Suivez-nous

Conférence ACC

Le ACC Championship Game à Charlotte jusqu’en 2019

Le commisionnaire de la conférence ACC, John Swofford, a annoncé en conférence de presse que le Bank of America Stadium de Charlotte (Caroline du Nord) accueillera la finale de conférence lors des 6 prochaines années.

Publié

le

Le commisionnaire de la conférence ACC, John Swofford, a annoncé en conférence de presse que le Bank of America Stadium de Charlotte (Caroline du Nord) accueillera la finale de conférence lors des 6 prochaines années.

Le ACC Championship Game se joue déjà dans le stade de Panthers de la Caroline (NFL) depuis la saison 2010 et il a reçu une moyenne de 70 000 spectateurs lors de ces 4 matchs.

Pour rappel, Jacksonville (Floride) de 2005 à 2007, puis Tampa (Floride) en 2008 et 2009, ont été les deux villes hôtes de la finale de conférence ACC avant Charlotte.

Sa situation centrale et la modernité des installations du stade des Panthers de la Caroline (NFL) font du Bank of America Stadium une site de prestige pour la conférence ACC.

John Swofford a indiqué que l’idée de faire jouer la finale de conférence ACC sur le terrain du meilleur des deux finalistes avait également été envisagé.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Miami Hurricanes

Manny Diaz nommé head coach à Miami

Moins de 12 heures après l’annonce du départ de coach Mark Richt, les Hurricanes de Miami ont trouvé son successeur en faisant revenir l’ancien coordinateur défensif… récemment parti à Temple.

Publié

le

Crédit photo : Jeremy Brevard, USA TODAY Sports

Les Hurricanes de Miami n’ont donc pas perdu leur temps pour trouver le successeur de Mark Richt, qui a subitement annoncé son départ à la retraite, dimanche 30 décembre 2018.

Quelques heures seulement après cette annonce surprise, l’ancien coordinateur défensif de l’équipe, Manny Diaz, a été nommé coach principal du programme Sud-Floridien.

« Miami est chez moi. L’université de Miami est ma maison. Diriger The U est mon job de rêve depuis que j’ai commencé ma carrière dans le coaching. Avoir travaillé ici pendant trois ans m’a permis de comprendre ce que veut dire faire partie de The U et d’apprécier la passion et l’excellence de tous ceux qui se nomment les Canes » – Manny Diaz, head coach des Hurricanes de Miami.

Ce sera la première expérience de Manny Diaz en tant que coach principal. Enfin presque.

Il a été nommé head coach… des Owls de Temple, le 13 décembre dernier, pour succéder à Geoff Collins récemment parti du côté de Georgia Tech.

Il y a 17 jours, Manny Diaz avait donc signé un contrat de 5 ans è Temple qui comprenait une clause de rachat de 4 millions de $ s’il décidait de quitter son poste. Cette somme sera donc payée par l’université Miami. Le nouvel head coach des Hurricanes a déjà travaillé pour les Owls durant la Early Signing Period recrutant un certain nombre de prospects, qui seront donc libres de s’engager avec une autre université en vertu des nouveaux règlements.

Il est considéré comme l’un des meilleurs recruteurs du pays et son départ pour Temple a eu un impact immédiat puisque Miami est passé complètement à côté de son recrutement anticipé, plusieurs prospects décidant de s’engager avec d’autres programmes comme Florida, par exemple.

Miami a conclu sa saison 2018 sur une lourde défaite 35-3 face à Wisconsin lors du New Era Pinstripe Bowl qui a précipité le départ de Mark Richt.

Lire la suite

Miami Hurricanes

Mark Richt démissionne et prend sa retraite

Après trois saisons à la tête des Hurricanes de Miami, coach Mark Richt a décidé brutalement de quitter le campus de Coral Gables (Floride).

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Alors que la grogne montait parmi les fans et certains membres de l’entourage du programme de Coral Gables (Floride), Mark Richt a annoncé brutalement sa démission de son poste de head coach après seulement trois saisons à la tête des Hurricanes.

À 58 ans, l’ancien coach de Georgia a également indiqué qu’il partait également à la retraite.

« Mon plus grand souhait est que notre programme de football retrouve sa Gloire, et même si ce fût un choix difficile, je pense que me retirer est dans l’intérêt de l’équipe » – Mark Richt, ex-coach de Miami.

Le directeur athlétique Blake James n’avait pas mâché ses mots, jeudi 27 décembre, quelques minutes après la lourde défaite 35-3 de Miami face à Wisconsin lors du Pinstripe Bowl.

« C’est tout simplement inacceptable pour tous ceux qui aiment The U. » – Black James, directeur athlétique de l’université Miami.

Toutefois, il avait ajouté que Mark Richt serait de retour en 2019 et qu’il croyait en lui pour remettre le programme sur de bons rails.

Du coup, ce n’est pas sans une certaine surprise que Mark Richt a annoncé son départ des Hurricanes après une saison, certes, décevante. Miami avait conclu sa campagne 2017 à la 13ème place avant de disparaître complètement de l’AP Top 25 au mois d’octobre. Miami a terminé l’année avec un bilan médiocre de 7-6.

Ce départ est le point culminant d’une dégringolade en mode accélérée pour Mark Richt. En novembre 2017, le futur ex-coach des Hurricanes avait une approbation unanime. Miami avait un bilan de 10-0 et The U venait de démolir une équipe de Notre Dame alors invaincue, 41-8.

Depuis, les Hurricanes ont un bilan de 6-9 sur leurs 15 derniers matchs contre des adversaires de l’élite du College Football (FBS).

Mark Richt avait été renvoyé de son poste de head coach à Georgia en 2015 lorsqu’il accepta de prendre en main un programme de Miami qui sortait affaibli par les années Al Golden.

Pour succéder à Mark Richt, un seul nom vient en tête : Manny Diaz. Seul problème, le coordinateur défensif des Hurricanes a accepté le poste de head coach des Owls de Temple il y a deux semaines… À suivre.

Lire la suite

North Carolina Tar Heels

Mack Brown est de retour à North Carolina

Vingt ans après son départ du camus de Chapel Hill pour rejoindre les Longhorns de Texas, Mack Brown est de retour comme head coach des Tar Heels de North Carolina.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@JacobTurnerTHI

L’université North Carolina a annoncé l’embauche de l’actuel analyste d’ESPN, Mack Brown, pour succéder à Larry Fedora comme head coach du programme de football.

Le contrat de l’ancien head coach des Longhorns est d’une durée de 5 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Ce contrat a été validé par le Board of Trustees, mardi 27 novembre 2018.

A 67 ans, Mack Brown fait donc son retour sur les terrains 5 ans après son départ de Texas. C’est aussi un retour en Caroline du Nord puisqu’il a dirigé les Tar Heels pendant 10 saisons de 1988 à 1997. Au cours de cette période, il avait remporté 67 matchs pour un bilan général de 67-46-1. De 1992 à 1997, North Carolina s’est qualifié pour un bowl au terme de chaque saison. Lors de sa dernière saison avec les Tar Heels, le programme Chapel Hill a grimpé jusqu’à la 4ème place du classement AP Top 25 avant de conclure la saison à la 6ème position avec une fiche de 10-1.

A Texas, il a remporté le titre national en 2005 au terme d’une saison invaincue. Il a participé à un autre BCS Championship Game en 2009, perdu face à Alabama. Il a finalement démissionné en 2013 après 4 saisons décevantes (30-21).

Pour rappel, North Carolina a renvoyé son coach Larry Fedora, dimanche 25 novembre. En 7 saisons à la tête des Tar Heels, son bilan est de 45-43… mais UNC a terminé la saison 2018 avec une fiche de 2-9. De plus, le recrutement du programme a été critiqué depuis 2-3 ans.

Les indemnités de départ s’élèvent à 12 millions de $ que North Carolina paiera sur 4 ans à raison de 3 millions de $ par année.

Lire la suite

Louisville Cardinals

Bobby Petrino viré par Louisville !

L’année apocalyptique des Cardinals de Louisville (2-8) aura donc couté la place de coach Bobby Petrino qui se voit prendre la porte à deux matchs de la fin de la saison 2018.

Publié

le

Cela devenait inévitable. L’université Louisville a donc annoncé, dimanche 11 novembre, le renvoi avec prise d’effet immédiat du head coach de son programme de football, Bobby Petrino.

La saison 2018 des Cardinals a rapidement tourné au cauchemar et rien ne semblait pouvoir sauver la tête de celui qui est à la tête des Cardinals depuis 5 ans.

L’information a été révélée par Pat Forde.

Les 54 points accordés à Syracuse, vendredi soir, auront donc scellé le sort d’un coach qui avait pourtant remis le programme de Louisville sur la carte de l’élite du College Football. Mais voilà, cette défaite 54-23 chez les Orangemen était celle de trop pour le Directeur athlétique, Vince Tyra.

« Nous souhaitons remercier Bobby pour avoir dirigé notre programme lors de saisons parmi les meilleures de l’Histoire de l’UofL […]. Toutefois, à l’heure actuelle, notre programme a besoin d’un changement de leadership. Nous le devons pour nos étudiants-athlètes et pour les fans » – Vince Tyra, directeur athlétique de l’université Louisville.

La fin de règne de Bobby Petrino aura été chaotique : 7 défaites consécutives en match de conférence ACC dont 5 d’affilée par plus de 18 points d’écart. La raclée 77-16 subie à #2 Clemson est encore dans toutes les mémoires.

Le futur ex-coach des Cardinals avait fait un premier passage à Louisville entre 2003 et 2006 avant de partir pour les Falcons d’Atlanta dans la NFL pendant 10 matchs. Il avait alors surpris tout le monde en annonçant son départ pour Arkansas avant même que la saison NFL soit terminée.

En avril 2012, il a été renvoyé par Arkansas pour « comportement inacceptable » suite à un accident de moto alors qu’il se trouvait avec… sa maîtresse.

Considéré comme l’un des plus fins stratèges offensifs au niveau national, Bobby Petrino a notamment permis l’éclosion du vainqueur du trophée Heisman 2016, Lamar Jackson. Toutefois, le quarterback dual-threat tenait à bout de bras les performances des Cardinals et son départ pour la NFL a exposé les carences d’un programme à reconstruire.

En janvier 2014, Bobby Petrino avait signé un contrat de 7 ans pour un salaire annuel de 3.5 millions de $. Selon les clauses du contrat, l’université Louisville devra lui verser 14 millions de $ en indemnité de départ !

Un seul nom vient en tête pour lui succéder : Jeff Brohm. Originaire de Louisville (Kentucky) et ancien quarterback des Cardinals, l’actuel head coach des Boilermakers semble être l’option privilégiée de la Direction athlétique des Cardinals.

Jeff Brohm est actuellement sous contrat à Purdue jusqu’en 2024. Louisville devra débourser 4.4 millions de $ pour débaucher l’actuel coach des Boilermakers avant le 5 décembre prochain. La clause libératoire décroit de 1 millions de $ par année par la suite.

En 9 saisons avec les Cardinals, Bonny Petrino possède un bilan de 77-45.

Le coach assistant Lorenzo Ward assurera l’interim pour les deux derniers matchs de la saison 2018.

Lire la suite
Publicité

Classement

Calendrier

ACC on Twitter

Articles les plus lus