Suivez-nous sur
Deshaun Watson, Clemson

Clemson Tigers

Preview 2016 : Clemson Tigers

Le retour du phénoménal QB Deshaun Watson à la tête de l’une des plus explosives attaques du pays devrait permettre aux Tigers de Clemson de rester parmi les favoris pour une place en College Football Playoff. Comme souvent ces dernières années, leur duel avec les Seminoles de Florida State déterminera leur Destin en 2016.

Preview 2016 : Clemson Tigers

Clemson Tigers
Conférence ACC – Division Coastal
En 2015 :
14-0, 8-0 ACC. Orange Bowl : victoire contre Oklahoma, 37-17. Battu en finale nationale par Alabama, 45-40.
Head coach : Dabo Swinney, 7ème année (75-27) – Résultats en carrière: 75-27.
Coordinateur offensif : Tony Elliott, Jeff Scott.
Coordinateur défensif : Marion Hobby, Brent Venables.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 3 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : DE Shaq Lawson, DE Kevin Dodd, CB Mackensie Alexander.
Joueurs à suivre : QB Deshaun Watson, RB Wayne Gallman, WR Mike Williams, WR Artavis Scott, LT Mitch Hyatt, DT Christian Wilkins, DE Austin Bryant, LB Ben Boulware, CB Cordrea Tankersley.

Même si elle ne s’est pas terminée comme Clemson aurait voulu, la saison 2015 des Tigers aura été un franc succès : faisant mentir leur réputation de toujours craquer dans les moments cruciaux – le fameux Clemsoning -, ils ont occupé la place de #1 du classement CFP Top 25 tout au long de la saison avant de chuter in extremis, 45-40, contre Alabama en finale nationale.

Pour coach Dabo Swinney, la fiche de 14-1 réussie l’an passé n’est que le début d’une grande Histoire : « Il n’y a aucun doute dans mon esprit, nous allons être de retour. On n’attendra pas encore 34 ans avant de rejouer une finale. Je vous le promets. » déclarait-il en conférence de presse après la cruelle défaite subie face au Crimson Tide. Le coach des Tigers et son staff sont confiants d’avoir établi une culture de la victoire qui fera la différence dans les années futures à commencer par 2016.

Il faut dire que les Tigers pourront compter sur une attaque effrayante. En plus du meilleur quarterback du pays, QB Deshaun Watson, la quasi-totalité des playmakers de la saison dernière feront leur retour avec une année d’expérience supplémentaire. Il n’y a aucune équipe au niveau national que l’attaque de Clemson ne pourrait pas dominer.

Ce pourrait être plus problématique en défense avec le retour de 3 titulaires seulement. L’inexpérience dans ce secteur de jeu pourrait être préjudiciable à un programme de Clemson qui jouera ses deux plus gros matchs de la saison en terrain hostile (à Auburn et à Florida State). Toutefois, coach Dabo Swinney a déjà prouvé qu’il était capable de faire des miracles avec ses jeunes pousses.

Attaque

Le départ du coordinateur offensif Chad Morris pour Southern Methodist en janvier 2015 n’aura pas ralenti l’explosive attaque « no-huddle » des Tigers. Mené par le candidat au trophée Heisman et meilleur quarterback du pays selon TBP, QB Deshaun Watson (4105 yards à la passe, 35 TD, 13 interceptions et 1105 yards au sol pour 12 TD en 2015), elle a conclu la dernière saison avec une moyenne de 514.5 yards offensifs par match (#11 au niveau national). Bonne nouvelle pour Clemson : le prodige junior est de retour. Toutefois, la campagne 2016 devrait être sa dernière au niveau NCAA avant de répondre aux sirènes de la NFL. Joueur rapide et très athlétique, il possède également un bras puissant qui en font une menace constante pour les défenses adverses. Si son backup, le dynamique sophomore QB Kelly Bryant, devrait avoir l’opportunité de montrer son talent à quelques occasions, il ne faut pas se le cacher : les chances de titre national des Tigers en 2016 passeront par une grande saison de QB Deshaun Watson.

Ce dernier s’appuiera sur une armada de playmakers tant dans le jeu au sol que dans les airs. Le puissant junior RB Wayne Gallman (1527 yards au sol, 13 TDs) était éligible pour se présenter à la dernière draft NFL, il a finalement décidé de faire son retour à Clemson au grand bonheur des fans des Tigers. Il sera le leader d’un groupe de running backs exceptionnels. Le junior RB Tyshon Dye est un robuste coureur qui sera enfin rétabli de blessure mais on attend surtout de solides performances des sophomores RB C.J. Fuller (171 yards au sol, 1 TD en 2015) et RB Adam Choice ainsi que du true freshman RB Tavien Foster, l’un des meilleurs running backs à sortir des lycées américains en 2016.

Depuis plusieurs saisons, l’université Clemson est clairement devenue « Wide Receiver U ». Dans la lignée des DeAndre Hopkins, Sammy Watkins et Martavis Bryant, le junior WR Artavis Scott (93 réceptions, 901 yards, 6 TD en 2015) possède toutes les qualités pour devenir l’un des meilleurs receveurs de la prochaine draft NFL. Comme Sammy Watkins en son temps, il a une incroyable capacité à gagner des yards après la réception. Il formera un sensationnel duo de receveurs avec le revenant, le senior WR Mike Williams. Victime d’une blessure à la nuque lors du match d’ouverture de la saison dernière, il fera son retour avec les Tigers en 2016. Ces deux-là auront le soutien du fougueux mais ultra-talentueux WR Deon Cain (34 réceptions, 582 yards, 5 TD en 2015) et du héros du dernier College Football Playoff, le sophomore WR Hunter Renfrow (33 réceptions, 492 yards, 5 TD en 2015). Le poste de tight-end n’est pas en reste avec la présence du senior TE Jordan Leggett (40 réceptions, 525 yards, 8 TD en 2015), dernier finaliste pour l’obtention du John Mackey Award qui récompense le meilleur tight-end du pays au terme de la saison. On vous l’a dit : du talent à revendre à tous les postes.

Mais l’attaque des Tigers ne serait rien sans une ligne offensive puissante et mobile. Le sophomore LT Mitch Hyatt aura été la révélation de la saison dernière après avoir été lancé dans le grand bain dès son année true fershman. Sa combativité et sa maturité font déjà de lui l’un des leaders de cette ligne avec le senior C Jay Guillermo. Le junior RG Tyrone Crowder est un solide run-blocker. Enfin, deux sophomores devraient débuter la saison 2016 comme titulaire :  LG Taylor Hearn et RT Jake Fruhmorgen.

Défense

Durant l’intersaison, Clemson a perdu ses deux pass rushers, DE Shaq Lawson et DE Kevin Dodd, son cornerback #1, CB Mackensie Alexander, ses deux safeties titulaires, S Jayron Kearse et FS T.J. Green, ainsi que le middle linebacker, LB B.J. Goodson. Ouch ! Pour une 2ème année d’affilée, la défense 4-3 des Tigers s’est fait piller par la NFL.

La ligne défensive des Tigers a joué un rôle-clé dans leurs bons résultats depuis 2014. Avec tous ces départs, doit-on s’attendre à une baisse de niveau ? Probablement… mais pas autant que certains le craignent. Remis d’un grave accident de voiture, le senior DE Carlos Watkins (34 plaquages, 3.5 sacks, 1 interception en 2015) est une vraie force à l’intérieur ce qui lui a valu une sélection dans l’équipe All-ACC en 2015. Pour sa saison freshman, l’athlétique sophomore DT Christian Wilkins (33 plaquages, 2 sack en 2015) s’est révélé, l’an passé, comme l’un des plus prometteurs joueurs du pays à son poste. Il devrait succéder à merveilles au solide D.J. Reader. Et on n’oubliera pas que les Tigers ont recruté, en février dernier, le 2ème meilleur prospect du pays, le true freshman DT Dexter Lawrence qui devrait être utilisé dès septembre prochain. Les sophomores DE Austin Bryant (22 plaquages, 1.5 sacks en 2015) et DE Richard Yeargin, et le redshirt freshman DE Clellin Ferrell auront la lourde tâche de faire oublier les deux stars, Bryant et Dodd.

Le gros frappeur et émotif senior LB Ben Boulware (82 plaquages en 2015, #1 de l’équipe) sera fidèle au poste au milieu d’une ligne de linebackers qu’il devrait composer avec le junior SLB Dorian O’Daniel (36 plaquages en 2015) et le sophomore MLB Kendal Joseph. On gardera un oeil sur le junior LB Korrin Wiggins, qui est de retour d’un étirement du ligament antérieur du genou et sur les prometteurs freshmen LB Shaq Smith et LB Tre Lamar qui apporteront de la profondeur à un solide groupe de linebackers.

Le secondary des Tigers s’est fait plumé durant l’offseason. Seul le senior CB Cordrea Tankersley (48 plaquages, 5 interceptions en 2015) est de retour parmi les titulaires. Le sophomore CB Mark Fields devrait hériter du second poste de cornerback titulaire après la blessure de CB Adrian Baker durant les spring practices et du renvoi de CB Kaleb Chalmers suite à une arrestation en possession de marijuana. Le senior FS Jadar Johnson semble prêt à prendre le relais de T.J. Green après 4 ans passés dans l’ombre. Le sophomore SS Van Smith devrait compléter cet inexpérimenté backfield défensif.

Equipes spéciales

La suspension de K Ammon Lakip avant la dernière saison aurait pu avoir des conséquences catastrophiques mais le sophomore K Greg Huegel (27/32 FG, 21/22 à l’intérieur des 40 yards en 2015) a su saisir l’opportunité qui lui était offerte pour s’affirmer comme l’un des plus solides kickers de la conférence ACC. Le senior P Andy Teasdall (39.5 yards en moyenne par punt en 2015) est lui aussi de retour. Sur les retours de coup de pied, WR Artavis Scott (24.7 yards en moyenne sur les kick returns en 2015) est l’un des plus électrisants playmakers du pays.

Calendrier

Avec un premier match à Auburn, le 3 septembre prochain, les Tigers ne devront pas avoir du retard à l’allumage au risque de gaspiller leur joker dès la première semaine. En cas d’échec, ils pourront se refaire une santé face à Troy et South Carolina State (FCS) avant de conclure le mois de septembre en débutant leur calendrier de conférence ACC avec un déplacement piège à Georgia Tech, un jeudi soir. Le mois d’octobre commencera par un duel intra-division contre une équipe de Louisville qui avait failli s’imposer face aux Tigers l’an dernier. Clemson enchainera ensuite avec un déplacement à Boston College puis avec la réception de North Carolina State. Il sera alors temps du véritable choc de l’année face aux Seminoles de Florida State, le 29 octobre, à Tallahassee (Floride). Si les Tigers sortent indemnes de ces deux premiers mois de compétition, la voie sera libre jusqu’à la finale de conférence puisqu’ils affronteront Syracuse, Pittsburgh, Wake Forest et South Carolina au mois de novembre.

Conclusion

En 2015, les Tigers ont été tout près de remporter leur premier titre de champion national depuis 1981. Clemson devrait encore faire partie des sérieux candidats à une place en College Football Playoff mais répéter les exploits de l’an dernier ne sera pas chose facile suite à de nombreux départs. Toutefois, le programme dirigé par coach Dabo Swinney peut compter sur l’une des meilleures attaques du pays menée par le prétendant au trophée Heisman, QB Deshaun Watson. Défensivement, on annonçait l’enfer aux Tigers en 2015. Malgré le retour de deux titulaires seulement, cette défense fût finalement l’un des facteurs principaux du titre de conférence ACC remporté la saison passée. Saura-t-elle faire aussi bien en 2016 sans ses deux pass-rushers (DE Shaq Lawson et DL Kevin Dodd) et sans le shutdown corner CB Mackensie Alexander, tous partis pour la NFL ? Peu probable. Toutefois, les Tigers seront encore favoris dans au moins 11 de leurs matchs. Tout se jouera le 29 octobre à Tallahassee (Floride) face aux Seminoles de Florida State. Comme d’habitude.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Clemson Tigers