Suivez-nous

Louisville Cardinals

Preview 2013 : Louisville Cardinals

Présentation de la saison 2013 des Cardinals de Louisville.

Publié

le

Après une superbe saison régulière (10-2, 5-2 Big East) conclue par une véritable démonstration face aux Gators de Florida lors du dernier Sugar Bowl remporté 33-23 par les Cardinals, les attentes sont élevées du côté de Louisville.

L’an passé, coach Charlie Strong a été élu meilleur coach de la conférence Big East et QB Teddy Bridgewater s’est vu honoré du titre de meilleur joueur offensif de la conférence Big East. Avec le retour d’un grand nombre de joueurs talentueux à des postes clés, Louisville possède toutes les pièces du puzzle pour faire aussi bien que la saison passée.

Des deux côtés du ballon, les Cardinals forment une équipe rapide, affûtée et expérimentée. De plus, ils pourront compter sur beaucoup de profondeur notamment au sein d’une attaque menée par l’insaisissable QB Teddy Bridgewater. Ce dernier pourra encore compter sur un groupe de receveurs parmi les plus sous-estimés au pays.

Cependant, ces Cardinals sauront-ils tenir sous la pression tout au long de la saison alors qu’ils seront favoris lors de toutes les rencontres de saison régulière. Il est des équipes qui perdent tous leurs moyens lorsqu’elle ne sont plus des « underdogs ». Si Louisville parvient à traverser un calendrier sans trop d’embûches, le 1er titre de conférence American Athletic, avec à la clé un second bowl BCS consécutif, ne devrait pas échapper aux Cardinals.

Attaque : MVP du dernier Sugar Bowl, QB Teddy Bridgewater (3718 yards à la passe, 27 TDs, 8 INTs en 2012) est la grande vedette de l’attaque, Robuste et très précis dans ses passes, il fait déjà parti des prospects NFL les plus convoités pour la draft 2014 et sera l’un candidat au trophée Heisman 2013. D’autant plus que l’excellent groupe de receveurs sera de retour pratiquemment au complet.

LOUISVILLE CARDINALS
American Athletic
En 2012 :
 11-2, 5-2 Big East
> Tout sur Louisville
Coach : Charlie Strong
Coordinateur offensif : Shawn Watson.
Coordinateur défensif : Vance Bedford.
Titulaires de retour :  5 en attaque, 8 en défense, punter, kicker.
Joueurs-clés partis : WR Andrell Smith, OT Alex Kupper, C Mario Benavides, LB Daniel Brown, CB Adrian Bushell.
Joueurs à suivre : QB Teddy Bridgewater, WR DeVante Parker, WR Damian Copeland, DE Marcus Smith, LB Preston Brown, DE Lorenzo Mauldin, SS Hakeem Smith, FS Calvin Pryor.

Coach Charlie Strong l’a d’ailleurs qualifié de « forces de notre attaque ». Le véloce senior WR Damian Copeland (50 réceptions, 628 yards, 2 TD en 2012) et les juniors WR DeVante Parker (40 réceptions, 744 yards, 10 TDs) et WR Robert Clark forment un trio explosif. Ce dernier, transféré de l’université Florida l’an dernier, fera ses débuts avec les Cardinals en 2013. WR Michaelee Harris, blessé l’an dernier, fera son retour au jeu. Louisville ne manque pas non plus de profondeur au poste de tight-end. Le junior TE Gerald Christian (lui aussi ancien de Florida) et l’ancien linebacker TE Jalen Harrington seront en concurrence pour une place de titulaire.

Le meilleur running-back de Louisville en 2012, RB Jeremy Wright (824 yards au sol, 10 TDs en 2012), a pris tout le monde par surprise en annonçant qu’il renonçait à sa dernière année d’éligibilité. De retour de blessure, RB Dominique Brown (533 yards en 2011) et surtout RB Senorice Perry (705 yards, 11 TDs en 2012) se battront cet été pour débuter la saison.

La ligne offensive bénéficiera du retour de 3 titulaires de la saison passée : LT Jamon BrownLG John Miller et C Jake Smith. Le senior RG Kamran Joyer et le sophomore RT Ryan Mack combleront le départ pour la NFL de OT Alex Kupper et du charismatique C Mario Benavides.

QB Teddy Bridgewater, Louisville

Défense : Avec le retour de 18 joueurs ayant été titularisés au moins une fois la saison dernière, ce n’est pas l’expérience qui va manquer. S’il n’est pas le defensive back le plus rapide au pays, le senior SS Hakeem Smith (73 plaquages en 2012) a débuté 38 des 39 matchs qu’il a joué avec les Cardinals. Le junior FS Calvin Pryor (100 plaquages, 2 INTs en 2012) a été l’une des excellentes surprises de la saison passée. Les juniors CB Andrew Johnson et CB Terell Floyd (3 INTs) ont régulièrement réussi des « big plays » l’an dernier.

Replacé au poste de middle linebacker, le senior LB Preston Brown (109 plaquages en 2012) est devenu le meilleur plaqueur de l’équipe et son leader indiscutable. Il jouera aux côtés de OLB George Durant (37 plaquages en 2012) et OLB Keith Brown (57 plaquages en 2012).

Très agressif et probablement le plus robuste depuis l’arrivée de coach Charlie Strong, le « front four » sera composé de deux explosifs defensive ends : DE Marcus Smith (4 sacks en 2012) et DE Lorenzo Mauldin (5 sakcs). DT Brandon Dunn et DT DeAngelo Brown seront aussi de retour.

Equipes spéciales : Louisville a perdu CB Adrian Bushell sur les retours de kickoff mais pourrait rester dangereux dans ce domaine avec l’éclosion probable de WR Robert Clark à ce poste. RB Corwin Lamb devrait être le punt returner attitré. Les constants K John Wallace et P Ryan Johnson sont de retour.

Conclusion : Pour sa dernière saison au sein de la conférence American Athletic (ex-Big East) avant son départ pour l’ACC en 2014, Louisville est grand favori pour conserver son titre de champion de conférence. Des adversaires en manque de talent (Rutgers, UCF) ou en reconstruction (Cincinnati, Houston, South Florida), et des matchs hors-conférence insipides (Ohio, Eastern Kentucky, Kentucky, FIU) pourraient même permettre aux Cardinals de terminer invaincus en 2013 ce qu’ils n’ont jamais réussi dans leur Histoire. QB Teddy Bridgewater a une belle carte à jouer dans la course au trophée Heisman.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
3 commentaires

3 Comments

  1. ieclosse

    8 juillet 2013 at 15h44

    louisville underdog pour le titre nationale?

  2. mlagree

    9 juillet 2013 at 06h34

    Une place en finale nationale parait quasiment impossible à cause d’un calendrier sans grande difficulté. Même si les Cardinals finissent invaincus, je ne pense pas qu’ils seront dans le Top 2 BCS. Une équipe de la SEC, de la Big Ten ou de la Pac-12 avec une défaite leur sera toujours préférée.
    Leur seule chance serait qu’ils remportent tous leurs matchs avec 30 points d’écart et qu’une ou deux autres équipes de la conférence AAC (Rutgers, Cincinnati ?) réussissent une bonne saison pour leur donner des points au calcul effectué par ordinateur. Je n’y crois pas trop.
    Mais un retour dans un bowl BCS est tout à fait possible.

  3. DOWN

    13 août 2013 at 12h20

    12-0 mais défaite face à Clemson lors de l’Orange Bowl selon moi.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Louisville Cardinals

Bobby Petrino viré par Louisville !

L’année apocalyptique des Cardinals de Louisville (2-8) aura donc couté la place de coach Bobby Petrino qui se voit prendre la porte à deux matchs de la fin de la saison 2018.

Publié

le

Cela devenait inévitable. L’université Louisville a donc annoncé, dimanche 11 novembre, le renvoi avec prise d’effet immédiat du head coach de son programme de football, Bobby Petrino.

La saison 2018 des Cardinals a rapidement tourné au cauchemar et rien ne semblait pouvoir sauver la tête de celui qui est à la tête des Cardinals depuis 5 ans.

L’information a été révélée par Pat Forde.

Les 54 points accordés à Syracuse, vendredi soir, auront donc scellé le sort d’un coach qui avait pourtant remis le programme de Louisville sur la carte de l’élite du College Football. Mais voilà, cette défaite 54-23 chez les Orangemen était celle de trop pour le Directeur athlétique, Vince Tyra.

« Nous souhaitons remercier Bobby pour avoir dirigé notre programme lors de saisons parmi les meilleures de l’Histoire de l’UofL […]. Toutefois, à l’heure actuelle, notre programme a besoin d’un changement de leadership. Nous le devons pour nos étudiants-athlètes et pour les fans » – Vince Tyra, directeur athlétique de l’université Louisville.

La fin de règne de Bobby Petrino aura été chaotique : 7 défaites consécutives en match de conférence ACC dont 5 d’affilée par plus de 18 points d’écart. La raclée 77-16 subie à #2 Clemson est encore dans toutes les mémoires.

Le futur ex-coach des Cardinals avait fait un premier passage à Louisville entre 2003 et 2006 avant de partir pour les Falcons d’Atlanta dans la NFL pendant 10 matchs. Il avait alors surpris tout le monde en annonçant son départ pour Arkansas avant même que la saison NFL soit terminée.

En avril 2012, il a été renvoyé par Arkansas pour « comportement inacceptable » suite à un accident de moto alors qu’il se trouvait avec… sa maîtresse.

Considéré comme l’un des plus fins stratèges offensifs au niveau national, Bobby Petrino a notamment permis l’éclosion du vainqueur du trophée Heisman 2016, Lamar Jackson. Toutefois, le quarterback dual-threat tenait à bout de bras les performances des Cardinals et son départ pour la NFL a exposé les carences d’un programme à reconstruire.

En janvier 2014, Bobby Petrino avait signé un contrat de 7 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Selon les clauses du contrat, l’université Louisville devra lui verser 14 millions de $ en indemnité de départ !

Un seul nom vient en tête pour lui succéder : Jeff Brohm. Originaire de Louisville (Kentucky) et ancien quarterback des Cardinals, l’actuel head coach des Boilermakers semble être l’option privilégiée de la Direction athlétique des Cardinals.

Jeff Brohm est actuellement sous contrat à Purdue jusqu’en 2024. Louisville devra débourser 4.4 millions de $ pour débaucher l’actuel coach des Boilermakers avant le 5 décembre prochain. La clause libératoire décroit de 1 millions de $ par année par la suite.

En 9 saisons avec les Cardinals, Bonny Petrino possède un bilan de 77-45.

Le coach assistant Lorenzo Ward assurera l’interim pour les deux derniers matchs de la saison 2018.

Lire la suite

Louisville Cardinals

Et si Bobby Petrino quittait les Cardinals de Louisville ?

Le scandale de corruption qui touche le programme de basket de l’université Louisville pourrait avoir d’inattendues conséquences sur celui de football.

Publié

le

Crédit photo : Grant Halverson/Getty Images

Alors que le petit monde du College Basketball est renversé par une affaire de corruption à grande échelle, une conséquence inattendue pourrait rapidement transformer le visage du programme de football des Cardinals de Louisville : le head coach Bobby Petrino pourrait retrouver sa liberté.

En effet, Louisville est l’une des universités visées par les conclusions d’une enquête du FBI, révélées mardi 26 avril 2017, provoquant le renvoi immédiat du directeur athlétique Tom Jurich.

Or, la clause libératoire de 8.5 millions de $ apparaissant dans le contrat de l’actuel coach des Cards était intimement liée à la présence de Tom Jurich à la tête du Département des Sports de l’université Louisville. Par contrat, cette clause est divisée par deux (4.25 millions de $) si Tom Jurich n’occupe plus le poste de Directeur athlétique devenant ainsi plus accessible pour certaines universités qui pourraient être intéressées par les services de Bobby Petrino.

Cette clause qui décroit chaque saison ne sera même que de 3.5 millions de $ le 1er juillet 2018.

Il se pourrait que le coach des Cardinals soit intéressé d’aller voir ailleurs décrivant, quelques heures avant le renvoi de l’ex-directeur athlétique de Louisville, le travail de ce dernier comme « incroyable ».

La loyauté n’a pas été le point fort de Bobby Petrino depuis le début de sa carrière. Rappelons qu’en 2007, il a filé chez les Falcons d’Atlanta (NFL) quelques jours après avoir signé un contrat de 10 ans avec l’université Louisville.

Et les fans des Falcons ne souviennent également qui l’avait quitté son poste à la tête des Falcons en cours de saison pour accepter l’offre des Razorbacks d’Arkansas…

Lire la suite

Louisville Cardinals

CB Shaq Wiggins annonce son transfert de Louisville

Publié

le

Crédit photo : Mark Humphrey AP

Pour la seconde fois de sa carrière, le cornerback des Cardinals de Louisville, Shaq Wiggins, a annoncé qu’il a choisi d’être transféré pour poursuivre sa carrière sur un autre campus.

CB Shaq Wiggins a débuté sa carrière à Georgia avant de suivre le coordinateur défensif Todd Grantham à Louisville après sa saison freshman. Puis, Todd Grantham a récemment quitté le campus du Kentucky pour occuper la même position à Mississippi State.

Ainsi, il ne serait pas surprenant de voir le cornerback senior arriver chez les Bulldogs dans quelques jours.

« J’aimerais remercier l’université Louisville pour m’avoir donné la possibilité de faire partie de cette grande institution et à son programme de football. Cependant, j’ai décidé de que nos chemins allaient se séparer » – CB Shaq Wiggins, ex-Louisville.

Titulaire en 2015 au sein de la défense des Cardinals, l’ancien prospect 4 étoiles (#128 National, #12 CB) du recrutement 2014 des Dawgs de Georgia a vu son rôle diminuer l’an passé à cause de multiples petites blessures. Il a joué 8 matchs pour un total de 8 plaquages.

Déjà diplômé de l’université Louisville, CB Shaq Wiggins sera éligible au niveau NCAA dès septembre prochain en vertu du règlement concernant les étudiants=athlètes diplômés transférés.

Lire la suite

Louisville Cardinals

L’ACC sanctionne Virginia Tech et Louisville dans l’affaire Wakeyleaks

Publié

le

Crédit photo : Streeter Lecka/Getty Images

La conférence ACC a sanctionné les programmes de Louisville et de Virginia Tech en leur donnant une amende de 25 000 $ suite au scandale Wakeyleaks qui a démontré que les Cardinals et les Hokies ont bénéficié d’informations concernant le plan de match de Wake Forest fuitées par un ancien commentateur de radio officiel de Wake Forest, Tommy Elrod.

La conférence ACC a révélé que trois programmes ont profité ces fuites sur une période de 3 ans :

– Virginia Tech en 2014
– Army en 2014 et 2016
– Louisville en 2016

« Je suis profondément déçu que quelque chose comme ça se soit produit. L’intégrité de nos compétitions sportives est essentiel or l’esprit sportif et l’éthique n’ont pas été respectés dans cette affaire. Nous rappelons que nous nous attendons à ce que les institutions membres de notre association communiquent rapidement avec nous lorsqu’elles sont approchées par une autre université avec des données de cette importance » – John Swofford, commissionaire de la conférence ACC.

Virginia Tech et Louisville ont reçu la plus lourde sanction autorisée dans les règlements de la conférence ACC (25 000 $).

Army, qui n’est pas membre de la conférence ACC mais un programme indépendant, n’a pas été sanctionné.

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Actualitéil y a 3 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 !

Présentation complète de la saison 2019 de College Football.

Previewil y a 3 mois

Les 10 candidats pour le trophée Heisman 2019

Champion national avec Clemson dès sa saison freshman, QB Trevor Lawrence sera l'un des favoris pour remporter, en 2019, le...

Previewil y a 3 mois

Conférence SEC : la fin de la suprématie d’Alabama ?

Alabama et Georgia se partagent le titre de champion de SEC depuis 5 ans : les destins du Crimson Tide...

Previewil y a 3 mois

Les 10 matchs de conférence à ne pas manquer en 2019

Personne ne voudrait manquer un Auburn-Alabama ou un Michigan-Ohio State. Ces matchs intra-conférence sont l'essence même du College Football et...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : LSU Tigers

Malgré un calendrier difficile, LSU veut profiter de l'élan créé au soir du dernier Fiesta Bowl pour s'imposer comme un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Texas A&M Aggies

Les Aggies feront face au calendrier le plus difficile au niveau FBS mais Texas A&M mené par un Jimbo Fisher...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Auburn Tigers

En reprenant la direction de l'attaque des Tigers, Gus Malzahn veut sauver sa place à la tête d'un programme d'Auburn...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Florida Gators

Après avoir redressé la situation des Gators en une seule saison, Dan Mullen compte sur QB Feleipe Franks et un...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Arkansas Razorbacks

An II de l'ère Chad Morris. Les années Bret Bielema ont laissé des traces à Arkansas qui tentera de retrouver...

Previewil y a 3 mois

Preview 2019 : Missouri Tigers

Suspendus de bowl en 2019 et orphelins de QB Drew Lock, les Tigers de Missouri poursuivront-ils leur redressement initié par...

Articles les plus lus