Suivez-nous sur

Auburn Tigers

BCS Championship Game 2014 : Florida State 34, Auburn 31

Au terme d’une fin de match épique qui conclue une saison 2013 exceptionnelle, les Seminoles de #1 Florida State remportent le dernier BCS National Championship Game de l’Histoire en s’imposant 34-31 contre les Tigers de #2 Auburn.

BCS Championship Game 2014 : Florida State 34, Auburn 31

Au terme d’une fin de match épique qui conclue une saison 2013 exceptionnelle, les Seminoles de #1 Florida State remportent le dernier BCS National Championship Game de l’Histoire en s’imposant 34-31 contre les Tigers de #2 Auburn après avoir remonté 18 points !

Nommé MVP offensif de cette finale nationale, le redshirt freshman QB Jameis Winston (20/35, 237 yards, 2 TDs et 11 courses pour 26 yards) a assuré la victoire de #1 Florida State (14-0, 8-0 ACC) sur une passe de 2 yards pour WR Kelvin Benjamin à 0:13 de la fin de la rencontre offrant ainsi le 3ème titre de Champion National des Seminoles après ceux de 1993 et 1999.

QB Jameis Winston, Florida State

Le jour de ses 20 ans, il devient également le premier freshman de l’Histoire à remporter le trophée Heisman et le titre de champion national la même année.

Pourtant largement dominés en 1ère mi-temps par une étonnante équipe de #2 Auburn (12-2, 7-1 SEC), les Seminoles de #1 Florida State ont su apporter les ajustements nécessaires dans les 30 dernières minutes pour mettre un terme à la suprématie de la conférence SEC qui avait remporté les 7 derniers BCS National Championship Games (Florida 2006 et 2008, LSU 2007, Alabama 2009, 2011 et 2012, Auburn 2010).

Bousculé par une intense défense des Tigers, QB Jameis Winston a été en grande difficulté en 1ère mi-temps avant de retrouver toute sa verve dans le 4ème quart-temps et de réussir un dernier drive de légende (6/7, 77 yards).

Une 1ère mi-temps dominée par la défense de #2 Auburn

Sur le premier jeu du match, RB Tre Mason donna le ton de la première mi-temps : une course « off-tackle » de 12 yards superbement protégée par LT Greg Robinson. Les Tigers avaient pour objectif de « marcher » sur les Seminoles, cela partait bien pour les joueurs de coach Malzahn.

Ces derniers auraient même pu réussir le premier « big play » de la rencontre si WR Ricardo Louis n’avait pas relâché un ballon alors qu’il était totalement seul derrière le secondary de #1 Florida State suite à une superbe longue passe de QB Nick Marshall (14/27, 217 yards, 2 TDs, 1 INT et 16 courses, 45 yards).

Ce seront finalement les Seminoles qui inscriront les premiers points sur un FG de 35 yards de K Roberto Aguayo non sans que QB Jameis Winston eut été sacké par le senior DE Nosa Eguae sur un 3rd-and-8 dans la red zone des Tigers. #2 Auburn parvenait donc à stopper l’attaque de #1 Florida State, la meilleure au pays.

Puis, le premier « big play » fût finalement réussi par les équipes spéciales des Tigers : un monumental punt de 38 yards de P Steven Clark dans les 5 yards des Seminoles. Mis sous une énorme pression défensive, QB Jameis Winston ne put sortir les siens de cette situation difficile et #1 Florida State était alors contraint de punter. 6 jeux plus tard, QB Nick Marshall exécuta une « screen pass » parfaite pour RB Tre Mason (34 courses, 195 yards, 1 TD) qui n’avait plus qu’à profiter des blocks de ses coéquipiers pour marquer le premier TD de la rencontre sur une réception de 12 yards. 7-3 pour #2 Auburn.

Incroyablement agressive et véloce, la défense des Tigers força l’attaque des Seminoles à punter à deux reprises.

Ces derniers ne profitèrent pas d’une pénalité pour un « roughing the passer » laissant passer une opportunité de repasser devant les champions de la SEC avant la fin d’un premier quart-temps qui aura donc été marqué par la domination de la défense de #2 Auburn.

Le « front seven » des Tigers mettait alors une pression énorme sur le récent vainqueur du trophée Heisman 2013 : QB Jameis Winston terminait le premier quart-temps avec une fiche de 4/8, 43 yards et 2 sacks.

Et cela n’allait pas s’arranger dans le 2ème quart-temps. Profitant d’une pénalité de 15 yards pour conduite anti-sportive de CB Lamarcus Joyner, QB Nick Marshall trouva WR Melvin Ray totalement esseulé entre les deux safeties des Seminoles et au bout d’une course en puissance de 50 yards, ce dernier marquait le second TD de la soirée et donnait 11 points d’avance aux Tigers. 14-3 pour #2 Auburn.

Plus rien ne semblait fonctionner pour les Seminoles. Incapables de mettre le moindre rythme en attaque, ils ne parvenaient pas non plus à stopper l’attaque des Tigers. Ils semblèrent même toucher le fond lorsque QB Jameis Winston commit un fumble (seulement son 2ème de la saison) récupéré par #2 Auburn suite à plaquage de DL Angelo Blackson.

QB Nick Marshall, Auburn

QB Nick Marshall ne manqua pas l’occasion et sur une course de 4 yards, il marquait le 3ème TD de Tigers qui prenaient alors une confortable avance de 18 points. Comme dirait coach Gus Malzahn : Boum ! 21-3 pour #2 Auburn.

A cause de l’intensité défensive des Tigers, #1 Florida State était sous pression et commettait de trop nombreuses erreurs pour pouvoir rivaliser dans ce match. Il faut dire que les Seminoles n’ont jamais été confrontés à une solide défense comme celle des Tigers durant la saison… et cela commençait à se voir.

Il fallait absolument que coach Jimbo Fisher trouve le moyen de relancer son équipe et c’est ce qui se produit lorsque sur un « 4th-and-4 », les Seminoles exécutèrent à la perfection un « fake punt » suivi d’un long drive marqué par un « big play » au sol de QB Jameis Winston et conclu par une course de RB Devonta Freeman pour un TD de 3 yards. #1 Florida State revenait dans la rencontre juste avant la pause. 21-10 pour #2 Auburn.

QB Jameis Winston terminait cette 1ère mi-temps avec une épouvantable fiche de 6/15, 62 yards, 1 fumble et 2 sacks. Jamais une équipe menée à la mi-temps n’avait remporté le BCS National Championship Game…

Le réveil des Seminoles

Le 3ème quart-temps s’avérera beaucoup plus équilibré que les deux premiers; les Seminoles apportant plusieurs ajustements défensifs et jouant avec beaucoup plus d’intensité qu’en 1ère mi-temps.

K Roberto Aguayo sera le seul à inscrire des points sur un FG de 41 yards. #1 Florida State revenait à 8 points seulement de #2 Auburn et petit à petit semblait retrouver son élan.

CB P.J. Williams, Florida State

Beaucoup plus disciplinée et agressive, la meilleure défense au pays réussit alors sa 26ème interception de la saison lorsque CB P.J. Williams, le MVP défensif de ce match, intercepta une passe de QB Nick Marshall, suivi d’un fumble que CB Lamarcus Joyner parvint à récupérer.

Cette rencontre venait peut-être de basculer… d’autant qu’il ne faudra que 5 jeux à QB Jameis Winston pour inscrire son premier TD à la passe de cette finale nationale suite à une réception de 5 yards de FB Chad Abram. Les Seminoles étaient alors à 1 point des Tigers et venaient d’inscrire 17 points consécutifs.

Au terme d’un long drive ponctué de course puissante de RB Tre Mason et de « read-options » de QB Nick Marshall, #2 Auburn reprit 4 points d’avance grâce à FG de 23 yards de K Cody Parkey. 24-20 pour #2 Auburn.

Il ne restait moins de 5 minutes lorsque cette finale nationale devint époustouflante. A la suite d’un retour de kickoff de 100 yards, le freshman WR Levonte « Kermit » Whitfield donna les devants aux Seminoles pour la première fois de la rencontre à 4:31 de la fin du match. 27-24 pour #1 Florida State.

RB Tre Mason redonne l’espoir aux Tigers

Mais peut-être que finalement cette équipe de #2 Auburn était bien destinée à remporter ce BCS National Championship Game. Au terme d’un monumental drive dirigé par QB Nick Marshall qui trouva par deux fois WR Sammie Coates (4 réceptions, 61 yards) dans le trafic, RB Tre Mason transperça la défense des Seminoles pour un fabuleux TD au sol de 37 yards à 1:19 de la fin du match. 31-27 pour #2 Auburn.

WR Rashad Greene et WR Kelvin Benjamin assomment #2 Auburn

WR Kelvin Benjamin, Florida State

Les Seminoles étaient dos au mur. La légende QB Jameis Winston s’écrit alors : 6 passes complétées sur 7 dont une de 49 yards pour WR Rashad Greene (9 réceptions, 147 yards) qui profita des largeurs d’une défense des Tigers épuisée. Finalement, le vainqueur du trophée Heisman 2013 trouvera WR Kelvin « Baby Megatron » Benjamin (4 réceptions, 54 yards, 1 TD) pour un TD de 2 yards à 0:13 de la fin du match. 34-31 pour #1 Florida State.

#2 Auburn aura bien une dernière chance mais avec 83 yards à remonter, c’était trop difficile pour une vaillante et combative équipe qui n’aura pas su achever son adversaire du soir quand elle en avait l’occasion.

Les Seminoles de #1 Florida State sont champions nationaux 2013 !

Avec un total de 195 yards au sol dans cette rencontre, le junior RB Tre Mason a été fidèle à lui-même : explosif, robuste et incroyablement combatif dans les tranchées. Il aura réussi la 2ème meilleure performance de l’Histoire des BCS Championship Games derrière les 200 yards au sol de QB Vince Young (Texas) en 2006.

En remontant 18 points dans ce match, #1 Florida State réussit le plus grand comeback de l’Histoire du BCS Championship Game dont c’était la dernière édition avant la mise en place des College Football Playoffs à 4 équipes à l’issue de la saison 2014.

A noter que depuis la création des BCS en 1998, les vainqueurs du trophée Heisman n’avaient pas été à la fête lors du BCS National Championship puisque sur les 7 vainqueurs ayant participé à la finale nationale, 3 seulement avaient gagné le titre. QB Jameis Winston est donc le 4ème après QB Matt Leinart (USC, 2004), RB Mark Ingram (Alabama, 2009) et QB Cam Newton (Auburn, 2010).

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

9 Commentaires

9 Comments

  1. tnarref

    7 janvier 2014 à 09h03

    C’était vraiment un match de taré, j’ai flippé pendant tous la première mi-temps, j’ai retrouvé le sourire pendant la seconde, j’étais sous une tension de malade à la fin, mais aujourd’hui, j’arborerais fièrement ma snapback des Seminoles !!!

  2. matt

    7 janvier 2014 à 09h10

    belle finale ! Mason bon petit RB…

  3. louvressac

    7 janvier 2014 à 12h53

    pauvre chris davis….il y a un mois idole de tout un peuple après son KO return victorieux contre alabama
    et la nuit passée completement a la ramasse sur les 3 actions cruciales du dernier drive des seminoles
    (la reception de 49 yards de greene ,l’interference de passe dans la end zone et le TD de benjamin!
    ….ainsi va la vie !

    • Luzoan

      7 janvier 2014 à 13h07

      De héros à zéro! 🙁

  4. Luzoan

    7 janvier 2014 à 13h02

    Match magnifique, saison historique!
    On ne sait pas quoi dire tellement les équipes nous ont fait rêver!
    C est ça le College Football!
    Comment fait on pour voir les futurs joueurs de CFB?
    J aimerai bien voir et connaître les rois des high schools!
    Merci pour ce site Morgan!!!!!
    ;-))

    • Mathieu

      8 janvier 2014 à 12h09

      Essaye le site rivals.com qui donne le classement des universités en recrutement ainsi que les profils des joueurs dans leur Top 100 (entre autres) sa c’est gratuit. Les articles sont payants par contre.

      • Luzoan

        9 janvier 2014 à 11h06

        merci mathieu

  5. Luzoan

    7 janvier 2014 à 13h05

    Autre question:
    Les organisateurs n auraient t ils pas oublié de donner son trophée de MVP a Jameis Winston en direct?

  6. Verchain

    7 janvier 2014 à 20h59

    J’y ai cru. Longtemps. Et puis… ce foutu dernier drive… où j’ai retrouvé la défense des Tigers de l’an dernier… ça nous aurait fait une formidable fin de saison pour Auburn. De rien à tout… on se contentera de presque… gloire à Malzahn en tout cas… et à bientôt.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Auburn Tigers