Suivez-nous sur

Clemson Tigers

[preview] CFB Playoff – Orange Bowl : Clemson vs Oklahoma

Les très attendus College Football Playoffs débutent au Sun Life Stadium de Miami Gardens (Floride) par le choc entre les Tigers de #1 Clemson et les Sooners de #4 Oklahoma dans le cadre de l’Orange Bowl.

#1 Clemson a conclu la saison avec un titre de champion de conférence ACC et un bilan parfait de 13-0 devenant le seul programme invaincu en 2015. De son côté, #4 Oklahoma a parfaitement rebondi après une surprenante défaite au mois d’octobre face à son rival Texas finissant la saison en boulet de canon pour finalement obtenir son billet pour les playoffs en tant que champion de la conférence Big 12.

#1 Clemson (13-0) vs #4 Oklahoma (11-1)
Orange Bowl

Sun Life Stadium
Miami Gardens (Floride)
Jeudi 31 décembre 2015
16h00 (22h00, heure française)
En différé le 1er janvier à 21h45 et le 2 janvier à 11h45.
Spread : Oklahoma -3.5

Avec coach Dabo Swinney à la barre, les Tigers de #1 Clemson ont remporté au moins 10 matchs par année lors des 5 dernières saisons. Dans l’ombre de Florida State au sein de la conférence ACC ces dernières années, l’élève a dépassé le maître au soir du 7 novembre dernier lors d’un succès 23-13 des Tigers sur les Seminoles qui a confirmé son statut de candidat à une place en College Football Playoff acquis un mois auparavant en battant Notre Dame, 24-22. #1 Clemson est désormais à deux victoires de remporter son premier titre national depuis 1981. Malgré le départ de 17 titulaires à la fin de la saison 2014, les Tigers se sont montrés ultra-compétitifs des deux côtés du ballon. Défensivement, ils ont limité leurs adversaires à une moyenne de 4.7 yards par jeu et offensivement, ils ont inscrits 38.5 points par match derrière le leader et finaliste du dernier trophée Heisman, le sophomore QB Deshaun Watson (3517 yards à la passe, 30 TD, 11 INTs et 887 yards au sol, 11 TD en 2015).

QB Deshaun Watson, Clemson – Crédits photo : Gwinn Davis/Special to The Post and Courier

Sous les ordres de coach Bob Stoops, #4 Oklahoma a longtemps été un modèle de constance et de succès. Pourtant, les Sooners ont débuté cette campagne 2015 suite à une saison 2014 catastrophique conclue par un bilan de 8-5 et une humiliation, 40-6, subie lors du Russell Athletic Bowl face à… Clemson !

Le coach des Sooners a su prendre les bonnes décisions en remaniant son coaching staff et l’arrivée du coordinateur offensif Lincoln Riley en provenance d’East Carolina a tout changé. Le système Air Raid de ce dernier a permis l’éclosion du junior QB Baker Mayfield (3389 yards, 35 TD, 5 INT et 420 yards au sol, 7 TD en 2015). La défaite encaissée lors du Red River Showdown contre Texas a faire ressurgir certains doutes mais une fin de saison mémorable avec de brillants succès contre Baylor, TCU et Oklahoma State ont confirmé que les Sooners sont bel et bien de retour parmi l’élite.

Un duel de quarterback : QB Baker Mayfield vs QB Deshaun Watson

Cet Orange Bowl nous propose l’un des meilleurs duels de quarterbacks de cette fin d’année 2015. Ancienne recrue de Texas Tech transféré à Oklahoma en 2014, QB Baker Mayfield (Oklahoma) s’est affirmé comme l’un des quarterbacks les plus mobiles du pays parvenant régulièrement à éviter la pression adverse grâce à un jeu de jambe hors-norme. L’an passé, le sophomore QB Deshaun Watson (Clemson) a montré l’étendue de son talent lors d’une saison freshman écourtée par les blessures. Malgré le départ du coordinateur offensif Chad Morris pour SMU, il a confirmé son immense talent en inscrivant 41 TDs en 2015. Comme son adversaire du jour, QB Deshaun Watson est capable de gagner beaucoup de yards au sol : ces 4 matchs à plus de 100 yards au sol en fin de saison en sont la preuve. Ce sont donc deux quarterbacks similaires qui vont s’affronter lors de cet Orange Bowl. Tous les deux peuvent créer des opportunités avec leur jeu au sol mais ils possèdent surtout une excellente lecture du jeu qui leur a permis de dépasser les 3000 yards à la passe tout en évitant de couteux turnovers.

 

Le choc entre la ligne défensive de Clemson et la ligne offensive d’Oklahoma

QB Baker Mayfield, Oklahoma – Crédits photo : Mark D. Smith, USA TODAY Sports

Malgré le départ pour la NFL de plusieurs leaders (DE Vic Beasley, DT Grady Jarrett, LB Stephone Anthony), la défense n’en a pas souffert en 2015 démontrant, encore une fois, l’incroyable réservoir de joueurs qu’a su composer coach Dabo Swinney. Sous la houlette du coordinateur défensif Brent Venables (tiens-tiens, un ancien d’Oklahoma), le front seven s’est affirmé comme l’un des plus dominant au niveau national réussissant un total de 108 plaquages pour perte et 38 sacks ! Le duo composé du pass-rusher DE Shaq Lawson (9.5 sacks) et du run stopper DT Carlos Watkins a semé la terreur à travers la conférence ACC tout au long de la saison. L’inexpérimentée ligne offensive des Sooners pourrait ainsi faire face à son plus gros challenge de la saison. Certes, l’éclosion du true freshman RG Dru Samia et la présence du solide LT Orlando Brown ont amené une certaine stabilité mais #4 Oklahoma a tout de même accordé 36 sacks en 12 matchs cette saison. Sans une grande performance de cette ligne offensive comment l’explosif duo de running backs, RB Samaje Perine (1201 yards au sol, 15 TD) / RB Joe Mixon (749 yards au sol, 7 TD), pourra-t-il être décisif dans ce match ?

La clé du match : les running backs ?

Si toute l’attention d’avant-match est portée sur les deux quarterbacks, le sort de cet Orange Bowl pourrait être entre les mains de RB Wayne Gallman (Clemson, 1319 yards, 10 TD) et du duo des Sooners, RB Samaje Perine / RB Joe Mixon. Sans une solide performance de leur jeu au sol, les deux attaques auront beaucoup de difficultés à imposer leur tempo. Dans ce registre, la défense des Tigers s’est montrée extrêmement solide toute au long de la saison. Les Sooners devront impérativement éviter des situations de 3ème tentative avec des longs gains à réussir pour avoir la moindre chance dans cette rencontre.

Conclusion

La lourde défaite de #4 Oklahoma lors du Russell Athletic Bowl 2014 ne nous apprend rien de ce duel entre ces deux équipes au style offensif similaire tant les deux formations ont changé en un an. Les deux attaques espèrent imposer leur tempo grâce à la présence de leur quarterback mobile. Toutefois, le sort de cette demi-finale devrait se jouer dans les tranchées. Offense wins game, defense wins championship ! #1 Clemson a probablement l’avantage au niveau défensif particulièrement sur le front four. Cependant, les Tigers manquent de profondeur notamment sur le second rideau ce qui pourrait s’avérer préjudiciable si RB Perine et RB Mixon trouvaient le bon rythme en début de rencontre. Les Sooners ont terminé la saison avec un énorme momentum, un peu comme les champions 2014, les Buckeyes d’Ohio State. De plus, ils seront animés d’un esprit de revanche après la déroute de l’an passé face aux Tigers. On doit s’attendre à un chassé-croisé pendant 60 minutes. Le senior WR Sterling Shepard a régulièrement été la bougie d’allumage des Sooners cette saison. Comme il l’avait fait face à Tennessee en septembre dernier, il pourrait donner le coup de grâce dans cet Orange Bowl qui s’annonce passionnant.
Prédiction : Oklahoma 34, Clemson 31.

Clemson Tigers Trailer

 

Oklahoma Sooners Trailer

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. Kid Ink

    30 décembre 2015 à 20h23

    J’aurais préféré avoir cette affiche en final…
    Dommage pour Oklahoma de tomber sur la seule équipe qu’ils ne peuvent pas battre dans ces PO… Michigan State et Alabama semblent avoir des failles, on l’a vu pendant la saison. Clemson est une équipe complète, du talent à tous les postes et c’est surement ce qui fait sa force et qui a fait sa force pendant la saison…

    Après la saison qu’Oklahoma a fait, les Sooners ne méritaient pas de tomber directement sur Clemson…

    • Luzoan

      31 décembre 2015 à 10h55

      Les sooners sont la meilleure équipe Kid Ink^^

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Clemson Tigers