Suivez-nous sur
Florida State

Florida State Seminoles

Preview 2016 : Florida State Seminoles

Après une année de reconstruction au cours de laquelle ils ont tout de même remporté 10 victoires, les Seminoles de Florida State sont de retour parmi les candidats au titre de conférence ACC et à une place en College Football Playoff. Avec le retour de RB Dalvin Cook, il possède un sérieux candidat à l’obtention du trophée Heisman.

Preview 2016 : Florida State Seminoles

Florida State Seminoles
Conférence ACC – Division Atlantic
En 2015 : 10-3, 6-2 ACC. Peach Bowl : défaite contre Houston 38-24.
Head coach : Jimbo Fisher, 7ème année (68-13) – Résultats en carrière: 58-10.
Coordinateur offensif : Lawrence Dawsey, Randy Sanders.
Coordinateur défensif : Charles Kelly.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 3 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : DB Jalen Ramsey, LB Reggie Northrup, K Roberto Aguayo.
Joueurs à suivre : QB Sean McGuire, QB Deondre Francois, RB Dalvin Cook, WR Travis Rudolph, LT Roderick Johnson, DE DeMarcus Walker, DE Josh Sweat, CB Marquez White, SS Derwin James.

La saison 2015 devait être l’occasion d’une reconstruction d’un programme de Florida State totalement pillé par les professionnels de la NFL depuis trois ans. Malgré la perte du 1er pick de la draft 2015, QB Jameis Winston, et celle d’une douzaine d’autres titulaires, les Seminoles sont restés dans le coup jusqu’au début du mois de novembre dernier avant de chuter à Clemson, 23-13, dans le choc annuel de la division ACC Atlantic.

Florida State a finalement conclu sa saison de reconstruction en atteignant le plateau des 10 victoires (10-3) pour la 5ème fois en 6 ans. Désormais, les talentueux Seminoles semblent avoir acquis suffisamment d’expérience pour faire leur retour parmi l’élite national.

Offensivement, les Noles compteront sur le retour de 9 titulaires ainsi que celui du senior de 5ème année, QB Sean McGuire. Défensivement, ce sont 6 titulaires de la saison passée qui seront fidèles au poste à partir de septembre prochain.

Si on y ajoute plusieurs backups expérimentés qui apporteront leur leadership à la fougue de la jeunesse, Florida State possède un effectif assez fourni pour faire face à un calendrier rempli de pièges (match d’ouverture contre Ole Miss, déplacements à Louisville, à Miami, réception de Florida) même si le match le plus important de la saison (face à Clemson) se déroulera dans le confort du stade Doak Campbell de Tallahassee (Floride). Le vainqueur de ce duel s’est qualifié pour les deux premières éditions du College Football Playoff.

Attaque

Le transfert de QB Jake Coker pour Alabama suivi du départ précoce de QB Jameis Winston pour la NFL a mis les Seminoles dans une situation difficile en 2015. Ils ont trouvé une solution temporaire en s’adjugeant, pour un an, les services de l’ancien quarterback titulaire de Notre Dame, QB Everett Golson. L’expérience n’aura pas été si mauvaise mais la situation des quarterbacks semble plus claire à l’aube de la saison 2016.

Le senior QB Sean McGuire (1520 yards à la passe, 11 TD, 6 INT en 2015) est indiscutablement le plus expérimenté du groupe de quarterbacks… mais c’est aussi le moins talentueux. Le redshirt freshman QB Deondre Francois et le true freshman QB Malik Henry ont impressionné lors des derniers spring practices. Plusieurs observateurs prédisent que le meilleur quarterback « dual-threat » de la promotion de recrues 2015, QB Deondre Francois, débutera la saison comme titulaire. Pour avoir les faveurs de coach Jimbo Fisher, le senior QB Sean McGuire devra montrer, pendant l’été, que ses prises de décision se sont améliorées pour faire oublier une prestation décevante lors du dernier Peach Bowl.

Mais la véritable superstar de l’attaque de Florida State sera encore le junior RB Dalvin Cook (1691 yards au sol, 19 TD en 2015), Avec 1691 yards au sol réussis l’an dernier pour une moyenne de 7.4 yards par course, il a établi un nouveau record de l’université Florida State détenu jusque-là par Warrick Dunn… et il a établi cet exploit en étant protégé par une ligne offensive inconstante tout en étant blessé d’une cheville une partie de la saison ! Opéré de l’épaule au cours du printemps (pour la 3ème fois en deux ans), il sera totalement rétabli en septembre prochain. S’il retrouve toutes ses capacités athlétiques, RB Dalvin Cook sera assurément un candidat pour le trophée Heisman. Le solide sophomore RB Jacques Patrick (314 yards au sol, 5 TD en 2015) apportera son punch sur les courts gains et les 3ème tentatives. Le senior FB Freddie Stevenson jouera encore son rôle de bloqueur sur certains run package.

Avec près de 60 réceptions réussies chacun, les trois meilleurs receveurs des Seminoles sont de retour en 2016. Le talent et l’expérience ne manqueront donc pas dans ce secteur de jeu. Le rapide junior WR Travis Rudolph (59 réceptions, 916 yards, 7 INT en 2015) s’est totalement révélé lors de la dernière saison qu’il a terminée avec une impressionnante performance (7 réceptions pour 201 yards) lors du dernier Peach Bowl. Il sera clairement le leader d’un groupe qui comprend aussi les dynamiques seniors WR Jesus Wilson (58 réceptions, 622 yards, 3 TD en 2015) et WR Kermit Whitfield (57 réceptions, 798 yards, 6 TD en 2015). Les athlétiques sophomores WR Auden Tate et WR George Campbell ainsi que les juniors WR Ja’Vonn Harrison et WR Ermon Lane ont une belle carte à jouer. Les redshirt sophomores TE Ryan Izzo (14 réceptions, 210 yards, 2 TD en 2015) et TE Mavin Saunders ont le gabarit pour devenir des armes intéressantes dans la red-zone.

L’un des plus gros problèmes des Seminoles en 2015 était leur incapacité de convertir des situations de court gain sur les 3ème tentative et leur inaptitude à inscrire des TDs une fois dans la red-zone adverse. Il faut dire que la ligne offensive a été totalement remaniée au cours de l’été 2015 suite au départ de 4 titulaires pour la NFL. De nombreuses blessures n’ont pas arrangé les choses et ce sont finalement 12 combinaisons différentes qui ont été utilisées la saison dernière. La situation est bien différente en 2016. Quatre titulaires sont de retour à commencer par le leader du groupe, le robuste junior LT Roderick Johnson dont la progression fulgurante en fait déjà l’un des meilleurs joueurs du pays à son poste. Le senior LG Kareem Are et le junior RG Wilson Bell devraient former le duo de guards tandis que le sophomore C Alec Eberle semble être assuré de débuter la saison au poste de centre. RT Brock Ruble et l’ancien joueur de ligne défensive, le junior RT Rick Leonard, seront en concurrence pour compléter une ligne offensive qui est devenu, en moins d’un an, une force des Seminoles.

Défense

En 2015, la défense des Seminoles fût la seule au niveau FBS à ne pas avoir accordé plus de 25 points au cours d’un match de saison régulière. Énorme ! Malgré le départ de DB Jalen Ramsey pour la NFL et un certain manque d’expérience au niveau des linebackers, ce secteur défensif de Florida State possède le talent et la profondeur pour rester ultra-compétitif en 2016.

Après avoir accumulé 58 plaquages dont 15 pour perte et 9 sacks, le senior DE DeMarcus Walker a failli faire le saut pour la NFL. Son retour avec les Seminoles leur permettra d’avoir une formidable doublette de pass-rushers avec la présence de l’explosif sophomore DE Josh Sweat (41 plaquages, 2 sacks en 2015), ancienne recrue 5 étoiles dont on attend beaucoup en 2016 du côté de Tallahassee. Florida State a perdu l’expérimenté DT Nile Lawrence-Stample dont l’éligibilité a expiré mais le junior DT Derrick Nnadi (45 plaquages, 2.5 sacks en 2015) a déjà démontré qu’il a le potentiel pour devenir la prochaine star du front four des Noles. La profondeur à l’intérieur de la ligne ne sera pas un problème avec la présence des trois prometteurs sophomores DT Demarcus Christmas, DT Arthur Williams et DT Fredrick Jones.

S’il y a un sujet d’inquiétude concernant la défense de Florida State, c’est au niveau des linebackers. Exit Reggie Northrup et Terrence Smith. L’ancienne recrue 5 étoiles LB Matthew Thomas fera enfin son retour sur les terrains après une suspension qui l’a écarté de l’équipe la moitié de la saison 2014 et une perte d’éligibilité en 2015. Le junior LB Ro’Derrick Hoskins (52 plaquages, 6.5 pour perte) fait son retour. Si ces deux-là évitent les blessures, tout ira bien pour les Seminoles.

Coach Jimbo Fisher a recruté tellement de talent ces dernières années que perdre le All-American CB Jalen Ramsey ne devrait pas être si problématique au niveau du secondary. Le puissant senior CB Marquez White (25 plaquages, 1 INT en 2015) est de retour. Il formera un excellent duo avec l’une des jeunes stars montantes, CB Tarvarus McFadden ou CB Marcus Lewis. Le reste du secondary sera la grande force de cette défense des Seminoles. Pour sa première saison sur le campus de Tallahassee, le sophomore SS Derwin James (91 plaquages, 4.5 sacks en 2015) n’a pas fait défaut à sa réputation de future superstar au niveau national. Il compose un formidable tandem de safeties avec l’expérimenté senior FS Nate Andrews (25 plaquages en 2015). Enfin, DB Trey Marshall (21 plaquages, 1 sack en 2015) devrait conserver son poste hybride STAR (defensive back / linebacker).

Equipes spéciales

Les Seminoles font table rase concernant leurs botteurs de coup de pied. Après trois saisons exceptionnelles sur le campus de Tallahassee, K Roberto Aguayo a fait le saut dans la NFL alors qu’il lui restait un an d’éligibilité au niveau NCAA. P Cason Beatty a lui expiré cette éligibilité après 4 saisons comme titulaire. Ce sont donc deux freshmen qui devraient débuter la saison. Le frère de Roberto Aguayo, K Ricky Aguayo, a fait son arrivée sur le campus en janvier dernier. Il pourrait être lancé dans le grand bain dès septembre après avoir réussi deux long FGs de 45 et 46 yards lors du dernier spring game. De son côté, le true freshman K Logan Tyler sera chargé des punts. WR/KR Kermit Whitfield et WR/PR Jesus Wilson sont de retour.

Conclusion

Après avoir remporté 27 matchs en deux saisons (2013-14) et envoyé plus de 30 joueurs dans la NFL depuis 2012, Florida State devait être en reconstruction l’an dernier. Malgré la jeunesse de son effectif, les Seminoles ont gagné 10 matchs en 2015 et tout indique que cette nouvelle génération sera rapidement au niveau pour faire de Florida State un candidat au titre de champion national. Un nouveau quarterback (QB Deondre Francois ?) devrait apporter un peu de stabilité à un poste qui en demande depuis le départ de QB Jameis Winston. Le retour du prétendant au trophée Heisman, RB Dalvin Cook, et l’éclosion de WR Travis Rudolph devrait l’aider. Le départ pour la NFL de DB Jalen Ramsey laisse un grand vide dans le secondary mais avec 6 titulaires de retour en défense dont les stars montantes DE Demarcus Walker et S Derwin James, le secteur défensif des Noles sera encore l’un des meilleurs du pays en 2016. Le titre de division Atlantic se jouera probablement à Tallahassee (Floride) face aux Tigers de Clemson. Une victoire dans ce match et une place en College Football Playoff sera très proche. Pourtant, l’expérience du junior QB Deshaun Watson (Clemson) pourrait faire la différence dans ce choc du mois d’octobre privant ainsi les Noles d’un retour en finale de conférence.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Florida State Seminoles