Suivez-nous sur

Bowls

Pinstripe Bowl 2015 : Duke 44, Indiana 41 OT

Au terme d’une chassé-croisé haletant conclu sur un jeu controversé, les Blue Devils de Duke remportent leur premier bowl depuis 1961 en s’imposant 44-41 après prolongation contre les Hoosiers d’Indiana lors du Pinstripe Bowl.

Au terme d’un chassé-croisé haletant conclu par un jeu controversé, les Blue Devils de Duke remportent leur premier bowl depuis 54 ans en s’imposant 44-41 après prolongation contre les Hoosiers d’Indiana lors du Pinstripe Bowl.

La dernière victoire des Blue Devils dans un bowl remontait au Cotton Bowl 1961 remporté à l’époque face à Arkansas. Et il s’en est fallu de peu que la série de 5 défaites dans un bowl se poursuive puisque Duke (8-5) a dû attendre la dernière minute et un TD au sol de 5 yards de QB Thomas Sirk pour envoyer le match en prolongation.

WR Luke Timian, Indiana – Crédits photo : Seth Wenig, AP Photo

Après avoir dû se contenter d’un FG sur la première possession de la prolongation, les Blue Devils parvinrent à stopper QB Nate Sudfeld (28/51, 389 yards, 3 TD, 2 TD) et l’attaque d’Indiana (6-7) K Griffin Oakes tenta alors un FG de 55 yards pour égaliser mais le ballon passa très légèrement sur la droite des poteaux.. tellement légèrement que les Hoosiers ont contesté la décision des arbitres. Finalement, le jeu n’était pas éligible pour une revue video et la victoire fût définitivement accordée à Duke.

Dans un Yankee Stadium re-configuré en stade de football pour accueillir ce Pinstripe Bowl, les deux équipes se sont livrées à un vrai mano a mano tout au long de cette fin d’après-midi : 1203 yards, 57 1st-downs et un total combiné de 85 points !

QB Thomas Sirk (17/37, 163 yards, 1 TD, 2 INT et 155 yards au sol, 2 TD) et RB Shaun Wilson (9 courses, 103 yards, 1 TD) ont offert un récital réussissant respectivement 318 yards à la passe pour 3 TD et 282 yards toute catégorie dont un retour de kickoff de 98 yards. Le quarterback des Blue Devils s’est finalement imposé au terme d’un duel passionnant avec son homologue des Hoosiers, QB Nate Sudfeld.

Indiana était privé de sa star offensif, RB Jordan Howard (cheville), permettant au sophomore RB Devine Redding (35 courses, 227 yards, 1 TD) de réussir le meilleur match de sa carrière.

Duke a rapidement pris les devants 10-0 avant que le match devienne un vrai combat de boxe avec 8 changements de leader. Le score était de 17-17 à la mi-temps puis les Hoosiers conclurent le 3ème quart-temps avec une avance de 31-27 suite au TD au sol de 10 yards d’un certain… RB Alex Rodriguez ! Les Blue Devils gardèrent espoir et QB Thomas Sirk égalisa à moins d’une minute de la fin. Pourtant, les Hoosiers eurent bien une dernière opportunité de l’emporter mais K Griffin Oakes manqua sa tentative de FG.

Cette victoire des Blue Devils met un terme à leur série de 4 défaites qui ont conclu leur saison régulière.

Depuis son arrivée sur le campus de Durham (Caroline du Nord) en 2008, coach David Cutcliffe a complètement reconstruit le programme de football de Duke parvenant à les qualifier en 2015 pour un 4ème bowl consécutif. Pourtant, les trois défaites précédentes restaient en travers de la gorge des Blue Devils. Ce succès vient couronner le fantastique travail d’un David Cutcliffe contesté lors de ses 4 premières saison à Duke.

De son côté, Indiana espérait conclure leur saison avec un succès lors de cette seconde participation à un bowl depuis 1993. Comme tout au long de la saison, les joueurs de coach Wilson ont su gagner beaucoup de yards en attaque (667 yards offensifs dans ce match) mais ont été incapables de stopper l’adversaire à des moments-clés.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls