Playoffs

Rose Bowl 2015 : Oregon 59, Florida State 20

Les Ducks de #2 Oregon mettent fin à la série de 29 matchs sans défaite des Seminoles de #3 Florida State qui s’inclinent lourdement lors du Rose Bowl 2015 face à un QB Marcus Mariota inarrêtable.

Ezra Shaw, Getty Images

Les Ducks de #2 Oregon mettent fin à la série de 29 matchs sans défaite des Seminoles de #3 Florida State qui s’inclinent lourdement lors du 101ème Rose Bowl de l’Histoire face à un QB Marcus Mariota inarrêtable.

Comment penser une seule seconde battre ces Ducks de #2 Oregon (13-1) version 2014 en commettant 6 turnovers tout en concédant 638 yards ?

Avec un total de 5 fumbles (!) et une interception dans cette première demi-finale des premiers playoffs de l’Histoire de l’élite du College Football, les Seminoles de #3 Florida State (13-1) n’avaient aucune chance de s’imposer, et ce sont donc QB Marcus Mariota (26/36, 338 yards, 2 TDs, 1 INT et 62 yards au sol, 1 TD) et sa bande qui iront jouer la finale nationale à Arlington (Texas), le 12 janvier prochain.

Si les Ducks ne possédaient que 5 points d’avance à la mi-temps, ils ont alors infligé un cinglant 41-7 aux Seminoles dans les 30 dernières minutes, le score passant de 25-20 à 59-20 en moins de 13 minutes suite à 5 turnovers de #3 Florida State.

QB Jameis Winston (29/45, 348 yards, 1 TD, 1 INT) perd ainsi le premier match de sa carrière avec les Seminoles.

Le film du match

QB Marcus Mariota, Oregon

Après un 3-and-out de #2 Oregon pour débuter cette rencontre, les champions nationaux inscrirent les 3 premiers points de ce Rose Bowl grâce à un FG du meilleur kicker du pays, K Roberto Aguayo (3-0 pour Florida State).

Nettement plus dynamiques que lors de leur premier drive, les Ducks retrouvèrent alors leur « Blur offense » et QB Marcus Mariota réussit plusieurs longues passes pour permettre à #2 Oregon de se mettre en excellente position pour marquer le premier TD de ce Rose Bowl grâce à une course de 1 yard du freshman RB Royce Freeman (12 courses, 44 yards, 2 TDs). Comme presque toujours sur leur 1er TD d’un match depuis l’époque Chip Kelly, les Ducks tentèrent et réussirent une conversion à 2 points sur une réception de LB Christian French suivie d’une course tout en puissance. 8-3 pour #2 Oregon.

Le premier quart-temps se conclut par un superbe « run stop » de la défense des Ducks sur une 3-and-goal sur leur propre ligne de 1 yard. Cette défense envoyait alors un message à QB Jameis Winston and Co. : il faudra lui marcher dessus pour aller jouer la finale nationale.

Le quarterback de FSU tenta de marquer lui-même le premier TD des Seminoles sur la 4ème tentative mais il échoua à quelques centimètres de la end-zone. Ballon pour #2 Oregon. Premier tournant de ce match.

Peu habituée dans la conférence ACC à la vitesse de la « Blur offense » des Ducks, la défense de #3 Florida State était alors incapable de stopper l’inéxorable avancée de l’attaque de #2 Oregon, QB Marcus Mariota donnant une véritable leçon de « read option » à un front seven des Noles à bout de souffle. Pourtant, les joueurs de coach Mark Helfrich durent se contenter d’un FG de 28 yards de K Aidan Schneider (11-3 pour Oregon).

Dès lors, la ligne offensive de #3 Florida State montra sa puissance donnant des espaces à RB Dalvin Cook (15 courses, 103 yards, 2 fumbles) tout en protégeant parfaitement QB Jameis Winston.

Malgré tout, pour leur 3ème présence dans la redzone des Ducks, les Seminoles ne parvinrent toujours pas à marquer leur premier TD, K Roberto Aguayo réussissant son second FG de l’après-midi à 5:18 de la fin de cette première mi-temps. Ce fût d’autant plus doomageable qu’en 3 minutes, 10 jeux pour 75 yards (6/6 à la passe pour Mariota), #2 Oregon prit une avance 18-6 sur une course de 1 yard du puissant RB Thomas Tyner (13 courses, 124 yards, 2 TDs).

Finalement, #3 Florida State n’abdiqua pas et RB Karlos Williams (12 courses, 80 yards, 1 TD) ramena le score à 18-13 à la mi-temps sur une course plein axe de 10 yards avant que QB Marcus Mariota commette une rare erreur, sa 3ème interception de la saison seulement.

QB Jameis Winston, Florida State

La seconde mi-temps débuta par un coup de théâtre : le freshman RB Dalvin Cook commit un fumble alors que les Noles semblaient parti sur un excellent rythme. #2 Oregon fît immédiatement payer au prix fort cette erreur, QB Marcus Mariota trouvant WR Darren Carrington (7 réceptions, 165 yards, 2 TDs) pour un gain de yards suivi du second TD de RB Royce Freeman sur une course de 3 yards (25-13 pour Oregon).

Encore une fois, #3 Florida State ne se laissa pas abattre, QB Jameis Winston trouvant WR Travis Rudolph (6 réceptions, 96 yards, 1 TD) au terme d’un drive mené à la perfection par le vainqueur du trophée Heisman 2013 (25-20 pour Oregon). Nous avions alors le duel de quarterbacks tel qu’annoncé avant ce Rose Bowl 2015. Pas pour longtemps…

A peine 1:30 après le TD des Noles, QB Marcus Mariota compléta une passe pour WR Darren Carrington le long de la sideline, ce dernier se débarassa de son défenseur avant de parcourir les 56 yards le séparant de la end-zone de #3 Florida State. Boom ! 32-10 pour les Ducks. Et re-boom deux minutes plus tard lorsque le freshman RB Dalvin Cook commit un second fumble immédiatement payé par les Noles, WR Darren Carrington inscrivant son second TD du match sur une réception de 30 yards ! 39-20 pour #2 Oregon. Game over.

Le sort de ce Rose Bowl bascula définitivement lorsque QB Jameis Winston relâcha le ballon en cherchant à échapper à un sack; ballon récupéré par DL Tony Washington pour un TD de 58 yards. L’humiliation fût complète avec la 4ème perte de ballon des Noles du 3ème quart-temps, une interception de QB Jameis Winston.

QB Marcus Mariota ne se fera pas prier pour marquer un TD au sol de 23 yards (52-20 pour Oregon). Et la débandade des champions nationaux continua, WR Jesus Wilson commettant le 4ème fumble de #3 Florida State de cette 2ème mi-temps. Résultat ? TD des Ducks sur une course de RB Thomas Tyner (59-20).

Les 59 points réussis par #2 Oregon établissent un nouveau record du Rose Bowl détenu jusque-là par USC et Michigan (49 points).

A noter que TE Nick O’Leary (1 réception, 4 yards) s’est blessé à la cuisse lors de l’échauffement privant ainsi QB Jameis Winston de l’une de ses cibles préférées pour ce match.

Rose Bowl 2015 : Oregon 59, Florida State 20

8 Commentaires

8 Comments

  1. Luzoan

    2 janvier 2015 at 10:01

    Bon, la j’ y crois!!!!
    Oregon est en route pour le titre…
    Çà fait plaisir de voir que la défense a assuré, une belle soirée, une grande victoire, à peine le temps de stresser une mi- temps…
    Attention Ohio State joue très bien, çà ne sera pas une partie de plaisir…

  2. Kid Ink

    2 janvier 2015 at 10:02

    YES !!! Mes Ducks qui éclatent les Noles avec la manière, le meilleur moyen de se dire que la nuit blanche en valait le coup !!! 😀

    C’est impressionant comment les Noles se sont tirer une balle dans le pied avec tous ces Fumbles et ces pertes de balles, notamment celle de Jameis qui est dégueulasse, on dirait qu’il jette le ballon parcequ’il ne veut pas se faire plaquer… C’est un peu dommage, ca a gacher tous le suspens, car au bout du troisième TD d’affiler pour les Ducks, je me disait que le come back serait impossible pour FSU…

    Direction la finale nationale avec un choc fratricide entre mes équipes favorites !!! ^^

  3. Full99

    2 janvier 2015 at 10:04

    a quand le match complet sur blue pennant tv ou autre !!

  4. Luzoan

    2 janvier 2015 at 11:53

    s il vous plait les experts, ou je peux trouver le maillot des PO des ducks, impossible sur fanatics, dicks, je sais pas ou le trouver????
    Si quelqu’ un à un tuyau…

    • algerino

      2 janvier 2015 at 13:00

      C’est un maillot spécifique pour les Playoffs, il faudra voir si Nike va le mettre sur le marché.
      Mais tu pourras peut-être trouvé les maillots throwback qui ne sont pas très éloigné de celui que t’as vu hier, sur ebay ou des sites du style.

  5. algerino

    2 janvier 2015 at 12:58

    Très belle performance des Ducks, bien aidé il faut l’avouer par l’inconsistance des joueurs des Seminoles en offense.

    Pour moi les deux points primordiaux qui ont été mis en avant par le coaching staff et mis en place durant les entrainements avant ce match ont été respectés par les joueurs :
    1/ Offense : maintenir un rythme en attaque le plus élevé possible, et ce essentiellement pour asphyxier la ligne défensive des Seminoles. On a pu voir qu’ils ne tenaient pas le rythme dés le milieu du 2ème quart. Marcus Mariota a parfaitement géré le tempo et mis en place la Defense des Seminoles sur le rotules en usant de la zone-read et aussi jouant sur un des gros points faible des FSU : les screen pass.
    2/ Defense : nos Defensive Back on remporté leur bataille ! Ils ont shut down les receveurs de FSU en montrant que la perte d’Ifo est certes préjudiciable dans la couverture en man-to-man mais ils n’ont pas laissé de big play. On peut dire aussi que notre DC coach Pellum a mis en place un très bon schéma, basé en grande partie sur la cover 2. On a souvent laisser le milieu du terrain « vide », ce qui a permis à FSU d’avancer assez régulièrement mais arrivé en red zone : les barbelés étaient de sortie ! La D-line a parfaitement tenue le choc, ils ont été tout autant (voir plus) physique que l’O-line des Seminoles. Performance a reproduire pour le dernier match.

    Well done guys, one more game now

    #WinTheDay

  6. vinnyroma

    2 janvier 2015 at 13:19

    score un peu généreux quand même à cause de tous ces fumble mais une victoire très logique tellement Oregon avait plus d’armes en attaque et en défense.

    Florida state même invaincu a eu une saison difficile avec beaucoup de victoires de justesse, il n’y a pas eu de miracle cette fois ci même si Winston a sauvé la mise en première mi temps en convertissant in extremis des 3ème tentatives.

    le Ohio State actuel me semble plus que Florida State donc rien n’est joué

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut