Suivez-nous

Clemson Tigers

College Football Report 2013 : Semaine 4

Publié

le

Bonjour les enfants, Papy Verchain est de retour pour vous raconter ce qu’il s’est passé de bien et de moins bien au cours de cette quatrième semaine de compétition. Sur le terrain… OK… On a vu quelques trucs qui méritent mention… Et on va rendre un peu de joie à tout le monde après cette semaine tristounette de football, avec quelques petites images qui vont bien… Comme quoi, il se passe toujours quelque chose, dans le monde merveilleux du college football… Toutefois, on va aller un peu vite car, comme on pouvait s’y attendre, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent cette semaine.

Winners

Parce qu’il y a des gagnants au-delà des résultats des matchs, ils sont dans le College Football Report…

The Guiness Book

Ce qui est vraiment fantastique lorsque nous avons à subir des weekends remplis de matchs n’ayant quasiment aucun intérêt comme ce fut le cas cette semaine, c’est que l’on peut s’amuser à arracher des pages des livres d’histoire pour les réécrire.

Au cours de cette semaine, donc, nous avons eu droit à une explosion offensive. Des points dans tous les sens… Quatre équipes ont scoré plus de 70 points (The U, Ohio State, Baylor et Louisville), 17 équipes ont marqué plus de 50 points et 30 équipes plus de 40 points… C’était juste ce dont nous avions besoin pour ne pas nous endormir devant l’absence totale de suspense.

Au passage, nous pourrons noter que :

  • Kenny Guiton, le quarterback des Buckeyes, censé n’être qu’un remplaçant, a établi le record de la fac avec 6 passes de touchdown.

  • Derek Carr, le quarterback de Fresno, a lancé pour 460 yards contre Boise State, record de la fac et de la Mountain West.

  • Les 692 yards en attaque de UCLA contre New Mexico State constituent le nouveau record de la fac.

  • Les 77 points des Hurricanes de Miami sont un nouveau record de la fac. Notons au passage que les coaches se sont mis d’accord pour réduire le dernier quart-temps à 12 minutes, pour mettre un terme au massacre…

  • Que Texas A&M a marqué 42 points pour la quatrième journée de suite, ce qui constitue un record de la fac…

Oui, je sais, il faut cravacher pour trouver des choses intéressantes à dire sur cette semaine 4 qui ne restera pas dans les mémoires.

The Cardinal

Finalement, les hommes de David Shaw nous avaient gardé le meilleur pour cette semaine, après des débuts poussifs mais victorieux. Le score final de la rencontre contre les Sun Devils d’Arizona State (42-28) ne doit pas vous enduire d’erreur… Certes, ASU a inscrit 28 points, mais le match était déjà terminé à la mi-temps, avec un score de 29-0 en faveur du Cardinal, porté par ses coureurs, old man football at its finest, avec 238 yards et 3 TD au sol au total sur la rencontre. Rien de bien joli, comme d’habitude avec cette équipe qui donne parfois l’impression de jouer avec cinq tight ends en même temps sur le terrain.

Stanford a fait le boulot, en profitant de la grande faiblesse des Sun Devils au sol. Arizona State, qu’on pouvait penser en mesure de perturber la marche de UCLA vers le titre de la division South de la Pac12, a encore pas mal de boulot pour justifier son étiquette d’outsider de début de saison. Mais bon, le coach vagabond Todd Graham a été prolongé jusqu’en 2018…

We, The People

D’habitude, quand j’évoque ‘We, The People’, il est souvent question de Boise State. Eh bien, cette fois encore. Sauf que sur le coup, ce n’est pas une victoire des Broncos qui pousse votre serviteur à glorifier une nouvelle fois ‘We, The People’, mais bien une défaite des hommes de Chris Petersen.

Cette année, le BCS Buster en chef n’est pas l’université au terrain bleu, mais bel et bien ses vainqueurs du jour, les Bulldogs de Fresno State. Derrière le quarterback Derek Carr, qui part d’aussi loin qu’un certain Jordan Lynch la saison dernière dans une éventuelle course au Heisman (il faudrait écarter monsieur Manziel qui est redevenu Johnny Football Only ces dernières semaines), Fresno, qui n’a plus grand chose de consistant au programme avant une finale de la Mountain West qui semble lui ouvrir les bras (et qui pourrait bien se résumer à une nouvelle confrontation contre les Broncos), semble bien partie pour nous offrir une saison sans défaite, et finir dans les douze premiers au classement final BCS.

Verchain est donc maintenant supporter des Bulldogs, pour que le BCS se fasse buster les fesses une dernière fois. Parce que c’est tout ce qu’il mérite.

And more Winners  :

  • WE LOVE LEE CORSO ! BITCHIN’ LEE CORSO !

 

  • Meet Harrison Waid. Le punter de San Jose State est un vrai, un dur, un beau punter… Lors du dernier Military Bowl, il avait du quitter le terrain après avoir botté son premier punt car il souffrait d’une… pneumonie… Cette fois, il ne s’est pas privé de donner de sa personne contre Minnesota. Enjoy…

  • Malgré tout le ridicule que suinte Iowa ces derniers temps, les Hawkeyes ont réussi une performance à la Michigan State : pour un peu, ce ne serait pas l’attaque qui marquerait le plus de points. Deux interceptions retournées pour TD par BJ Lowery (première fois dans l’histoire de l’équipe) et deux punts retournés pour TD par Martin-Manley (qui est pourtant tout seul… comme il est tout seul dans l’histoire à avoir réussi cela pour les Hawkeyes).

Losers

Parce qu’il y a des perdants au-delà des résultats des matchs, ils sont dans le College Football Report…

Bo Pelini ?

Dure, dure semaine pour le coach des Cornhuskers. Après une large défaite contre les Bruins de UCLA, une vieille vidéo de Pelini, quasiment uniquement composée du mot de quatre lettres qui commence par fu- et finit par -ck, qui s’en prenait aux fans de Nebraska… Alors, certes, les Backshirts ont gagné facilement ce samedi, mais Pelini se trouve une nouvelle fois confronté aux limites de son équipe, ces limites qu’on voit saison après saison… Nebraska n’est plus capable d’arrêter les attaques adverses lorsque celles-ci sont d’un niveau FBS…

Les fans de Nebraska, qui sont pourtant parmi les plus classieux de toute la division FBS, en viennent même à poster des annonces sur ‘le bon coin’ américain, qui s’appelle Craigslist.

Après les traditionnels communiqués des uns et des autres, Pelini semble relativement tranquille d’ici la fin de saison, mais il pourrait bien avoir besoin d’autre chose qu’une nouvelle saison à 9 victoires pour espérer se maintenir l’an prochain à son poste…

Hangover, Episode 2

Je ne comprends pas bien ce qu’il se passe à Michigan. Une semaine après avoir eu toutes les peines du monde à battre les tristes Zips d’Akron, voici que les Wolverines doivent s’employer pour finalement vaincre la médiocrité ultime de U Conn. Peut-être que tout cela tient au jeu déclinant de Devin Gardner, qui vient de lancer sa huitième interception en saison contre les Huskies. C’est déjà trois de plus que l’an passé… Si on y ajoute un fumble perdu, on peut avoir l’impression que, avec son numéro 98, Gardner ressemble de plus en plus à un lineman qui tente de lancer le ballon.

Michigan ne joue pas la semaine prochaine… Brady Hoke et son Fat Guy Gang (c’est ainsi que je surnomme son coaching staff qui est une vraie belle publicité contre la bière et son abus…) vont donc avoir tout le temps nécessaire pour distribuer les fessées et remettre l’équipe de Ann Arbor dans le sens de la marche… Ou les fans de la Big House devront se désoler une nouvelle fois en voyant Ohio State dominer la B1G…

Remarquez, Notre Dame ne digère pas non plus son match contre Michigan… Les Irish ont du exploiter une perte de balle des Spartans de Michigan State pour s’imposer contre l’équipe de Mark Dantonio dont on disait qu’elle avait trouvé une attaque… Héhé…

ACC Officiating

Il y a un concours entre les arbitres de la Pac12 et ceux de l’ACC, sans doute…

Clemson s’en sort contre North Carolina State en étant bien aidé par l’arbitrage, en privant le Wolf Pack d’un touchdown tout à fait valable alors que le match n’était pas encore décidé…

Virginia Tech s’en sort contre la Thundering Herd de Marshall en triple prolongation avec une interférence de passe non signalée…

Yikes…

West What The Fuck Virginia !

Quand je vous disais que c’était un weekend pour l’histoire… C’est la première fois en carrière pour Dana Holgorsen, le coach des Mountaineers, que ce soit en tant que coordinateur offensif ou head coach, que son équipe n’inscrit pas le moindre point… En plus contre Maryland… Bon, je sais, on a les yeux qui saignent quand on s’inflige un match des Terrapins à cause de leurs uniformes (see below), mais tout de même…

Une seule passe complétée pour les Mountaineers ? What the…

Florida International…

La fac de Miami a touché le fond… Mais creuse encore…

72-0. Les arbitres qui décident de laisser filer l’horloge en deuxième mi-temps, pour ne pas que FIU se retrouve encore plus embarrassée… A pleurer… Il était temps de virer Mario Cristobal la saison passée, je vous dis…

Deux chiffres :

  • 30 yards au total en attaque pour les Golden Panthers…

  • 3 yards au total au sol en… 34 tentatives…

Farewell, Ron Turner…

And more Losers  :

  • Take THIS Floyd Mayweather !! Qu’on mette ce monsieur Battle dans un ring. Porte bien son nom, remarquez. Whatever, Clemson a toutefois gagné.

  • David Ash ? Just for fun.

  • Florida‘s quarterbacks ? Suite à la blessure de Jeff Driskel, out pour la saison, c’est le freshman Tyler Murphy qui a pris place derrière le centre des Gators… Apparemment, il manquait de préparation, ce jeune…

  • La mutinerie est en route. Et la NCAA est encore du côté des losers, faut croire… Des joueurs portent, de plus en plus nombreux si on en croit des sources informées, un petit sigle ‘APU’ sur leurs bandes de poignet. ‘APU’ est l’acronyme de ‘All Players United’. Cet ‘APU’ vient d’un groupe baptisé National College Players Association, un groupe d’avocats et d’autres empêcheurs de jouer en rond qui milite pour ‘un meilleur traitement des étudiants-athlètes, que ce soit en termes de risques pris pour leur santé sur le terrain (commotions cérébrales notamment) et de… paiement des joueurs ! Si les joueurs NCAA se la jouent maintenant comme n’importe quel ouvrier japonais en grève, on n’a pas fini de se marrer…

Not really football stuff… and then what ???

Et voici le moment préféré des petites vieilles qui composent la majorité de mon audience, le Verchain Stuff. Des photos, des vidéos, des tweets, des Vines, des Splurff et des Gloupmf  ! En bref, tout ce qui peut se passer en dehors des terrains, et qui pourrait arracher un début de sourire à un canard neurasthénique (ta mè… OK, vanne des années 90. Désolé d’être vieux).

Allez, pour vous réveiller un peu, commençons par une action de Division 3. Comme quoi, We The People pouvons aussi faire forte impression.

 

Rick Neuheisel est presque aussi bon à la chanson qu’en tant que head coach. I’m crying with you, Bruins’ fans…

 

Il est parfois de grands moments de solitude…

 

Mais que fait donc le department of enforcement de la NCAA ??? Voici que deux universités texanes envoient des courriers personnalisés (et moches) à des recrues potentielles pour la saison prochaine. Ceci est formellement interdit par la bylaw 13.4.1. qui précise que les enveloppes envoyées ne peuvent pas contrenir autre chose que le logo de la fac… Texas Tech doit être sanctionné !

Et Texas A&M aussi, bien sur !!

Sinon, à Michigan, on a trop de pognon. La fac a en effet payé une compagnie privée pour aller inscrire ‘Go Blue’ dans le ciel d’East Lansing, la ville de Michigan State, selon Mlive.com

Vous voulez gagner une place pour la finale de l’ACC ? Alors tapez des field goals dans la nouvelle appli mise au point pour la conférence. Mwouais….

L’enquête de SI sur Oklahoma State (dont vous aurez la deuxième partie en français dans le prochain numéro de Verchain is #NotImpressed) ne pouvait pas laisser indifférents nos copains du site satirique The Onion. Conclusion de l’article : « Après avoir découvert que chaque joueur d’OSU bénéficie d’un tas d’argent, de drogue et de sexe, une seule chose m’est venue en tête : Ride’ em Cowboys ! » « chacun des 300 joueurs de lycée classés comme les meilleures recrues de la saison viennent d’envoyer leur engagement à OSU ». Sad but true.

La Fashion Police cette semaine a découvert que Virginia Tech envisageait de porter ces casques…

Je ne sais pas vraiment si quelqu’un arrivera un jour à me faire plus mal aux yeux que les Terrapins de Maryland.

Remarquez… Les fans ont compris le truc… Et n’ont apparemment pas envie d’avoir mal aux yeux non plus…

Et nous avons en exclusivité une vidéo qui ressort quelques temps après de notre ami Verchain suite à la victoire des Hurricanes contre Florida…

 

Après Pow Wow, voici donc les Trojan Men. Pour ma part, j’irai plutôt écouter ‘moi vouloir être un chat’…

Cheerleaders !!!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

First of all, je n’aurai jamais du critiquer les cheerleaders des Ducks. Period

Sinon, voici la collection de cheerleaders pour vous rendre le moral en ce lundi matin…

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma compagne me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clemson Tigers

QB Kelly Bryant confirmé dans son statut de QB#1 à Clemson

Le quarterback senior des Tigers de Clemson conserve sa place de titulaire lors de la publication du depth chart d’après pré-saison.

Publié

le

Crédit photo : Streeter Lecka/Getty Images

Le débat est-il clos ? En publiant son depth chart post-spring practice, coach Dabo Swinney a réaffirmé que le senior QB Kelly Bryant débutera le Fall Camp avec le statut de quarterback titulaire relayant la sensation, QB Trevor Lawrence, au rôle de backup.

Successeur de QB Deshaun Watson au sein de l’attaque des Tigers, QB Kelly Bryant (2802 yards à la passe, 13 TD, 8 INT) a mené Clemson à un 3ème titre de champion de conférence ACC consécutif au terme d’une saison 2017 conclue par un bilan de 12-2. Les Tigers ont également participé au College Football Playoff pour la 3ème saison d’affilée.

Embed from Getty Images

Pourtant, une partie importante des fans du programme de Caroline du Sud soutenait le true freshman QB Trevor Lawrence, prospect #1 du recrutement 2018 au niveau national. Pour beaucoup d’entre-eux, ce dernier représente le futur immédiat de l’équipe en raison de ses qualités de passeur exceptionnelles. Il a notamment battu de nombreux records de l’État de Géorgie au niveau lycée qui étaient détenus jusque-là par… Deshaun Watson. Sa performance lors du dernier Spring Game (11/16, 122 yards, 1 TD de 50 yards) avait plutôt plaidé en sa faveur d’autant plus que QB Kelly Bryant, qui reste sur un match raté face à Alabama en 1/2 finale des playoffs, s’y était montré discret.

Malgré l’éclosion accélérée de QB Trevor Lawrence, coach Dabo Swinney n’a pas oublié que la seule défaite des Tigers en 2017 s’est produite lorsque QB Kelly Bryant est sorti du terrain en 1ère mi-temps face à Syracuse pour cause de commotion cérébrale.

Dès le match suivant, Clemson a terrassé ses adversaires jusqu’à une victoire incontestable, 38-3, contre Miami lors de l’ACC Championship Game. Cependant, les détracteurs de QB Kelly Bryant rappellent que les Tigers ont connu, en 2017, leur plus mauvaise production aérienne (3297 yards) depuis 2010. La pression mise sur le jeu au sol serait la conséquence de ses difficultés à lire les défenses adverses.

Avec les transferts de QB Zerrick Cooper, QB Tucker Israel et récemment de QB Hunter Johnson (meilleur quarterback pro-style du recrutement 2017), il n’y a désormais plus que trois quarterbacks boursiers au sein de l’effectif des Tigers avec la présence de QB Chase Brice.

Lire la suite

Clemson Tigers

QB Hunter Johnson annonce son départ de Clemson

L’ancienne recrue 5-étoiles de Clemson serait déjà sollicité par Northwestern et Purdue.

Publié

le

Crédit photo : Adam Hagy-USA TODAY Sports

L’université Clemson a confirmé plusieurs rumeurs qui couraient depuis le début de la matinée de lundi 21 mai : le prospect 5-étoiles QB Hunter Johnson va quitter les Tigers !

Ancienne recrue vedette de Clemson en 2017, QB Hunter Johnson était le 2ème meilleur quarterback pro-style au niveau national du recrutement 2017. Il quitte la Caroline du Sud avec une fiche de 21/27, 234 yards pour 2 TD et 1 INT lors de sa saison true freshman.

« C’est toujours décevant de perdre une bonne personne et un super joueur mais je suis très reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de travailler avec Hunter et de le voir se développer durant les 18 derniers mois. Hunter est l’un des meilleurs étudiants-athlètes que j’ai coaché. Il a un futur brillant. Je lui souhaite le meilleur pour sa prochaine destination » – Dabo Swinney, coach des Tigers de Clemson.

En concurrence avec le senior QB Kelly Bryant et le true freshman QB Trevor Lawrence pour le poste de quarterback titulaire, QB Hunter Johnson est donc le grand perdant des derniers spring practices des Tigers. Cette annonce est clairement un signe que QB Trevor Lawrence l’a dépassé dans le depth chart de Clemson.

Malgré une certaine inconstance en 2017, QB Kelly Bryant (2802 yards, 13 TD et 8 INT et 665 yards, 11 TD en 2017) s’est avéré un solide successeur de QB Deshaun Watson permettant aux Tigers de remporter le titre de champion de conférence ACC tout en s’assurant une place en College Football Playoff. Toutefois, sa mauvaise performance face à Alabama en demi-finale (18/36, 124 yardsm 2 INTs) a quelque peu refroidi les fans de Clemson même si coach Dabo Swinney a confirmé qu’il était toujours le QB#1 de l »équipe.

Le départ de QB Hunter Johnson confirme que QB Trevor Lawrence démarrera la saison 2018 comme backup à moins qu’une bonne performance de sa part lors des Fall camp lui offre le poste de titulaire.

Du coup, les Tigers ne pourront compter que sur trois quarterbacks boursiers : en plus de QB Kelly Bryant et QB Trevor Lawrence, le redshirt freshman QB Chase Brice complète ce trio.

QB Hunter Johnson est le 3ème QB à quitter Clemson au cours de cette intersaison. Le prometteur QB Zerrick Cooper (transféré à Jacksonville State, FCS) et QB Tucker Israel ont également fait leurs valises depuis janvier dernier.

Plusieurs rumeurs ont fait état d’un possible transfert de QB Hunter Johnson vers la conférence Big Ten. Purdue et Northwestern seraient ainsi très intéressés par ses services. Originaire de l’Indiana, ce n’est finalement pas une surprise que la conférence Big Ten soit sa probable future destination d’autant que son frère joue actuellement pour les Wildcats.

Quelque soit sa prochaine destination, il sera inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif aux étudiants-athlètes non-diplômés. Il lui reste deux années d’éligibilité.

Lire la suite

Clemson Tigers

Dabo Swinney : « Kelly Bryant est toujours notre quarterback #1 »

La superbe saison 2017 de celui qui avait remarquablement succédé à QB Deshaun Watson conservera-t-il son statut de titulaire ?

Publié

le

Crédit photo : Streeter Lecka/Getty Images

Malgré la présence et la pression des deux prospects 5 étoiles, QB Trevor Lawrence et QB Hunter Johnson, dans l’effectif des Tigers, le senior QB Kelly Bryant semble garder la confiance du coach de Clemson, Dabo Swinney… pour le moment.

Pourtant, c’est à une situation inhabituelle à laquelle doit faire face celui qui a pris superbement la succession de QB Deshaun Watson en terminant la saison dernière avec un bilan de 12-2, un titre de conférence ACC et une participation au College Football Playoff à la clé.

En effet, les deux prometteurs quarterbacks font le buzz depuis plusieurs semaines particulièrement le true freshman QB Trevor Lawrence dont la performance de samedi passé lors du Spring Game des Tigers a impressionné la plupart des observateurs. Il a indiscutablement fait une meilleure impression (11/16, 125 yards à la passe, 1 TD) que le titulaire de l’an dernier, QB Kelly Bryant (8/15, 35 yards à la passe) et certains ont commencé à questionner coach Dabo Swinney au sujet de l’identité de celui qui dirigerait son attaque pour débuter la saison 2018.

« Kelly est toujours notre quarterback #1 si nous devions jouer aujourd’hui. Il réussit de nombreux big plays et a prouvé qu’il peut gagner au plus haut niveau… mais cette année est une autre année. La situation est très compétitive actuellement. » – Dabo Swinney, coach des Tigers de Clemson.

De nombreux coachs à travers le pays doivent envier le problème de riche de l’actuel coach des Tigers. Avec autant de talent au poste de quarterback, Clemson sera encore le grand favori pour remporter un 4ème titre de conférence ACC consécutif et éventuellement retrouver sur sa route Alabama qui l’avait écarté de la course au titre national en 2017.

Lire la suite

Clemson Tigers

Le true freshman QB Trevor Lawrence brille lors du Spring Game de Clemson

En se connectant avec le sophomore WR Tee Higgins pour un TD de 50 yards, le meilleur quarterback pro-style du recrutement 2018 a déjà démontré son incroyable talent à l’occasion du Spring Game 2018 des Tigers de Clemson.

Publié

le

Crédit photo : Gwinn Davis

En se connectant avec le sophomore WR Tee Higgins pour un TD de 50 yards, le meilleur quarterback pro-style du recrutement 2018 a déjà démontré son incroyable talent à l’occasion du Spring Game 2018 des Tigers de Clemson.

Toutefois, le senior QB Kelly Bryant devrait débuter la saison prochaine comme titulaire au sein de l’attaque des champions de conférence ACC en titre.

Lire la suite

Articles les plus lus