Suivez-nous sur

Clemson Tigers

Notre Dame s’auto-détruit à Clemson qui s’impose 24-22

Les Tigers de #12 Clemson ont construit leur succès 24-22 face à #6 Notre Dame en début de match avant de résister en seconde mi-temps au retour de Fighting Irish qui échouent finalement de peu en manquant une conversion à 2 points à 0:07 de la fin.

Les Tigers de #12 Clemson ont construit leur succès 24-22 face à #6 Notre Dame en début de match avant de résister en seconde mi-temps au retour de Fighting Irish qui échouent finalement de peu en manquant une conversion à 2 points à 0:07 de la fin.

Dans des conditions climatiques peu propices au jeu offensif, #12 Clemson (4-0, 0-0 ACC) a rapidement pris les devants 14-0 grâce à deux passes de TD du sophomore QB Deshaun Watson (1122, 97 yards, 2 TD, 1 INT et 93 yards au sol, 1 TD) pour WR Jordan Leggett et WR Artavis Scott (5 réceptions, 43 yards, 2 TD).

Les Tigers s’accrocheront alors à cette avance pendant une bonne partie du match avant de creuser un peu plus l’écart sur un TD au sol de 21 yards de ce même QB Deshaun Watson en début de 2ème mi-temps.

Menés 21-3 à l’entrée du 4ème quart-temps, les Fighting Irish de #6 Notre Dame (4-1) semblèrent alors trouver un second souffle ramenant d’abord le score à 21-9 suite à un TD sur une réception de 56 yards de RB C.J. Prosise (15 courses, 50 yards et 4 réceptions pour 100 yards, 1 TD), puis à 24-16 à 9:03 du terme de la rencontre sur une course de 1 yard de QB DeShone Kizer (1934, 321 yards, 2 TD,  1 INT et 60 yards au sol, 1 TD).

Malgré trois turnovers en seconde mi-temps dont une interception qui aurait pu être fatale en toute fin de match, les Fighting Irish se donnèrent une dernière chance d’égaliser en réussissant tout d’abord un TD sur une réception de WR Torii Hunter Jr qui ramenait alors le score à 24-22. #6 Notre Dame avait donc l’opportunité d’envoyer le match en prolongation avec une conversion à 2 points mais DT Carlos Watkins stoppa QB DeShone Kizer à 2 yards de la end-zone des Tigers assurant ainsi un succès de prestige à #12 Clemson.

Bien qu’ils aient été battu dans ce match, les Irish ont dominé sur le plan statistique (437 yards offensifs contre 296). Leur 4 turnovers dont 3 fumbles en seconde mi-temps leur auront surement couté la victoire.

Les programmes indépendants ont le désavantage de ne pas pouvoir être couronnés champion de conférence au terme d’une finale; ainsi cette défaite des Fighting Irish les écartent pratiquement à coup sûr de la lutte à une place en College Football Playoff même si la physionomie de la saison avec de possibles champions de conférence à 2 défaites pourrait leur permettre de se glisser parmi le Top 4 en cas de fiche de 11-1.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Clemson Tigers