une saison décevante après avoir débuté comme titulaire. Il a pourtant mieux terminé sa campagne 2015 avec deux performances de plus de 100 yards au sol lors de ses deux dernières sorties. Grâce à son expérience, il aura probablement les faveurs de coach Petrino mais les solides juniors RB Jeremy Smith (270 yards au sol, 3 TD en 2015) et RB L.J. Scott (137 yards au sol, 2 TD en 2015) représenteront des solutions alternatives en cas de besoin.

Les receveurs forment le groupe le plus expérimentés et le plus fourni des Cardinals en 2016. Les 16 joueurs qui ont capté au moins une passe l’an dernier sont de retour ! L’ancien Blazer d’UAB, WR Jamari Staples (37 réceptions, 638 yards, 3 TD en 2015), le senior WR James Quick (39 réceptions, 624 yards, 5 TD en 2015) et le sophomore WR Jaylen Smith (29 réceptions, 376 yards, 1 TD en 2015) ont tous les trois développé une belle alchimie avec QB Lamar Jackson. L’ancienne recrue 4 étoiles WR Desmond Fitzpatrick devrait également avoir l’opportunité de montrer l’étendue de son talent. Comme toujours, coach Bobby Petrino adore utiliser ses tight-ends dans le jeu aérien. Ainsi, si le redshirt sophomore TE Micky Crum devrait être cantonner à des tâches de blocking, le senior TE Cole Hikutini (19 réceptions, 348 yards, 3 TD en 2015) sera assurément l’une des cibles préférées de QB Lamar Jackson.

La ligne offensive a pêché par inexpérience au début de la saison passée. Il faut dire qu’avec quatre nouveaux titulaires dont deux true freshmen, c’était une situation attendue. Les choses se sont améliorées à partir du mois d’octobre même si de nombreuses erreurs d’assignation ont forcé QB Lamar Jackson à utiliser un peu trop son jeu au sol pour éviter d’être plaqué dans le backfield. Les sophomores LT Geron Christian, RG Lukayus McNeil et RG Kenny Thomas ont profité des practices de décembre et du printemps pour travailler leur synchronisation. Le junior californien LG Kiola Mahoni et le senior C Tobijah Hughley sont de retour.

Défense

En 2015, la défense 3-4 des Cardinals, dirigée par le coordinateur Todd Grantham (ex-Georgia), n’a accordé qu’une moyenne de 3.3 yards sur les premières tentatives tentées au sol par leurs adversaires (#4 du pays) les forçant régulièrement à adopter un style aérien unidimensionnel qui a été stoppé par un solide secondary. Résultat : le secteur défensif a conclu la dernière saison dans le Top 20 national dans de nombreuses catégories statistiques.

Le départ de DL Sheldon Rankins pour la NFL, probablement le meilleur joueur de ligne défensive des Cards depuis Elvis Dumervil, pourrait déstabiliser la ligne défensive. Pourtant, coach Petrino a une grande confiance en DE Drew Bailey (8 plaquages, 1 sack en 2015) et DE Johnny Richardson (4 plaquages en 2015) pour former un trio efficace contre la course autour du roc, le senior NT DeAngelo Brown (40 plaquages, 7 pour perte, 1.5 sack en 2015).

Mais la grande force de cette défense de Louisville vient d’un groupe de linebackers ultra-talentueux et très complémentaires. L’ancien Horned Frog de TCU, le senior OLB Devonte Fields (63 plaquages, 22 pour perte, 10.5 sacks en 2015), nommé Defensive Player of the Year dans la conférence Big 12 en 2013, a relancé sa carrière après deux années de galère (suspension, renvoi de TCU, passage en Junior College) pour devenir l’un des end rushers les plus dominants du pays. Ses 37 plaquages réussis lors des 6 derniers matchs des Cardinals en 2015 sont là pour le prouver. Il formera un formidable duo de pass-rushers avec le senior OLB Trevon Young (8.5 sacks en 2015). Le senior ILB Keith Kelsey (106 plaquages, 11.5 pour perte, 3 sacks en 2015), que Louisville avait subtilisé à Florida lors du recrutement 2013, est le coeur et l’âme de cette défense. Joueur respecté, il fait preuve d’un incroyable leadership dans le vestiaire. Lui et OLB Devonte Fields auraient pu se présenter à la draft NFL 2016 mais ils ont préféré faire leur retour à Louisville pour améliorer encore un peu plus leurs possibilités d’être choisi au 1er ou 2ème tour. Le junior ILB Stacy Thomas (31 plaquages en 2015) a superbement pris le relais de LB James Burgess avec 11 plaquages réussis face à Texas A&M lorsque ce dernier a été exclu (targeting) lors du Music City Bowl.

Pour renforcer un backfield défensif en reconstruction après le départ de S Calvin Pryor en 2014, coach Petrino a réussi à convaincre deux anciens Bulldogs de Georgia, SS Josh Harvey-Clemsons (88 plaquages, 1 sack, 3 interceptions en 2015) et CB Shaq Wiggins (30 plaquages en 2015), de rejoindre leur ancien coordinateur défensif Todd Grantham. Bien lui en a pris. Ils forment le socle d’un secondary opportuniste même si le gros frappeur SS Josh Harvey-Clemons doit devenir moins agressif après avoir commis quelques plaquages tardifs qui ont couté de nombreux yards en 2015. Les juniors CB Trumaine Washington (54 plaquages, 2 sacks, 3 interceptions en 2015) et FS Chucky Williams (61 plaquages, 3 interceptions en 2015) possèdent un sens du jeu qui leur a permis de réussir d’importants big plays l’an dernier.

Equipes spéciales

K John Wallace, le kicker le plus prolifique de l’Histoire du programme de Louisville a vu son éligibilité au niveau NCAA expirer, tout comme P Josh Appleby. Ce sont donc deux nouveaux botteurs qui débuteront la saison 2016. Plusieurs jeunes étudiants-athlètes venus d’un peu partout au Kentucky seront en concurrence durant l’été. Toutefois, le sophomore K Evan O’Hara et le freshman P Mason King semblent avoir une longueur d’avance.

Conclusion

Les Cardinals sont montés en puissance tout au long d’une saison 2015 qu’ils ont conclue avec 6 victoires sur leurs 7 derniers matchs. Le retour de 16 titulaires (!) devrait permettre à Louisville de débuter la campagne 2016 avec un gros momentum. Avec un an d’expérience au sein du sytème offensif de coach Bobby Petrino, le sophomore QB Lamar Jackson a tout en main pour être la révélation de la saison à venir. Seul problème pour l’attaque des Cardinals : une ligne offensive inexpérimentée. Depuis deux ans, la défense s’est affirmée comme la grande force du programme de Louisville. Le retour de 8 titulaires dont ILB Keith Kelsey, OLB Devonte Fields et S Josh Harvey-Clemons devrait garder efficace ce secteur de jeu. Si QB Lamar Jackson poursuit son développement, les Cardinals pourraient être le bonne surprise de la saison dans la conférence ACC. Le plateau des 10 victoires est un objectif atteignable.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Louisville Cardinals